Tesla Semi : une consommation ridicule pour révolutionner le transport routier

 

Toujours attendu pour la fin de l'année 2022, le Tesla Semi n'est plus disponible à la commande depuis aujourd'hui. Le constructeur semble alors avoir fait le plein de son carnet de commandes et préfère en rester là pour le moment. En outre, nous apprenons que le fameux camion électrique ne sera pas exactement comme certains l'attendaient.

Tesla Semi

Le camion électrique de Tesla, le Semi, se fait attendre, mais il semble que les premières livraisons seront bel et bien pour cette année. Il n’y avait pas vraiment eu de nouvelles suite à son annonce il y a cinq ans déjà, mais le site Internet du constructeur a été discrètement mis à jour, partageant alors de nouvelles informations, et supprimant également la possibilité de passer une nouvelle commande.

Le carnet de commandes semble rempli

Jusqu’à présent, les personnes souhaitant réserver un Tesla Semi pouvaient le faire directement sur le site de Tesla, comme c’est d’usage pour les voitures de la firme d’Elon Musk. Il semblerait que le carnet de commandes du semi-remorque soit suffisamment rempli désormais, puisqu’il n’apparaît plus possible de commander un Tesla Semi sur le site américain.

Annoncé à un tarif de 150 000 dollars pour la version de base (480 km d’autonomie) et 180 000 dollars pour la version équipée d’une plus grosse batterie (800 km d’autonomie), les tarifs ont aujourd’hui également disparu du site Internet, laissant présager une hausse de prix à venir.

Le Tesla Semi // Source : Tesla

Toujours est-il que les derniers textes de lois passés aux États-Unis dans le but de limiter l’inflation devraient profiter au Tesla Semi, qui serait éligible à une réduction de 40 000 dollars de taxes, ou à un bonus écologique équivalent à 30 % du prix, ce qui devrait baisser le prix à payer par les clients.

Adieu les quatre moteurs, il n’en reste que trois

Outre la disparition des prix et l’impossibilité de passer commande, le Tesla Semi a également perdu un moteur, puisqu’il est aujourd’hui indiqué avec trois moteurs indépendants situés sur l’essieu arrière. Jusqu’à présent, quatre moteurs étaient attendus, mais il semble que cela ne soit plus d’actualité.

L’intérieur du Tesla Semi // Source : Tesla

Le constructeur a également partagé de nouveaux clichés de l’intérieur, comme vous pouvez le voir ci-dessus, rendant un peu plus réel le Semi que certains gros clients comme Pepsi ou UPS attendent de pied ferme.

Une faible consommation et une puissance de charge élevée

Parmi les caractéristiques que l’on retrouve aujourd’hui sur la page dédiée à son camion électrique, Tesla rappelle que la charge rapide permettra de récupérer 70 % de l’autonomie en 30 minutes, et que le 0 à 100 km/h prendra un peu plus de 20 secondes. Enfin, les estimations d’économies de carburant annoncées sont de 200 000 dollars en trois ans, ce qui rentabiliserait le Tesla Semi en très peu de temps. Le constructeur américain annonce ainsi une consommation de moins de 2 kWh pour 1 mile (1,6 km) avec un chargement de 37 tonnes. C’est à peine deux fois plus qu’un Ford F-150 qui tracte une caravane.

Pour la recharge, le média Electrek estime une puissance moyenne de 1,4 Mw (1 400 kW), soit une puissance maximale plus élevée ! Nous verrons sans doute si la réalité est éloignée de ces annonces ou non d’ici à la fin de l’année.

Tout en silence, le futur semi-remorque de Tesla, nommé sobrement le Tesla Semi, apparaît en vidéo partagée par le constructeur américain. Serait-ce le signe que la production approche enfin ?
Lire la suite


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles