EA (Fifa, Battlefield, Les Sims) chercherait à se vendre : Amazon, Apple et Disney sur les rangs

 

Dans le grand cycle de concentration du jeu vidéo, EA pourrait être le prochain éditeur majeur à trouver un repreneur.

EA Origin logo hero

On le répète assez régulièrement, depuis plusieurs années le secteur du jeu vidéo est en proie à une grande concentration. Dans l’industrie du divertissement, Disney a montré que rien ne comptait davantage que les licences et droits sur les propriétés intellectuelles. L’industrie du jeu vidéo est vue comme un énorme réservoir de licences prêtes à être adaptées en films, séries ou mieux exploitées en jeu vidéo sous toutes ses formes. La crise du Covid a aussi permis de montrer l’importance que le jeu vidéo avait prise dans nos vies, en particulier chez les jeunes générations.

Pour toutes ces raisons, il ne se passe plus une semaine sans que l’on entende parler d’une acquisition. Dans le domaine, Microsoft s’est particulièrement illustrée avec le rachat de Bethesda Zenimax (The Elder Scrolls, Doom, Wolfenstein, Fallout), puis l’annonce du rachat d’Activision Blizzard en début d’année (Call of Duty, World of Warcraft, Overwatch, Candy Crush). On peut aussi mentionner le rachat en cours de Bungie par Sony et le groupe européen Embracer qui croque la branche occidentale de Square Enix.

Le prochain sur la liste pourrait bien être EA.

« EA s’obstine à chercher un rachat »

C’est le site payant Puck qui dévoile cette information importante au détour d’un portrait sur Brian Roberts, le patron du géant américain du divertissement Comcast. Le portrait revient sur les échecs successifs de Brian Roberts quand il s’agit des fusions ou acquisitions après avoir vu Disney reprendre la Fox sous son nez, la fusion de Warner avec Discovery ou encore le rachat monstre d’Activision-Blizzard par Microsoft pour près de 70 milliards de dollars.

D’après Puck mentionnant 4 sources différentes, Brian Roberts a donc approché l’un des derniers géants du jeu vidéo encore bien indépendant : EA. L’éditeur américain est connu pour ses nombreuses licences sportives comme Fifa (dont il va se séparer), Madden NFL, NHL, F1 et UFC. On connait aussi les licences exclusives d’Electronic Arts comme Les Sims, Need for Speed, Mass Effect, Titanfall ou encore Battlefield. Dans ces discussions, l’objectif était de fusionner le média NBCUniversal avec EA pour créer un nouveau géant du divertissement transmédia.

Les négociations auraient échoué dans le courant du mois d’avril après des désaccords sur le prix de revente et la définition de la nouvelle structure. Les informations ne s’arrêtent pas là. Toujours d’après Puck, EA serait « obstiné à l’idée d’obtenir un rachat » depuis plusieurs mois, et encore plus après l’annonce du rachat d’Activision-Blizzard par Microsoft.

Les GAFA mentionnés dans les discussions

Les sources de Puck mentionnent explicitement Disney, Apple et Amazon comme ayant chacun été impliqués dans des discussions pour un rachat. Impossible de dire jusqu’où sont allées ces discussions, ce qui permettrait de juger l’intérêt de ces géants pour un rachat potentiel. On pense notamment à Apple qui ne s’est jamais montré intéressé par l’industrie du jeu vidéo PC et console jusqu’à présent, malgré son appétence pour les autres secteurs du divertissement.

D’après Puck, Andrew Wilson, le patron d’Electronic Arts, souhaiterait rester à la tête de la nouvelle organisation dans le cas d’une revente ou d’une fusion. Il aurait ainsi décliné un recrutement de la part de Disney pour prendre la tête d’ESPN, le géant du sport à la télévision aux États-Unis. Andrew Wilson aurait tout de même le géant Disney dans son viseur et chercherait au moins un partenariat de grande envergure entre les deux acteurs. Rappelons que EA avait l’exclusivité des droits d’adaptation en jeu vidéo de Star Wars, une licence Disney, jusqu’en 2021. Connu pour avoir été frustré par Star Wars Battlefront 2, le géant du divertissement a décidé en 2021 de diversifier son offre jeu vidéo avec de nouveaux acteurs. Ubisoft, Quantic Dream et d’autres proposeront des jeux Star Wars à l’avenir.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles