Toyota teste des batteries pouvant atteindre les 1000 km d’autonomie

 

Avec l’aide des chercheurs de l’Université de Kyoto, Toyota développe une nouvelle technologie de batterie à base d’ion-fluorure. Elle permettrait aux véhicules électriques de parcourir plus de 1 000 km avec une seule charge.

toyota batterie

Toyota travaille sur des batteries pouvant atteindre 1000 km avec une seule charge // Source : Unsplash – Raivis Razgals

La faible autonomie des véhicules électriques figure parmi les principaux freins à l’achat. Les constructeurs redoublent donc d’efforts pour inventer de nouvelles technologies de batterie permettant d’améliorer la distance parcourue avec une seule charge. Tesla, par exemple, profiterait du Battery Day pour présenter une nouvelle batterie capable de dépasser les 1000 km d’autonomie.

Moins actif sur ce marché et préférant habituellement se tourner vers l’hybride, Toyota travaille aussi avec les scientifiques de l’université de Kyoto sur une nouvelle technologie de batterie « solide ». Baptisée FIB (Fluoride-Ion Batterie), elle ne contient pas de lithium, mais repose sur une anode de fluor, de cuivre et de cobalt couplée à une cathode composée principalement de lanthane. Cette composition inédite permettrait de contenir huit fois plus d’énergie qu’une batterie au lithium-ion pour une même contenance. Dans le domaine de l’automobile, les chercheurs promettent ainsi une autonomie de l’ordre de 1 000 km avec une seule charge.

batterie fib

Fonctionnement d’une batterie FIB // Source : Nikkei

Ça chauffe, Marcel !

Mais pourquoi ne produit-on pas ce type de batteries au plus vite ?, direz-vous ! Très bonne question, merci de l’avoir posée. En réalité, cette nouvelle technologie présente un très gros défaut. Pour que l’électrolyte conduise l’énergie, elle doit chauffer au delà de 150°C. Cela signifie que la montée et le maintien en température nécessitent déjà énormément d’énergie, ce qui ôte tout intérêt à cette technologie. Toyota et l’Université de Kyoto se retrouvent donc confrontés aux mêmes problématiques que Bolloré et ses batteries LMP.

Seule Honda, en collaboration avec la NASA, a déjà réussi à dompter ce type de batterie. En 2018, les chercheurs sont parvenus à faire fonctionner une cellule FIB grâce à l’air ambiant. Mais ils ont dû faire face à un autre problème : la batterie ne pouvait encaisser plus de sept cycles.

Si les problématiques demeurent nombreuses, les scientifiques ne désespèrent pas. Les recherches se poursuivent et pourraient, selon Nikkei, se concrétiser d’ici 2030. En attendant, l’autonomie des véhicules électriques s’améliore à vitesse grand V. General Motors et Tesla se tirent la bourre et ont dépassé les 600 km d’autonomie. En prime, GM promet des batteries à la durée de vie quasi illimitée pour très bientôt.

Les derniers articles

  • Apple Watch : comment créer et partager vos cadrans ?

    Apple

    Apple Watch : comment créer et partager vos cadrans ?

    27 septembre 202027/09/2020 • 16:00

  • Test du Fairphone 3+ : le Fairphone 3.1
    6 /10

    Fairphone

    Test du Fairphone 3+ : le Fairphone 3.1

    27 septembre 202027/09/2020 • 14:00