VanMoof en liquidation judiciaire au Royaume-Uni : le point sur cette grave situation

 

L’entité britannique de VanMoof est en liquidation judiciaire. Deux liquidateurs ont été nommés pour aboutir au processus, duquel devrait découler l’arrêt pur et dur des activités VanMoof outre-Manche. En parallèle, les négociations pour un rachat se poursuivent.

VanMoof
Source : VanMoof

En faillite depuis mi-juillet 2023, VanMoof poursuit sa descente aux enfers. Son entité britannique est officiellement en liquidation judiciaire, a-t-on appris du compte X (anciennement Twitter) VanMoofer News, très actif sur la situation de l’entreprise néerlandaise spécialisée dans les vélos électriques.

Une liquidation volontaire

À la demande de Frandroid, VanMoofer News a partagé la source officielle de son information : The Gazette Official Public Record, qui recense toutes les sociétés britanniques enregistrées auprès de la Companies House, l’équivalent de notre registre du commerce et des sociétés.

En outre, un court communiqué de presse a été publié sur le site officiel du groupe. Il est écrit :

Nous vous informons que le directeur, compte tenu de la situation financière de l’entreprise, a décidé de prendre des mesures pour la mettre en liquidation volontaire par les créanciers. Begbies Traynor a été engagé pour assister le directeur dans cette procédure, et nous vous informons qu’il est proposé que Paul Appleton et Paul Cooper, qui sont des praticiens de l’insolvabilité agréés, liés par le code de déontologie de l’insolvabilité, soient nommés en tant que co-liquidateurs.

Begbies Traynor est un cabinet britannique dans la restructuration d’entreprises. Il se charge notamment des cas de liquidation judiciaire. À noter qu’ici, ce n’est pas un tribunal qui a placé VanMoof UK LTD en liquidation, mais le directeur Taco Jonan Carlier, également cofondateur de la marque.

Source : The Gazette Official Public Record

Sur The Gazette Official Public Record, la publication officielle de la liquidation date du 18 août 2023. Il semblerait toutefois que l’acte en lui-même aurait été effectif dès le 15 août.

Quelles conséquences ?

Les conséquences d’une liquidation judiciaire, qu’elle soit volontaire ou ordonnée par un tribunal, ne sont jamais bonnes. On s’attend à ce que les activités britanniques de VanMoof soient définitivement stoppées, laissant à l’abandon l’ensemble de ses clients locaux.

Surtout, on peut légitimement se demander si VanMoof UK fait encore partie de l’équation des actuelles négociations de rachat. Pour rappel, la société Micromobility a failli être le repreneur, mais VanMoof a préféré négocier avec d’autres parties. Depuis, les discussions durent dans une véritable course contre la montre.

480852-Vanmoof_ProductStills_S4_IconicFull_16x9_YELLOW-6c5029-original-1683188314
Source : VanMoof

Récemment, il se murmurait que McLaren Applied, et plus précisément sa filiale spécialisée dans les trottinettes électriques, Lavoie, serait très bien placée pour racheter le groupe. Une source proche du dossier a même évoqué des pourparlers avancés. Mais l’entité britannique est-elle désormais concernée ?

On peut clairement en douter, et tout cela peut d’ailleurs jouer en la défaveur de VanMoof d’un point de vue purement financier. En abandonnant officiellement un marché et une branche, l’entreprise perd logiquement de la valeur. Ce qui pourrait aussi, d’un autre côté, faciliter une acquisition : si VanMoof est moins bien valorisée, l’investissement à fournir est moindre.

Surtout, cela peut-il provoquer un effet domino sur les autres marchés ?

Toujours dans l’attente

VanMoof a déclaré la faillite aux Pays-Bas, en France et en Allemagne plus récemment : ces pays, dont le nôtre, sont-ils les prochains sur la liste ? Ses activités sont par ailleurs en pause au Japon et à Taïwan, mais se poursuivraient aux États-Unis. Plus la marque reste au point mort dans l’attente d’un dénouement, plus les chances d’un vrai redémarrage s’amenuisent.