Tesla Next-Gen : tout ce que l’on sait sur la future voiture électrique abordable

 

Lors de la conférence Investor Day du 1er mars 2023, Elon Musk a abordé à plusieurs reprises la future génération de voiture électrique Tesla, connue pour le moment sous le nom de « next-gen ». Voilà tout ce que Tesla a annoncé à son sujet pour le moment.

On attendait avec impatience l’annonce d’une Tesla Model 2 abordable à 25 000 dollars et d’une Tesla Model 3 restylée lors de la conférence Investor Day animée par Elon Musk ce 1er mars 2023. Mais il n’en sera rien. Aucune annonce de nouveaux produits n’a été réalisée, hormis les Superchargeurs V4. Et encore, on manque cruellement de détails.

À la place, on a eu droit à de nombreux discours sur la manière dont Tesla a réduit drastiquement le coût de ses voitures électriques par le passé, avec la Model S et la Model 3. Surtout, ce qui nous intéresse le plus ici, c’est la mention à de nombreuses reprises à la future génération de voitures électriques de Tesla.

Qu’est-ce que la Tesla « next-gen » ?

Elon Musk utilisait alors le terme « next-gen » pour faire référence aux futures voitures, comme l’hypothétique Model 2, le Robotaxi ou le Robovan. On imagine en effet que la Tesla Model 2 et le Robovan sont tous les deux représentés sur cette image tirée de la présentation.

La conférence portait beaucoup sur la manière pour Tesla de réussir à réduire les coûts, pour proposer les voitures électriques les plus abordables possibles. C’est l’une des bases du nouveau Master Plan, Partie Trois d’Elon Musk. Réussir à passer l’intégralité de la flotte automobile mondiale au 100 % électrique pour supprimer l’utilisation d’énergies fossiles et diviser par deux l’utilisation d’énergie sur Terre.

Pour réussir à réduire les coûts de production de ses futures voitures électriques, Tesla a annoncé de nombreux changements comme le détaille le média Numerama.

Les trois étapes pour réduire les prix des voitures électriques

La première étape, c’est de revoir de fond en comble la manière dont seront produites les voitures électriques au sein des Gigafactory de la marque américaine. La parallélisation des tâches est mise en avant, avant de pouvoir gagner beaucoup de temps, et de place, sur les chaînes de montage. C’est ici que la fameuse Giga Press prend encore plus de sens, afin de réduire au maximum le nombre de pièces différentes sur une voiture.

L’autre piste annoncée par Tesla, c’est le passage de l’architecture basse tension des voitures électriques de 12 volts à 48 volts. Cela permet alors de réduire le diamètre des fils électriques, de réduire les pertes d’énergie, et donc de réduire le poids et les coûts.

L’autre voie explorée par Tesla dans la réduction des coûts prendra vie avec un tout nouveau moteur électrique. Ce nouveau moteur supprimera l’utilisation des terres rares, qui étaient apparues dans les moteurs de la marque depuis 2017 avec la sortie de la Model 3. Tesla va donc revenir sur une composition qui avait fait ses preuves sur les anciennes Model S et Model X.

La conséquence est un moteur qui ne coûterait que 1 000 dollars à produire. Et surtout, il nécessiterait beaucoup moins de place au sein de l’usine pour être conçu et produit. Ce qui permettra de réduire encore plus le prix des voitures électriques qui en seront équipées.

Lors de la conférence Investor Day, Elon Musk a refusé de parler des produits, c’est-à-dire des voitures électriques. Le patron de Tesla a annoncé qu’il y aurait une autre conférence « plus tard » pour aborder ces sujets. Il pourrait alors être enfin question des Tesla Model 2, Tesla Model 3 restylée et Tesla Robovan.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.