Pour Windows 12, Microsoft veut s’inspirer de… Chrome OS et Android

Le projet « CorePC » concrétiserait un objectif vieux de 20 ans

 

Selon des sources proches de Microsoft, la multinationale développerait une nouvelle version de Windows plus simple et flexible pour mieux s'adapter aux différents formats d'appareils tournant sous le système d'exploitation. Baptisé CorePC, ce projet devrait être plus léger et plus performant tout en intégrant de nouvelles fonctionnalités d'intelligence artificielle.

Une prochaine version de Windows pourrait permettre aux constructeurs de mieux adapter l’OS aux formats spéciaux comme celui du Lenovo ThinkPad X1 Fold. // Source : Frandroid

Microsoft chercherait une nouvelle fois à moderniser Windows. Selon un article publié le mardi 28 mars par le média spécialisé Windows Central, la multinationale américaine serait en train de développer une nouvelle version de son système d’exploitation mieux adaptée aux besoins des ordinateurs, tablettes et objets connectés actuels. Une variante également plus légère et sécurisée.

Un projet nommé « CorePC » en interne, selon le site d’informations, qui s’inspirerait d’un autre projet de Microsoft : Core OS, une autre version de Windows développée depuis plus de vingt ans dans le but de simplifier le système d’exploitation à ses fonctionnalités de base afin qu’il soit compatible et modulable pour le plus d’appareils possibles. Une version jamais aboutie que Windows CorePC pourrait concrétiser, avec de l’intelligence artificielle en prime.

Privilégier les applications du Store si besoin

Selon les sources internes de Windows Central, CorePC suivrait le même objectif que l’ancien projet de Microsoft : permettre à Windows de mieux s’adapter à tous les produits différents qui tournent sous Windows. Ordinateur portable ou smartphone à double écran, casque de réalité augmenté HoloLens, console de jeu Xbox, objets connectés : tous ces produits intègrent aujourd’hui différentes variantes de l’OS de Microsoft, réécrites par leurs constructeurs pour qu’elles soient adaptées à un format ou des besoins particuliers.

Le casque de réalité augmentée HoloLens de Microsoft. // Source : Microsoft

Une version « modulaire et personnalisable de Windows », selon Windows Central, qui se concentrerait notamment à permettre de retirer ou non la « compatibilité native pour les applications classiques Win32 ». Ce type de programme correspond aux logiciels que vous installez sur votre ordinateur à partir d’un site web, en opposition aux applications du Microsoft Store. Le problème, c’est qu’elles sont développées dans une interface de programmation pensée uniquement pour les PC et ont donc du mal à s’intégrer sur des appareils différents.

Mais à l’inverse de Core OS, qui cherchait à supprimer ces programmes classiques dès le départ, l’idée serait plutôt de pouvoir retirer plus ou moins la compatibilité Win32 « sur les appareils où cela a du sens », précise Windows Central. Cela permettrait de privilégier les applications plus modernes présentes sur le Store, qui tournent plus facilement en arrière-plan et qui peuvent se mettre à jour automatiquement.

Concurrencer les Google Chromebook

Autres avantages évoqués par les sources du média concernant CorePC : les différents fichiers de cette version de Windows seraient séparés par défaut. Contrairement au Windows qui équipe aujourd’hui votre ordinateur, tous les fichiers système ne seraient donc pas stockés au même endroit que vos fichiers personnels. La partie du disque qui contient l’OS pourrait ainsi être rendue inaccessible à l’utilisateur ou aux applications installées, comme c’est le cas sur Android. Cette « séparation d’état » vise à ajouter plus de sécurité et accélérer les mises à jour du système d’exploitation.

L’interface des Chromebook de Google. // Source : Lenovo

Selon les sources de Windows Central, l’objectif de Microsoft serait de concurrencer les Chromebook de Google, des ordinateurs portables au système d’exploitation limité aux applications les plus basiques, mais qui proposent un usage plus simple, des performances optimisées et plus de sécurité.

Windows avec IA, parce que pourquoi pas ?

Enfin, Microsoft travaillerait également sur une version de CorePC optimisée pour les processeurs à circuits intégrés et « concentrée sur les capacités d’intelligence artificielle », toujours selon le média. Il évoque notamment des fonctionnalités permettant « d’analyser le contenu affiché afin de proposer des invitations à lancer des projets ou des applications en se basant sur les informations affichées ». Comme sur certains smartphones, cette variante de Windows pourrait par ailleurs permettre de détecter du texte ou des objets dans des images pour que l’utilisateur puisse facilement les copier-coller ailleurs.

En somme, CorePC reste un projet d’envergure aux objectifs et directions multiples… mais qui reste encore imprécis. Windows Central avance malgré tout que Microsoft souhaiterait terminer cette version dépouillée et modernisée avant la sortie de la prochaine mise à jour majeure de Windows, « Hudson Valley », attendue pour 2024.


Utilisez-vous Google News (Actualités en France) ? Vous pouvez suivre vos médias favoris. Suivez Frandroid sur Google News (et Numerama).

Les derniers articles