Volkswagen métamorphose sa voiture électrique la plus vendue : des gros changement sous le capot

 

Alors que la Tesla Model Y reste en tête des ventes d'électriques en Europe, la Volkswagen ID.4 n'est pas loin derrière. Le SUV électrique s'offre quelques améliorations, dont une hausse de la puissance pour tenter de dépasser sa rivale. La version coupée, l'ID.5 bénéficie des mêmes améliorations.

C’est un fait, la Tesla Model Y plaît beaucoup et domine le marché. Les chiffres de ventes du mois de juillet en Europe l’ont encore confirmé, puisque le SUV électrique a été immatriculé à 11 317 exemplaires. Mais juste derrière, avec 8 872 unités vendues, la Volkswagen ID.4 est prête à prendre sa place… L’ID.5, la version coupé, se vend un peu moins bien, mais elle plaît tout de même à la clientèle européenne.

Une hausse de puissance

À vrai dire, il ne manque pas grand chose au SUV électrique allemand pour tenter d’égaliser avec sa rivale venue des États-Unis, dont le prix est légèrement plus élevé. Pour mémoire, l’ID.4 démarre à partir de 44 000 euros, contre 45 990 euros pour la Model Y, qui a subi plusieurs chutes de prix au cours des derniers mois. Mais la firme allemande veut offrir d’autres arguments à son best-seller électrique.

Dans un communiqué, ce dernier annonce en effet une série d’améliorations sur son SUV, que ce soit l’ID.4 mais aussi l’ID.5. Une nouvelle qui arrive alors que la marque est actuellement présente au salon de Munich, avec son ID.7 ainsi que son concept ID. GTI, entre autres. Mais de quoi s’agit-il ? Attention, il n’est pas question de restylage, qui devrait intervenir un peu plus tard. Celui-ci pourrait faire évoluer l’ID.4 en profondeur, afin de lui donner un style plus conventionnel.

Mais pour le moment, l’heure est aux changements sous le capot, même si cette nouvelle version se dote effectivement de jantes inédites. Le SUV électrique rival des Kia EV6, et autres Hyundai Ioniq 5 s’offre un tout nouveau groupe motopropulseur plus performant. Ce dernier fait passer la version propulsion dotée de la batterie de 82 kWh à 286 chevaux, contre 204 chevaux auparavant.

La variante dotée de la transmission intégrale monte aussi fortement en puissante, puisqu’elle passe de 299 à 335 chevaux. On ne sait en revanche pas à quel point cette évolution améliore les performances de la voiture, alors que Volkswagen n’a pas donné d’informations à ce sujet. Pour mémoire, le 0 à 100 km/h est réalisé entre 6,2 et 8,5 secondes avec la plus grande batterie.

Une autonomie en hausse

Mais ce n’est pas la seule bonne nouvelle. Et pour cause, la firme de Wolfsburg annonce aussi que ce nouveau moteur plus performant améliorerait l’autonomie de sa voiture. Cependant, les chiffres officiels n’ont pas encore été dévoilés. Pour mémoire, celle-ci oscille actuellement entre 410 et 443 kilomètres selon le cycle WLTP européen. La puissance de charge passe quant à elle de 110 à 115 kW pour la petite batterie.

La déclinaison propulsion de l’ID.4 Pro peut atteindre les 135 kW de recharge, mais Volkswagen ne précise pas le nouveau temps de charge, comme l’explique le site Electrive. À noter que la puissance de la version dotée de la batterie de 62 kWh n’évolue quant à elle pas d’un iota. Mais ce n’est pas tout, car le poste de conduite profite aussi de quelques évolutions assez discrètes tout de même.

Si l’ID.4 ayant la petite batterie conserve son écran tactile de 12 pouces, la version 82 kWh s’offre un nouvel affichage de 12,9 pouces plus pratique avec le nouveau système d’exploitation Software en version 4.0. Une manière pour la marque de répondre aux critiques adressées à son système d’info-divertissement jugé trop difficile à utiliser. Le menu a été modifié, de même que les commandes pour la climatisation (on ne sait pas si elles sont enfin rétroéclairées, comme sur l’ID.7), tandis que le sélecteur de vitesse est nouveau.

La finition S reçoit des sièges ventilés et la variante S Plus se dote d’un système audio Harman/Kardon. Pour l’heure, les prix de cette ID.4 retravaillée n’ont pas encore été annoncés, mais ils devraient logiquement être revus légèrement à la hausse. À noter que ces évolutions concernent le marché américain, mais il n’est pas exclu que la France en profite dans la foulée.


Le saviez-vous ? Google News vous permet de choisir vos médias. Ne passez pas à côté de Frandroid et Numerama.