L’entreprise française Peugeot compte lancer une nouvelle version 100 % électrique de son emblématique 208, dans le courant de l’année 2019. Un modèle qui viendrait directement concurrencer la Renault Zoé.

Renault et Peugeot, la guerre ne fait que commencer sur le segment de l’électrique. Car à en croire trois sites spécialisés que sont Largus, Breezcar et Auto Moto, la marque au lion va venir titiller celle au losange au cours de l’année 2019, en commercialisant une nouvelle version de sa 208, 100 % électrique cette fois-ci. Avec, en prime, quelques nouveaux détails de l’intéressée, qui viendrait ainsi concurrencer la Zoé, voiture électrifiée la plus populaire en 2018.

Une citadine à l’autonomie décente

Si Renault doit lui aussi introduire un autre modèle de sa Clio 5 en 2019, hybride en revanche, c’est bien entre la Zoé et la 208 électrique que la bataille aura lieu. Cette dernière tentera ainsi de se faire une place sur un créneau en pleine évolution, actuellement dominé par la première avec 17 038 exemplaires vendus en 2018, selon les chiffres du Comité des Constructeurs Français d’Automobiles (CCFA), correspondant à plus de la moitié des automobiles électriques introduites sur le marché l’an passé.

Quelles armes possédera donc cette 208 revisitée ? Un moteur de 136 chevaux en premier lieu, contre 90 chevaux pour la Zoé, quels que soient les modèles. Ajoutez également une batterie lithium-ion de 50 kW lui conférant 300 km d’autonomie selon le cycle WLTP. En face, sa concurrente propose la même durabilité. Aucune information sur la vitesse de pointe et d’accélération n’a en revanche été communiquée.

Un prix encore trop onéreux

Concernant la recharge, trois solutions ont été mises en place par Peugeot : la prise domestique (8 heures de charge), une station Wallbox (cinq heures de charge, 11 kW) ou un chargeur rapide de 100 kW (30 minutes pour 80 % d’énergie). Mais comme toujours, le prix risque de faire grincer des dents : comptez 30 000 environ selon Auto Moto, soit légèrement au-dessus de la grille tarifaire de la Zoé oscillant entre 23 000 et 26 000 euros. Ses performances plus alléchantes peuvent quelque peu justifier ce tarif.

Assemblée en Slovaquie, la 208 électrique bénéficiera de la plateforme modulaire e-CMP, spécialement fabriquée pour les voitures électriques du groupe PSA. Sa présence à la 89e édition du Salon international de l’automobile de Genève, organisée du 7 au 17 mars 2019, devrait faire l’objet d’une présentation plus détaillée quant à ses caractéristiques techniques.

À lire sur FrAndroid : Peugeot E-Legend : 70 km d’autonomie et un pédalier au triple lion pour ce nouveau vélo électrique vintage