Tesla fait dégringoler le prix de la recharge pour toutes les voitures électriques

 

Tesla vient de réduire massivement le prix de la recharge d'une voiture électrique dans ses stations de Superchargeurs. Le prix baisse de 21 % en moyenne en France. De quoi réduire encore plus le coût d'utilisation d'une voiture électrique. Le coût de recharge atteint presque celui d'une charge à domicile !

Tesla est le leader de la recharge rapide dans le monde grâce à ses Superchargeurs qui se multiplient comme des petits pains. Ils plaisent aussi beaucoup aux automobilistes (sauf à ceux qui roulent en Hyundai ou Kia avec une voiture 800 volts), grâce à leur vitesse de recharge, mais surtout leur fiabilité. Raison de plus de les aimer ? Le tarif de la recharge vient de connaître une forte baisse partout en Europe.

Une baisse de plus de 21 %

En France, les tarifs ont diminué de plus de 21 % en moyenne. Pourquoi en moyenne ? Car les prix sont légèrement différents selon les stations. Le constructeur américain annonce alors, en moyenne, un tarif de 0,35 euro le kWh en heures creuses et 0,39 le kWh en heures pleines (de 16h à 20h).

Pour les Superchargeurs qui sont ouverts à tous les véhicules électriques, les propriétaires d’une voiture d’une autre marque que Tesla devront débourser respectivement 0,46 euro et 0,51 euro le kWh. En prenant un abonnement à 12,99 euros par mois, il est possible de payer le même prix que les possesseurs de Tesla.

Heures creusesHeures pleines
Prix pour voiture Tesla0,35 euro0,39 euro
Prix hors Tesla0,46 euro0,51 euro

Ces tarifs peuvent même être encore inférieurs, puisque certains Superchargeurs facturent 0,32 euro le kWh en heures creuses et 0,36 euro en heures pleines. Un tarif qui s’approche du coût de la recharge à domicile, à environ 0,2 euro le kWh en tarif réglementé.

À côté, les tarifs Ionity (0,69 euro le kWh) semblent totalement excessifs. Lidl propose, de son côté, 0,40 euro le kWh sur la plupart de ses stations et 0,25 euro le kWh sur ses e-stations. Tesla devient alors le réseau le plus dense, avec l’un des tarifs les plus bas du marché.

Comment expliquer cette baisse soudaine ?

Rappelons que Tesla adore jouer au yoyo. Avec le prix de ses voitures électriques, qui évolue régulièrement, à la hausse, mais aussi à la baisse. Et également avec le prix de la recharge, qui varie de manière quasi-hebdomadaire.

Il y a donc de fortes chances que Tesla dispose d’un contrat d’électricité à tarif dynamique, contrairement à certains de ses concurrents. Et surtout, le constructeur américain souhaite faire refléter ces évolutions (à la hausse, comme à la baisse) à ses clients.

Tout en sachant que la firme d’Elon Musk souhaite gagner de l’argent avec ce business à terme, contrairement au plan initial du milliardaire comme on peut le lire dans ce tweet. L’entreprise vise une marge brut de 30 % et un bénéfice de 10 % sur ses Superchargeurs.


Chaque matin, WhatsApp s’anime avec les dernières nouvelles tech. Rejoignez notre canal Frandroid pour ne rien manquer !