e-Vino : Yamaha lance un scooter électrique bon marché uniquement dédié à la ville

 

Avec son scooter e-Vino, le célèbre constructeur Yamaha cherche à séduire des citadins à la recherche d’une solution électrique abordable, qui reste cependant limitée techniquement pour proposer des caractéristiques de haute volée.

Le scooter électrique e-Vino

Le scooter électrique e-Vino

Yamaha se positionne doucement, mais sûrement, sur le créneau de la mobilité électrique. Après avoir jeté son dévolu sur les vélos branchés tout terrain en 2018, suivi un an plus tard d’un partenariat de choix avec le spécialiste des scooters électriques Gogoro et de deux nouveaux scooters électriques présentés au Tokyo Motor Show, le fabricant japonais poursuit dans sa lancée avec l’e-Vino.

Ce scooter électrifié aux formes très rondes cible avant tout les citadins cherchant une solution bon marché pour se déplacer en ville. Cet engin de 68 kilos — 74 kilos avec sa batterie de 500 Wh — revendique en effet 29 kilomètres d’autonomie seulement, ou 58 kilomètres avec un double pack. C’est peu, voire moins que certains vélos électriques haut de gamme.

Rien que pour la ville

Comme le souligne le site spécialisé Electrek, le rayon d’action susmentionné a été calculé à partir d’un protocole de test précis, durant lequel le scooter roulait à 30 km/h avec un conducteur d’un poids de 55 kg. Dans la réalité, l’autonomie devrait donc être inférieure à celle annoncée par la firme nipponne.

Forcément, l’e-Vino se destine donc à un usage exclusivement urbain, qui plus est au regard de son moteur de 580 W, lequel lui confère une vitesse maximale de 44 km/h. Pour gravir les côtes un peu trop rudes, un mode boost d’une durée de trente secondes est disponible pour délivrer plus de puissance.

Aux alentours des 2000 euros

Un écran LCD délivrant les principales informations de conduite fait également partie de l’expérience utilisateur, alors que la batterie amovible — pratique pour la recharger au travail, à titre d’exemple — se recharge en trois heures. Le scooter électrique e-Vino fait pour l’instant ses débuts au Japon uniquement, mais pourrait aussi s’inviter sur d’autres marchés.

Le véhicule a en effet reçu un brevet européen, ce qui laisse présager un lancement prochain au sein du vieux continent. Au Pays du Soleil-Levant, l’e-Vino est commercialisé 259 600 yens, soit environ 2112 euros HT. Un tarif très abordable qui le place comme l’un des scooters électrifiés les moins onéreux du marché… mais qui reste plus cher que la gamme Xiaomi.

Les derniers articles