Le français Blade va dévoiler des nouveautés pour son service de cloud computing Shadow. Objectif ? Contrer l’arrivé des géants comme Google Stadia ou Microsoft xCloud.

Les Français de chez Blade promettent « d’ouvrir un nouveau chapitre » de l’histoire de Shadow* avec la conférence Stream Freedom.  L’événement est attendu depuis quelques semaines, et devrait permettre à Shadow de répondre à l’arrivée du géant Google Stadia sur le marché du cloud gaming, ou le retour de Nvidia avec la Shield TV et GeForce Now.

Aujourd’hui, Shadow propose un service de cloud computing : le client accède à un PC gamer haut de gamme dans le cloud depuis n’importe quel appareil, et arrive sur un bureau Windows 10 sur lequel il peut installer ce qu’il veut, et notamment les jeux qu’il possède déjà. L’approche de Microsoft xCloud et Google Stadia avec seulement du cloud gaming, une console de jeu dans le cloud sur laquelle on ne peut lancer que des jeux validés par le service, est plus limitée, mais plus simple à comprendre et prendre en main.

D’après le teasing de la marque, « ultra », « boost » et « infinite » seront les maîtres mots des annonces qui auront lieu lors de la conférence Stream Freedom dont on comprend qu’il s’agira de « libérer » le streaming.

Suivre la conférence en direct

Les annonces auront lieu aujourd’hui à partir de 9h30. La conférence sera diffusée en direct sur Twitch à l’adresse suivante.

La firme ne semble pas avoir prévu de direct sur YouTube, un autre service de Google.

* Ulrich Rozier, cofondateur d’Humanoid, la société éditrice de FrAndroid, est investisseur minoritaire de Shadow. L’avis de la rédaction reste neutre et n’est pas influencé pour autant.