On a vu la future Volkswagen ID.2 GTI, la voiture électrique à moins de 25 000 euros en version performante

 

Quelques mois après avoir dévoilé son ID.2 all annonçant une citadine électrique à moins de 25 000 euros, Volkswagen récidive. Le constructeur profite du salon de Munich pour présenter sa future version sportive, sous la forme d’un concept très prometteur. Voici la future Volkswagen ID.2 GTI.

Ajout de la vidéo de présentation de la voiture

Après avoir lancé ses ID.3, ID.4ID.5 et ID. Buzz, Volkswagen continue son chemin vers l’électrification totale, alors qu’elle a dévoilé il y a quelques mois sa nouvelle ID.7, rivale de la Tesla Model 3. Mais le constructeur allemand veut aussi proposer des voitures plus abordables, rappelant son ADN. Après tout, n’oublions pas que son nom signifie « voiture du peuple » outre-Rhin.

C’est ainsi qu’en mars dernier, la firme dévoilait en grande pompe son ID.2 all, un concept annonçant une citadine qui sera située sous la barre des 25 000 euros. Cette dernière chassera sur les terres de la future Renault 5 E-Tech, qui pourrait cependant coûter un peu plus cher.

Volkswagen ID. GTI Concept // Source : Marie Lizak pour Frandroid

Mais comme la citadine au losange, qui se déclinera en une version plus sportive badgée Alpine et annoncée par un concept, l’ID.2 aura aussi le droit à sa variante gavée aux hormones. Une information évoquée pour la première fois au début de l’année, confirmée à demi-mot au mois d’août. En effet, la marque avait déposé un nouveau logo dédié à sa gamme électrique rappelant l’emblème GTI originel, mais avec un éclair à la place du I. Il n’en fallait pas plus pour mettre la puce à l’oreille des passionnés, sans pourtant que le constructeur ne confirme quoi que ce soit.

Puis, un mois plus tard, c’est finalement durant l’IAA de Munich, où nous avons notamment pu découvrir le concept BMW Neue Klasse, que la firme allemande a mis fin au suspens. Et pour cause, c’est là que Volkswagen a dévoilé au grand public son concept ID. GTI, qui annonce sans le dire la future version sportive l’ID.2. Et qui confirme la volonté de la marque de ne pas mettre les sportives aux oubliettes avec l’électrification massive.

Design : une citadine sportive à souhait

Vous l’aurez remarqué en jetant un coup d’œil à ce concept-car, les lignes sont évidemment reprises de l’ID.2 all, même si le constructeur ne confirme en aucun cas que ce dernier préfigure une version sportive de la citadine électrique. Cependant, il est fort probable que ce soit le cas, bien que cette étude de style annonce aussi sans doute l’arrivée de toute une gamme sportive, qui pourrait à terme remplacer le blason GTX des ID.4 et ID.5.

Sans surprise, cette nouvelle arrivante reprend donc les codes de l’univers GTI, qui on le rappelle est l’acronyme de « Grand Tourisme à Injection ».

Volkswagen ID. GTI Concept // Source : Marie Lizak pour Frandroid

Un terme qui n’est donc plus tout à fait adapté, un peu comme l’appellation Turbo de la Porsche Taycan. Mais l’une comme l’autre ont été conservées pour leur côté historique. Cette ID. GTI se reconnaît d’emblée par de nombreux éléments spécifiques et apportant une touche de sportivité, comme les pare-chocs inédits et les jupes latérales.

Sans parler de la calandre redessinée ainsi que des passages de roues élargis. Le tout confère un vrai dynamisme à la voiture, qui se pare également à l’arrière d’un spoiler de toit. Enfin, on note l’arrivée d’un diffuseur arrière plus sportif et de feux spécifiques.

La voiture repose sur des jantes de 20 pouces adoptant un design néo-rétro très réussi et inspirées de la GTI Pirelli de la Golf 1, tandis que des petites touches de rouge viennent compléter l’ensemble. On remarque notamment la bande colorée reliant les optiques avant entre elles.

Si le constructeur a souhaité optimiser l’aérodynamisme de la voiture, il ne communique pour le moment pas sur son Cx (coefficient de traînée). On apprécie également les petits easter eggs amusants, dont l’inscription « Shut trunk before flight » (fermez le coffre avant du décollage) sous l’aileron arrière.

Volkswagen ID. GTI Concept // Source : Marie Lizak pour Frandroid

Comme l’ID.2, le concept affiche évidemment des dimensions très compactes, avec une longueur de 4,10 mètres pour 1,50 mètre de haut et 1,84 mètre de large. De quoi lui donner une silhouette trapue, qui en impose tout de même. Les connaisseurs noteront également la teinte Argent diamant métallisé, qui est en fait reprise de la Volkswagen Golf de première génération.

Un bel hommage au passé, qui prouve que le constructeur ne veut pas tirer une croix dessus. Et même s’il refuse catégoriquement de faire renaître la Coccinelle sous la forme d’une voiture électrique.

Un intérieur ultra-technologique… mais virtuel

Malheureusement, le concept présenté au salon de Munich ne laissait pas entrevoir son intérieur, uniquement visible sur les images officielles dévoilées par le constructeur. Et c’est bien dommage, car ce dernier s’annonce très excitant. Plutôt conventionnel au premier abord et à en croire les croquis, il s’équipe d’un grand écran tactile de 12,9 pouces, associé à un combiné numérique de 10,9 pouces.

Pour le moment, on ne sait pas encore vraiment ce qui nous attend. Mais nul doute que la version de série sera compatible avec Apple CarPlay et Android Auto et offrira une prise en main plus facile que sur le reste de la gamme, alors que Volkswagen a subi de nombreuses critiques à ce sujet.

On note l’arrivée d’un tout nouveau volant à double méplat, là encore pour donner un style plus sportif à ce poste de conduite. Le tout paraît très épuré, tant au niveau de la planche de bord que de la console centrale. À noter que des ports USB-C sont installés dans cet habitacle encore virtuel pour le moment, ainsi qu’une prise 230 volts.

Des détails poussés qui semblent nous prouver qu’une version de série ne devrait pas tarder à arriver. Le constructeur annonce aussi la présence d’un affichage tête-haute à réalité augmentée, déjà présent sur d’autres modèles de la gamme.

Plusieurs modes de conduite seront proposés, faisant évoluer l’éclairage d’ambiance de la voiture qui passera du blanc au rouge, tandis que les écrans changeront aussi de couleur. En mode GTI, l’affichage tête-haute projettera le tracé du circuit sur lequel le conducteur se trouve et sa place sur la grille de départ, entre autres.

Il devra ensuite gagner des succès, ou GTI Achievements, comme dans les jeux vidéo. Par ailleurs, les sièges sont équipés d’un capteur de pulsations cardiaques, qui fait palpiter le cœur visible sur le dossier. Une fonctionnalité qui ne devrait toutefois sans doute pas passer l’étape de la production. Quoique…

Le confort est aussi de mise à bord de la sportive électrique, qui peut accueillir jusqu’à cinq personnes grâce à son empattement généreux de 2,60 mètres. Le coffre est quant à lui affiché à 490 litres et peut passer à 1 330 litres quand la banquette est rabattue.

Un rangement supplémentaire de 50 litres est aussi disponible sous le plancher de ce dernier, afin notamment de ranger les câbles de recharge. Il faudra cependant encore patienter avant de pouvoir s’installer derrière le volant de ce concept-car très prometteur.

Motorisation, autonomie et recharge

Pour le moment, Volkswagen ne donne pas la moindre information officielle sur la motorisation de son concept ID. GTI, qui devrait partager de nombreux éléments techniques avec la Cupra Urban Rebel, dont sa plateforme MEB. Cette dernière est ici déclinée dans sa version d’entrée de gamme Entry, qui se distingue par la présence d’un moteur à l’avant et non à l’arrière.

Pour mémoire, le constructeur annonçait une puissance de 226 chevaux pour l’ID.2 all, et il faudra donc s’attendre à découvrir au moins 250, voire 300 chevaux sous le capot de cette version sportive. Mais là encore, il ne s’agit que de pure spéculation, la firme allemande étant encore mutique à ce sujet.

Elle souligne cependant que le centre de gravité sera très bas, en raison de l’implantation des batteries sous le plancher. Pour mémoire, la version standard de l’ID.2 réalisera le 0 à 100 km/h en moins de sept secondes, un temps qui devrait être encore plus bas pour la déclinaison sportive.

Bien évidemment, pas un mot non plus sur la taille de la batterie, qui devrait être d’une capacité de 56 kWh et être identique à celle de la citadine classique. Cette dernière devrait pouvoir parcourir jusqu’à 450 kilomètres selon le cycle WLTP, ce qui devrait être un peu moins pour la GTI en raison de sa puissance supérieure, et de sa consommation qui le sera tout autant.

Il faudra environ une vingtaine de minutes pour passer de 10 à 80 % sur une borne rapide avec une puissance de 125 kW, tandis que la citadine fera l’impasse sur l’architecture 800 volts contrairement aux Kia EV6 et autres Hyundai Ioniq 6.

Volkswagen évoque également un poids réduit, ce qui devrait limiter la consommation, qui n’a pas encore été annoncée pour le moment, tout en améliorant le comportement. Le constructeur promet aussi des trains roulants confortables, ce que nous ne manquerons pas de vérifier dans un prochain essai si la version de série voit le jour.

Prix et disponibilité

Si l’ID. GTI est encore au stade de concept, il est fort probable qu’elle débarque un jour dans les showrooms de la marque. Cela pourrait se faire courant 2025 ou 2026, une fois que l’ID.2 standard sera lancée. Elle jouera alors sur le même terrain que la future Tesla Model 2 ainsi que la version de série du concert Alpine A290_ β dévoilé quelques mois plus tôt.

Quid de son prix ? Si la version d’entrée de gamme de la citadine devrait tourner autour des 25 000 euros, le tarif de la GTI pourrait être nettement plus salé, sans doute aux alentours des 35, voire 40 000 euros. Si le bonus écologique de 5 000 euros est conservé tel quel, la voiture y sera toujours éligible, mais rien n’est moins sûr puisque le gouvernement veut serrer la vis.


Si vous voulez recevoir les meilleures actus Frandroid sur WhatsApp, rejoignez cette discussion.