56 milliards de dollars de rémunération pour Elon Musk : tout comprendre au vote qui pourrait détruire Tesla

La guerre des actionnaires chez Tesla

 

Imaginez que vous soyez actionnaire de Tesla et qu'on vous demande de voter pour un programme de rémunération de 56 milliards de dollars pour Elon Musk. C'est ce qui se passe en ce moment, et ça fait débat pour l'avenir de Tesla.

Elon Musk // Source : Alain Jocard/AFP via Getty Images

En juin, les actionnaires de Tesla vont devoir se prononcer sur une question délicate : accorder ou non à Elon Musk une rémunération de 56 milliards de dollars pour ses réalisations passées. Ce montant, le plus important de l’histoire pour un dirigeant, avait été mis en place en 2018, mais annulé en janvier par un juge du Delaware.

Le caractère inhabituel de ce vote réside dans le fait qu’il demande aux actionnaires de payer Elon Musk pour un travail déjà accompli, plutôt que pour des performances futures. Traditionnellement, les CEO sont rémunérés en fonction de ce qu’ils sont censés accomplir, pas pour des réalisations passées.

Les arguments en faveur du plan

Parmi les partisans du plan, l’argument principal est celui de la continuité et de la stabilité. Ils craignent que si Elon Musk ne reçoit pas la rémunération qu’il estime mériter, il pourrait quitter son poste de CEO, ce qui ferait chuter le cours de l’action et nuirait à l’entreprise.  C’est l’argument : « vous ne voulez pas voir Elon Musk en colère ». Cet argument repose sur l’idée que Elon Musk est indispensable à Tesla, une hypothèse spéculative, mais économiquement défendable.

Un autre argument, plus moral, est celui de la justice. Selon Robyn Denholm, présidente du conseil d’administration de Tesla, il serait « fondamentalement injuste » de ne pas respecter les termes de l’accord initial. Cet appel à l’équité trouve un écho particulier auprès des actionnaires, qui voient en Elon Musk un génie visionnaire. Bref, c’est de la justice mêlée à de l’adoration. Mais généralement, et surtout dans les grandes entreprises, les arguments en matière d’équité ont généralement peu de poids auprès des actionnaires.

Les arguments contre ce plan

Cependant, beaucoup d’actionnaires restent sceptiques. Ils estiment que cette rémunération est disproportionnée et injustifiée, surtout au vu des récentes performances de Tesla. Le titre de l’entreprise a chuté de plus de 20 % cette année (sous les objectifs fixés pour la rémunération à 56 milliards de dollars), et la capitalisation boursière est en baisse. De plus, Elon Musk a clairement indiqué qu’il aurait besoin d’un autre programme salarial à l’avenir.

Les critiques soulignent également que la plupart des entreprises ne rémunèrent pas leurs dirigeants pour des réalisations passées. Ils plaident pour une approche plus rationnelle, consistant à rejeter le paquet et à négocier un nouvel accord plus favorable aux actionnaires.

Un vrai test pour Tesla

Ce vote est un vrai test pour les actionnaires de Tesla. D’un côté, il y a ceux qui soutiennent Elon Musk sans réserve, à fond derrière sa vision pour l’entreprise. Pour eux, Elon Musk mérite cette rémunération pour avoir fait de Tesla ce qu’elle est aujourd’hui. De l’autre, il y a ceux qui veulent protéger leurs investissements et exigent une meilleure gestion financière.

Vous comprenez mieux pourquoi ce vote peut influencer l’avenir de Tesla.