Tesla prépare des records encore plus impressionnants avec ce nouveau projet d’envergure

Tesla doublera ses effectifs et multipliera par deux sa production

 

Tesla annonce un projet d'expansion gigantesque de sa Gigafactory à Grünheide, près de Berlin en Allemagne. Ce qui pourrait permettre à l'usine de produire un million de véhicules par an, doublant ainsi sa capacité actuelle. Ce qui en ferait alors la plus grande usine automobile d'Europe. Ces plans ambitieux permettront à Tesla de conserver son avance redoutable sur la voiture électrique, et continuer à battre des records de plus en plus impressionnants.

Tesla Gigafactory de Berlin
Tesla Gigafactory de Berlin

Tesla a annoncé un projet d’agrandissement colossal de son usine de Grünheide, en Allemagne, dans le cadre d’une réunion d’information destinée aux habitants locaux. Actuellement, environ 10 000 personnes travaillent dans la Gigafactory de Brandebourg. Cependant, dans le futur, ce nombre pourrait augmenter jusqu’à 22 500 employés, comme le rapporte le média local Moz.

En plus de doubler son personnel, Tesla prévoit également d’ajouter une zone de production supplémentaire. Avec ces expansions, l’usine de Grünheide pourrait produire un million de voitures électriqeus par an, doublant sa capacité de production actuelle de 500 000 véhicules. Pour mettre cela en perspective, l’usine VW de Wolfsburg a une capacité annuelle d’environ 800 000 véhicules, mais seulement la moitié de cette capacité a été utilisée en raison de problèmes de livraison.

La Gigafactory de Berlin pourrait devenir la plus grande usine de voitures d’Allemagne

Si ces plans se concrétisaient, la Gigafactory de Berlin surpasserait toutes les autres usines de voitures en Allemagne en termes de production. Toutefois, cet exploit ne sera pas sans défis. Les habitants de la région ont exprimé des préoccupations quant à l’impact environnemental de l’usine, critiquant son empiétement sur les zones de protection du paysage et de l’eau potable, son abattage d’arbres prévu et sa forte consommation d’eau.

La Giga de Berlin est entourée par une forêt

L’agrandissement de l’usine se déroulera en trois étapes. La première étape consiste à reconvertir et à optimiser la production existante, et à étendre les capacités de production existantes sur le site. Ensuite, un nouveau hall de production de près de 500 000 m² sera construit. Cette structure, à elle seule, équivaut à plus de 60 terrains de football. Un bâtiment de stockage pour les matières premières, une installation de stockage des déchets liquides et dangereux, un laboratoire pour les tests de cellules de batteries et un point de recyclage des déchets de batteries sont également prévus.

Tesla s’attend à ce que la capacité de stockage supplémentaire permette à l’entreprise de mieux répondre aux fluctuations de la chaîne d’approvisionnement à l’avenir. Pour augmenter la production à un million de véhicules par an, l’entreprise aura également besoin d’une main-d’œuvre qualifiée plus importante, prévoyant d’augmenter ses effectifs de 11 000 à 22 500.

Objectif de production : 500 000 véhicules par an

Tesla fabrique des voitures électriques à Grünheide depuis près d’un an. Plus de 11 000 personnes y travaillent déjà, produisant environ 5 000 voitures par semaine, soit un total extrapolé d’environ 250 000 véhicules par an. C’est déjà la moitié du premier objectif de production de l’entreprise. Avec la première phase d’expansion, Tesla vise à produire 500 000 voitures par an, soit environ 10 000 véhicules par semaine.

Tesla_Giga Berlin1
Source : Tesla

Il convient de souligner que Tesla est actuellement le leader incontesté sur le marché mondial des véhicules électriques. En particulier, le Model Y de Tesla, qui est produit précisément dans l’usine de Grünheide à Berlin, a acquis le titre enviable de véhicule le plus vendu en Europe, toutes motorisations confondues. C’est également le cas dans le monde, avec le titre de voiture la plus vendue de la planète.

Parallèlement à l’expansion de l’usine de Grünheide, les rumeurs concernant une seconde Gigafactory en Europe continuent d’alimenter l’actualité. Bien que Tesla n’ait pas encore confirmé le lieu de son installation, la France est évoquée comme un lieu potentiel pour cette nouvelle installation. L’ouverture d’une seconde usine sur le continent serait un témoignage supplémentaire de l’engagement de Tesla à investir massivement en Europe, où la demande pour les véhicules électriques est en pleine croissance. Cela permettrait également à Tesla de diversifier sa production et de se rapprocher de ses clients européens, ce qui pourrait réduire les coûts et améliorer l’efficacité de sa chaîne d’approvisionnement.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.