Faraday Future : un pétrin financier qui pourrait voir le bout du tunnel

 

Alors que Faraday Future est contraint de mettre en pause le lancement de sa FF 91 en raison d'un manque de fonds, le constructeur pourrait avoir trouvé une solution.

08628854-photo-faraday-future-ff91

Officialisé en 2017, la 91 FF n’est pas prête de voir le jour. Si le luxueux SUV électrique semblait très prometteur sur le papier, la situation catastrophique de Faraday Future a remis son lancement en question. Il y a quelques jours en effet, la firme annonçait finalement un report de sa commercialisation au troisième ou quatrième trimestre.

Pour rappel, la start-up tablait au départ sur un lancement au cours de l’été. Si celle-ci met en partie ce retard sur le compte de la pénurie de semi-conducteurs, comme l’explique Electrek, un autre problème se pose également et concerne plutôt les finances de l’entreprise. Et pour cause, sa situation financière est très difficile depuis plusieurs années et cela ne semble pas vraiment s’arranger.

Un manque de fonds

En effet, dans un récent rapport, la jeune entreprise fondée en 2014 affirme qu’elle « a besoin de liquidités supplémentaires pour lancer commercialement le FF 91 ». Elle « cherche actuellement à lever des capitaux pour financer ses opérations jusqu’au 31 décembre 2022 ». Et le montant est colossal, puisque Faraday Future aurait besoin de 325 millions de dollars pour pouvoir enfin donner vie au SUV, qui connaît un succès relatif. En effet, seulement 401 précommandes ont été enregistrées en cinq ans.

Si la marque a beaucoup de mal à séduire les clients comme les investisseurs, la situation pourrait toutefois s’améliorer. Dans un nouveau rapport publié par le SEC, l’organisme fédéral américain de réglementation et de contrôle des marchés financiers, Faraday Future semble en effet avoir trouvé une solution sur le court terme afin de reprendre du poil de la bête et financer l’entrée en production de son SUV électrique.

Un important investissement

La marque semble avoir trouvé plusieurs investisseurs prêts à l’aider dans son développement. Cet accord prend la forme d’un billet convertible, un système connu dans l’univers des start-up et similaire à un prêt. L’investisseur attend alors que l’entreprise soit plus viable avant de transformer ce billet en véritable action, en fonction de l’évaluation de la société et des conditions définies. Le montant maximal de l’opération concernant Faraday Future pourrait alors atteindre les 600 millions de dollars.

Un groupe d’investisseurs pourrait financer au moins 100 millions de dollars, tandis que d’autres pourraient également participer, pour un montant exact encore inconnu. Si tout se passe bien, cet argent devrait être utilisé par Faraday Future pour lancer son FF 91 mais également comme fonds de roulement, afin de payer ses fournisseurs mais également ses employés, entre autres.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles