La Renault R5 électrique sera la première voiture en France à réduire drastiquement votre facture d’énergie : voici comment

 

Attendue pour l'an prochain, la future Renault 5 électrique sera équipée d'un inédit chargeur bidirectionnel comaptible V2G qui possède de nombreux avantages. Cette technologie permettra à la citadine électrique de réduire les dépenses énergétiques de ses propriétaires... tout en alimentant en énergie une maison ou un quartier.

Renault R5 Concept // Source : Marie Lizak pour Frandroid

Aujourd’hui, le marché de la voiture électrique ne cesse de se développer, à tel point que cette motorisation se vend désormais mieux que le diesel en France. Mais certains craignent que cette explosion des immatriculations engendre des tensions sur le réseau électrique déjà sous pression. Car qui dit voitures électriques dit évidemment recharge. Mais ce n’est en fait pas si simple.

Un nouveau chargeur

En effet, la consommation d’électricité devrait considérablement augmenter, alors que les immatriculations vont aussi fortement progresser. Mais les constructeurs et équipementiers développent des solutions afin de réduire la dépendance de ces véhicules au réseau électrique et décharger un peu ce dernier. Le tout en permettant aux automobilistes de faire des économies au passage.

On pense par exemple, aux applications permettant de programmer la charge pendant les heures creuses, ainsi qu’aux wallbox pouvant aussi le faire comme celle développée par ABB. Mais il existe également une autre solution moins connue mais qui se développe aujourd’hui à vitesse grand V. Il s’agit de la charge bidirectionnelle, de plus en plus prisée par les constructeurs.

Nissan Leaf V2G
Nissan Leaf V2G

Il s’agit pour mémoire d’un système qui permet d’utiliser la prise de charge d’une voiture électrique afin d’alimenter des équipements tels qu’une machine à café, voire même une maison. Cette technologie est notamment adoptée par la Kia EV6 ou encore la MG4 et le nouveau Volvo EX90, tandis que Tesla prévoit aussi de la proposer, même si Elon Musk ne voit pas du tout son intérêt.

Une autre marque s’y intéresse de près également. Il s’agit de Renault, qui a récemment annoncé le développement d’un chargeur embarqué bidirectionnel qui équipera ses voitures électriques. Et on sait désormais quelle sera la première à en profiter, puisqu’il s’agira de la future R5 E-Tech, qui verra le jour au cours de l’année prochaine.

Réduire sa facture d’énergie grâce à sa voiture

Cette information a été officiellement annoncée par Mobilize dans un communiqué, qui détaille tous les avantages de cette technologie, qui fonctionnera de pair avec la borne borne bidirectionnelle Mobilize Powerbox. Celle-ci affichera une puissance comprise entre 7 et 22 kW et sera connectée au cloud afin de savoir si elle doit recharger la voiture ou renvoyer de l’énergie au réseau, en fonction de la demande en électricité et des éventuelles tensions sur ce dernier.

Durant les heures creuses, il sera possible d’alimenter la citadine électrique puis de l’utiliser comme batterie de stockage. Lors des heures pleines, qui coïncident généralement avec les plages horaires où la demande en énergie est forte, l’électricité de la voiture pourra être utilisée pour alimenter la maison (technologie V2H pour vehicule-to-home). Vous réduirez votre consommation ainsi que votre facture, car vous aurez payé le prix des heures creuses. Renault annonce ainsi un coût de la recharge divisé par deux en moyenne.

Alimenter le réseau électrique : le gros atout

Mais ce n’est pas tout : ce système permet également de réduire les tensions sur le réseau, comme nous l’avions déjà expliqué dans un précédent article, avec la fonction V2G (vehicule-to-grid). En effet, Mobilize s’est également associé à l’entreprise The Mobility House afin de proposer un contrat d’électricité neutre en carbone à un prix compétitif. Ce dernier permettra de renvoyer l’énergie de la voiture au réseau électrique en la revendant au fournisseur en cas de besoin. Ce qui permet au propriétaire de faire de grosses économies sur sa facture finale, comme aux États-Unis avec la Nissan Leaf.

Ce service sera disponible dès le lancement de la R5 l’année prochaine, en France et en Allemagne. Si vous êtes curieux, sachez que ce système existe déjà dans certains pays du monde, comme aux États-Unis, où Tesla propose la même chose, avec l’énergie des tuiles solaires et des panneaux photovoltaïques stockées dans les batteries des particuliers. C’est justement ce genre de système qui permettra d’augmenter drastiquement le nombre de voitures électriques, sans augmenter autant les capacités de production électrique mondiales.

La charge bidirectionnelle de la nouvelle Renault 5 électrique pourra aussi alimenter des petits appareils électroniques, comme un barbecue ou une bouilloire par exemple. Pour cela, un adaptateur développé par le constructeur sera nécessaire, à brancher sur la prise de recharge afin de fournir une énergie équivalente à une prise de 220 volts.


Retrouvez un résumé du meilleur de l’actu tech tous les matins sur WhatsApp, c’est notre nouveau canal de discussion Frandroid que vous pouvez rejoindre dès maintenant !

Les derniers articles