Le premier routeur Wi-Fi 7 de TP-Link est là : quelles sont ses promesses ?

Plus de débit, moins de latence et parés pour l'avenir

 

Le Wi-Fi 7 est déjà là ! TP-Link vient de lancer son premier routeur compatible avec la future norme : le TP-Link Deco BE85. L’occasion de faire le point sur les avancées attendues pour le Wi-Fi 7.

Le routeur Wi-Fi 7 TP-Link Deco BE85.

Si la norme Wi-Fi 7 (802.11 be) ne sera définitivement formalisée que l’année prochaine, cela n’empêche pas les constructeurs de routeurs de déjà se préparer à son arrivée. C’est le cas de TP-Link qui rend aujourd’hui son premier routeur Wi-Fi 7 disponible en précommande : le Deco BE85. Et c’est Boulanger qui en a la primeur.

Le Deco BE85 est disponible à l’unité, mais aussi en dans un pack comprenant deux Deco BE85, pour mettre en place un réseau Wi-Fi Mesh.

C’est tout simplement le routeur le plus rapide et le plus performant sorti par la marque à ce jour. Non seulement il est compatible avec toutes les anciennes normes Wi-Fi (du bon vieux 802.11a au dernier 802.11ax ou Wi-Fi 6E), mais il est déjà compatible avec le Wi-Fi 7. Mais, savez-vous vraiment ce que va apporter le Wi-Fi 7 ?

Le Wi-Fi 7, c’est pour 2024, alors pourquoi les premiers routeurs sont là ?

L’avantage du Wi-Fi, c’est qu’il s’agit d’une norme, d’un standard, établi par une organisation, l’Institut des ingénieurs électriciens et électroniciens ou IEEE. Une organisation sérieuse et suivie par les marques d’électronique du monde entier. À chaque nouvelle norme Wi-Fi, l’IEEE prend le temps (souvent plusieurs années) de réfléchir à des avancées significatives et cohérentes qui permettent de rendre le Wi-Fi toujours plus rapide, fiable, sécurisé et pratique.

La dernière norme est le Wi-Fi 6E, qui date de 2021. Le Wi-Fi 7 quant à lui est en réflexion depuis 2021 et la norme devrait être achevée dès le premier trimestre de 2024. Si l’essentiel des spécifications est aujourd’hui posée, il reste encore à l’IEEE les derniers détails techniques à poser pour le rendre compatible avec les appareils de demain. Pour faire bref : on sait déjà ce que sera le Wi-Fi 7 et comment il sera émis, mais pas encore totalement comment les futurs appareils et puces le recevront (de façon sécurisée).

NormeWi-Fi 5Wi-Fi 6Wi-Fi 6EWi-Fi 7
Date de lancement2013201920212024.
Norme IEEE802.11ac802.11ax802.11ax802.11be
Débit de données maximal3,5 Gbit/s9,6 Gbit/s9,6 Gbit/s46 Gbit/s
Bandes5 GHz2,4 GHz, 5 GHz2,4 GHz, 5 GHz, 6 GHz2,4 GHz, 5 GHz, 6 GHz
Taille du canal20, 40, 80, 80+80, 160 MHz20, 40, 80, 80+80, 160 MHz20, 40, 80, 80+80, 160 MHzJusqu'à 320 MHz
Modulation256-QAM OFDM1024-QAM OFDMA1024-QAM OFDMA4096-QAM OFDMA Enhanced
En débit4 x 4 MIMO DL MIMO8 x 8 UL/DL MU-MIMO8 x 8 UL/DL MU-MIMO16 x 16 UL/DL MU-MIMO

C’est ce qui explique pourquoi les premiers routeurs Wi-Fi 7 sont déjà sur le marché alors qu’il n’existe encore actuellement aucun smartphone ou ordinateur capable de le recevoir. L’arrivée de ces appareils est attendue sur le marché dans le courant de l’année prochaine, probablement après le CES 2024.

Quels sont les avantages du Wi-Fi 7

Si l’on devait résumer les avancées du Wi-Fi 7 en deux mots, ce serait : rapidité (des débits) et temps de réponse (la latence). Le site officiel de TP-Link héberge une page complète et pédagogique sur le sujet.

Un débit maximal de 46 Gbit/s

Un chiffre pour commencer : en termes de débit maximal, le Wi-Fi 7 sera 4,8 fois plus important que le Wi-Fi 6. On passe ainsi d’un débit maximal de 9,6 Gbit/s pour le Wi-Fi 6 à 46 Gbit/s pour le Wi-Fi 7. Cette multiplication par 4,8 ne vient pas de nulle part.

Elle s’explique tout d’abord par le doublage du nombre du flux de données. Aujourd’hui, le Wi-Fi 6 est capable de conduire huit flux de données simultanément, ce qui correspond généralement au nombre d’antennes des routeurs Wi-Fi. Ils sont au nombre de 16 avec le Wi-Fi 7.

À cela s’ajoute l’arrivée d’un nouveau schéma de modulation du Wi-Fi 7, 4096-QAM, 20 % plus efficace que celui du Wi-Fi 6. Concrètement (et en simplifiant beaucoup), le signal du Wi-Fi 7 sera plus “dense” en données transportées que celui du Wi-Fi 6.

Enfin, et c’est sûrement la nouveauté la plus intéressante du Wi-Fi 7, la largeur du canal est doublée, passant de 160 MHz pour le Wi-Fi 6 à 320 MHz (sur la bande des 6 GHz) pour le Wi-Fi 7. Cela signifie tout simplement que la bande passante allouée au signal est doublée.

Faites le calcul maintenant : 2 fois plus de flux de données, 1,2 fois plus de données et une bande passante doublée, soit 2 × 1,2 × 2 = 4,8. Voilà comment le débit maximal du Wi-Fi 7 a été multiplié par 4,8 par rapport au Wi-Fi 6.

Latence du Wi-Fi 7 : la fin des câbles Ethernet en ligne de mire ?

Si vous jouez aux jeux vidéo, vous savez qu’un bon débit, c’est appréciable pour télécharger les 150 Go du dernier Call of Duty rapidement. Vous savez aussi qu’il est souvent déconseillé de jouer en Wi-Fi, car le ping (la latence) est souvent trop élevé pour jouer dans de bonnes conditions. Un bon débit, c’est bien, mais associé à une latence faible, c’est encore mieux. C’est pourquoi on conseille encore de jouer aux jeux compétitifs avec un câble Ethernet.

Le Wi-Fi 7 introduit trois nouvelles technologies destinées à améliorer à la fois la latence et la fiabilité du signal.

Du côté de la latence, il s’agit du MRU (Multiple Ressource Unit), une évolution importante de l’OFDMA, introduite avec le Wi-Fi 6, qui améliore la latence de 20 % par rapport au Wi-Fi 6.

Du côté de la fiabilité du signal, l’arrivée du Puncturing et du MLO (Multi-Link Operations) vont permettre aux routeurs de mieux répartir les données dans les différents signaux envoyés par les routeurs compatibles Wi-Fi 7. Concrètement, si plusieurs appareils (smartphones, ordinateurs, objets connectés) font chacun des demandes au routeur, celui-ci sera capable d’optimiser encore mieux les flux de données sur les signaux pour envoyer le plus de données le plus efficacement possible.

Au-delà de ces avancées technologiques importantes, la promesse du Wi-Fi 7 est alléchante : avec une latence toujours plus réduite, le rêve de se débarrasser enfin des câbles Ethernet est plus proche que jamais. La balle est désormais dans le camp des concepteurs de puce pour savoir ce que donneront les débits réels face aux débits théoriques.

Deco BE85 : le premier routeur Wi-Fi 7 de TP-Link

TP-Link lance aujourd’hui son premier routeur Wi-Fi 7 : le Tp-Link Deco BE85. C’est un routeur haut de gamme Wi-Fi Mesh multi-gigabit, tribande, et donc capable d’émettre sur la bande des 6 GHz.

Il bénéficie d’un design élégant en forme de cylindre. C’est aussi un routeur qui sait se faire discret avec des dimensions de 128 × 128 × 236 mm seulement.

Le routeur Wi-Fi 7 TP-Link Deco BE85

Le Deco BE85 possède 4 ports Ethernet avec 2 ports 10 Gbit/s et 2 ports 2,5 Gbit/s ainsi qu’un port USB 3.0 pour la connexion aux serveurs FTP, aux serveurs Media, aux serveurs Samba ou aux Time Machine. Grâce à ses 8 antennes internes, il émet son signal sur 12 canaux et peut communiquer avec plus d’appareils simultanément grâce au 4×4 MU-MIMO.

TP-Link oblige, ce routeur bénéficie de TP-Link HomeShield, une solution de protection complète du réseau avec un système de contrôle parental et d’une application mobile complète et ergonomique pour configurer et administrer le routeur. Enfin, il est possible d’installer plusieurs Deco BE85 dans une même installation afin de créer un réseau Mesh performant dans son domicile ou son entreprise.

Le Deco BE85 est également vendu dans un pack comprenant deux appareils pour mettre en place un réseau Wi-Fi Mesh.