Le pick-up électrique Ford F-150 Lightning tracte une caravane mais voit son autonomie s’effondrer

 

Les premiers clients américains ont été livré de leur tant attendu Ford F-150 Lightning, après de longs mois d'attente. Les retours sont globalement bons et un conducteur américains vient de tester le remorquage d'une caravane de 2,7 tonnes ! Soit presque le poids du pick-up.

F150L 03

L’un des pick-ups électriques les plus attendus de l’année, le Ford F-150 Lightning, commence à être livré aux premiers clients américains. Avec des caractéristiques techniques alléchantes et un rapport prix / prestations difficile à battre, c’est un choix cohérent pour de nombreux adeptes de ces gros véhicules. Mais si vous comptiez tracter une caravane ou tout autre objet relativement lourd, attendez-vous à devoir vous arrêter bien plus souvent pour recharger.

Une autonomie divisée par deux

Annoncé avec une autonomie comprise entre 370 et 483 kilomètres en cycle EPA, partir en vadrouille avec le Ford F-150 Lightning ne pose, a priori, aucun souci. Toutefois, alors que la consommation du pick-up est située autour de 350 Wh/km à vide, un propriétaire a constaté que sa consommation s’envolait jusqu’à atteindre 780 Wh/km une fois qu’il avait attaché sa caravane de sept mètres de long et de 2,7 tonnes à son nouveau véhicule.

Pour donner un ordre de grandeur, cela viendrait à considérer qu’une batterie complète de Tesla Model 3 ou Tesla Model Y serait vidée en moins de 100 kilomètres avec une telle consommation. Ainsi, si le F-150 Lightning et sa batterie de plus de 130 kWh peut en effet parcourir 400 kilomètres à vide, une fois que le véhicule tracte une caravane de 2,7 tonnes, il faudra moins de 200 kilomètres pour se retrouver en quête d’un chargeur rapide.

F150L 05

Un problème qui se pose aussi avec les voitures thermiques

Cela n’est pas nécessairement une surprise pour ceux familiers avec les caravanes, puisque même sur des véhicules thermiques, la consommation s’envole. D’autant plus qu’il est ici question d’une caravane au poids très important puisque l’ensemble nous amène à près de 6 tonnes ! Mais il est toutefois important de garder cela en tête lors d’un éventuel achat. De plus en plus de voitures électriques proposent un attelage permettant de tracter une remorque, une caravane ou un autre véhicule, cependant les constructeurs ne communiquent que rarement sur l’impact que cela peut avoir sur l’autonomie et la consommation.

Une réduction de l’autonomie de 50 % n’est pas négligeable, mais ce chiffre dépendra de la forme et du poids de la remorque tractée. Le Ford F-150 ne fait donc pas exception à la règle, mais son propriétaire a indiqué en être très satisfait, même en tractant sa caravane. La facilité avec laquelle le groupe motopropulseur – tout en tractant plus de 2,7 tonnes – gérait le freinage régénératif était impressionnante d’après lui, ce qui est l’un des nombreux avantages d’un véhicule électrique par rapport à son pendant thermique. La seule contrainte, face à un véhicule thermique, sera de trouver des bornes de recharges permettant de remplir la batterie sans décrocher la caravane. Mais comme nous le rappellent nos confrères d’Electrek, il vous coûtera moins cher de tracter une caravane avec un véhicule électrique qu’avec sa version thermique.

Véritable gardien de l’autonomie, le freinage régénératif est aujourd’hui indispensable pour n’importe quel véhicule électrifié.
Lire la suite


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles