Le constructeur espagnol Seat s’illustre au travers d’un nouveau concept de scooter 100 % électrique, non sans annoncer la création de SEAT Urban Mobility, un pôle inédit dédié à la mobilité urbaine.

Que Seat ait jeté son dévolu sur l’électrique, ce n’est plus un secret. La firme d’outre-Pyrénées s’est déjà armée de plusieurs produits zéro émission introduits au cours de l’année 2019, à l’image de sa micro-citadine Mii et sa trottinette développée aux côtés de Segway, l’eXS KickScooter. Voilà maintenant que le groupe ibérique se positionne sur le créneau des scooters électrifiés.

Présenté dans le cadre de la 9e édition de la Smart City Expo World Congress de Barcelone (19-21 novembre), le concept en question est accompagné d’une autre annonce non dénuée d’importance : la « création d’une nouvelle business unit stratégique, SEAT Urban Mobility », lit-on dans le communiqué de presse.

Une succulente accélération

« Cette business unit est un élément stratégique puisqu’elle va nous permettre de concentrer nos efforts sur les besoins des utilisateurs », a déclaré Luca de Meo, Président de SEAT, avant de poursuivre : « SEAT est le centre de compétences en micro-mobilité du groupe Volkswagen, ce qui implique de développer des produits à destination de toutes les marques du groupe, pas seulement pour SEAT ».

Cette fois-ci, l’entreprise s’est attachée les services de son compatriote Silence pour parachever son projet de scooter électrique. Celui-ci se matérialise par un modèle compact équipé d’un moteur de 7kW (11 kW en crête) pour un couple de 240 Nm, soit l’équivalent d’un 125cc. Ses performances s’articulent autour d’une accélération (de 0 à 100 km/h) de 3,8 secondes, épaulée par une vitesse de pointe de 100 km/h.

Rendez-vous en 2020

Pour un deux-roues urbain, son autonomie de 115 kilomètres, selon le cycle d’homologation WMTC, devrait être suffisant. Pratique, son large espace de rangement permet d’accueillir jusqu’à deux casques de protection sous la selle. La batterie amovible permet quant à elle de la recharger à son domicile ou sur une charge publique, alors qu’une application connectée fournit une série d’informations en instantané (niveau de batterie, géolocalisation).

« Nous voulons devenir un allié des villes et le concept SEAT e-Scooter est la réponse à la demande générale pour une mobilité plus agile. Notre collaboration avec Silence est un exemple de la façon dont la coopération entre partenaires nous permet d’être plus efficaces », conclut le patron du groupe. Le scooter électrique de Seat est prévu pour l’année 2020.