Volkswagen lance la recharge bidirectionnelle qui réduira drastiquement votre facture d’électricité

 

Volkswagen rend certaines de ses voitures électriques compatibles avec la charge bidirectionnelle. Il sera désormais possible d'alimenter sa maison, mais à condition de s'équiper d'une borne de recharge bien spécifique. De quoi réduire drastiquement ses factures d'électricité. On vous explique tout !

Si la voiture électrique rencontre un succès grandissant, cela pose cependant quelques petits soucis, liés notamment au réseau électrique. En effet, cette motorisation nécessite évidement d’être rechargée régulièrement, or on sait que ce dernier est parfois sous tension. À tel point que le gouvernement avait même alerté sur de possibles coupures en 2022.

Une solution qui se développe

Sans parler du fait que le prix de l’électricité a fortement grimpé au cours des derniers mois, tandis que l’État veut faire disparaître le bouclier tarifaire pour les particuliers. Ce qui inquiète évidemment de nombreux automobilistes, alors qu’ils sont déjà nombreux à ne pas encore vouloir passer à l’électrique. Heureusement, les constructeurs travaillent activement au développement de nouvelles solutions.

Il est par exemple possible de programmer la charge pendant les heures creuses afin de faire des économies, que ce soit sur les bornes rapides ou à la maison. Et cela notamment grâce aux applications et à des wallbox spécialement conçues, comme celle développée par ABB. Mais ce n’est pas tout, car il existe une autre technologie qui se développe très rapidement depuis quelques années.

Il s’agit de la charge bidirectionnelle, proposée sur certaines voitures électriques comme la Nissan Leaf ou plus récemment le Volvo EX90 ainsi que la MG4. Ce système permet tout simplement d’utiliser la batterie du véhicule pour alimenter des objets directement branchés sur la prise de charge. Mais il est aussi possible de se connecter directement au réseau électrique d’une maison sur certains modèles.

Et voici qu’un nouveau constructeur propose désormais cette technologie à ses clients. Il s’agit de Volkswagen, qui annonce l’arrivée de la charge bidirectionnelle sur ses voitures électriques dans un communiqué. Mais attention, car cette technologie V2H (vehicule to home) n’est pas proposée sur toute la gamme, mais seulement sur certaines configurations.

Comment ça marche ?

Et pour cause, seules les autos de la famille ID dotées d’une batterie de 77 kWh sont compatibles, comme les ID.4 et ID.5. Et ce alors que Volkswagen n’a pas cité de modèles en particulier pour le moment. L’accumulateur joue donc le rôle de stockage, et il sera ensuite possible d’utiliser l’électricité pour alimenter sa maison, notamment lors des heures pleines. Ce qui permet de réaliser des économies tout en réduisant les tensions sur le réseau électrique.

Par ailleurs, Volkswagen précise qu’il est aussi possible de charger la voiture uniquement lorsque de l’énergie verte est disponible, venant par exemple des éoliennes ou des panneaux photovoltaïques présents sur le toit. Mais attention, car pour profiter de cette technologie, actuellement testée en Suède en conditions réelles, il va falloir se doter d’une wallbox bien spécifique. Il s’agit de la S10 E COMPACT fournie par HagerEnergy GmbH avec laquelle Volkswagen a noué un partenariat.

Toutes les voitures dotées d’une batterie de 77 kWh nets et de la version 3.5 du système embarqué seront compatibles avec cette technologie. À noter que cette dernière permettra aussi de réinjecter l’énergie non utilisée directement dans le réseau électrique public, peut-être avec une compensation financière pour les propriétaires. Quoi qu’il en soit, Volkswagen n’est pas le seul constructeur à s’intéresser à cette solution.

C’est également le cas de Renault avec sa R5 E-Tech, qui reprendra peu ou prou le même principe en France et en Allemagne dès 2024. Le constructeur français annonce des factures d’électricité divisée par deux.

Tesla a également officialisé son système Powershare sur le Cybertruck, qui pourrait se retrouver sur tout le reste de la gamme. Et ce alors qu’Elon Musk affirmait ne pas croire du tout à cette technologie.

Mais attention, car Tesla et Renault vont encore plus loin : il s’agit de la technologie V2G (vehicule-to-grid) permettant de revendre l’électricité à EDF, plus chère que vous ne l’avez acheté ! De quoi réduire encore plus sa facture d’énergie.


Envie de rejoindre une communauté de passionnés ? Notre Discord vous accueille, c’est un lieu d’entraide et de passion autour de la tech.