Le moyen de transport préféré des Français est électrique, mais ce n’est pas une voiture

 

Dans son observatoire annuel, l’AVERE dévoile que le vélo à assistance électrique est officiellement le moyen de transport préféré des Français.

vélos électriques cooper bikes
Source : Cooper Bikes via BikeRadar

Si l’on vous demande quel est votre mode de transport, que répondez-vous ? Si vous avez répondu le vélo à assistance électrique, sachez que vous êtes loin d’être le seul. En effet, ce moyen de locomotion rencontre un succès grandissant auprès des Français, notamment depuis la période post-Covid.

Mieux encore, il serait le mode de déplacement préféré de ces derniers, comme le révèle l’observatoire du cycle 2021, dévoilé par l’AVERE (Association nationale pour le développement de la mobilité électrique). Rien que l’année dernière, ce sont en effet plus de 2,8 millions de vélos qui ont été vendus en 2021, rien que dans l’Hexagone, assure l’organisme.

Un succès grandissant pour le vélo

Comme le révèle le communiqué de l’ONG, spécialisée dans le développement et la promotion de la mobilité électrique sous toutes ses formes, ce marché « représente ainsi plus de 3,4 milliards d’euros avec une croissance de 4 % en volume et de 15 % en valeur ». Mais si le vélo séduit, les Français ont notamment un véritable attrait pour les modèles à assistance électrique.

En effet, ce ne sont pas moins de 660 000 VAE qui ont été écoulés sur l’ensemble de l’année 2021 sur le territoire, soit une hausse de 28 % par rapport à 2020. Concrètement, cela signifie qu’un vélo sur quatre est électrifié à l’heure actuelle. Selon les prévisions, ils pourraient représenter 50 % des ventes en 2022, sur les 976 000 cycles qui seraient écoulés.

Entre Covid et aides à l’achat

Mais alors, qu’est-ce qui explique cet engouement soudain des Français pour le vélo, de surcroît à assistance électrique ? À vrai dire, plusieurs choses. Tout d’abord, l’épidémie de Covid-19, qui a poussé les Français à délaisser les transports en commun pour se mettre en selle. La création de nombreuses pistes cyclables et d’infrastructures en tous genres (parkings, notamment) en a également aidé beaucoup à sauter le pas.

Le tout combiné à quelques aides, à l’image du Coup de pouce vélo et des nombreuses primes à l’achat présentes dans beaucoup de régions. D’une certaine manière, les nouveaux services de location (Veligo, Swapfiets, etc.) ont permis à beaucoup à mettre le pied à l’étrier et de passer le cap de l’achat selon leurs envies.

Par ailleurs, les nouvelles contraintes liées aux voitures dans grandes villes ainsi que l’envie de faire un geste pour l’environnement ont aussi poussé certains et certaines à passer au vélo.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles