Bird : attention, son nouveau vélo électrique n’en est pas vraiment un

 

Bird Bike est un nouveau vélo électrique lancé par Bird, connu pour ses trottinettes électriques disponibles en libre-service. Problème : cet engin ne respecte pas toutes les normes françaises pour véritablement être considéré comme un VAE.

Article modifié le 24/08/2021 à 17h30 :

Bird nous a confirmé qu’une version européenne respectant les normes du continent et de la France sera prochainement révélée. En l’état, celui présenté par les médias américains n’est pas conforme à nos lois.


Article original publié le 24/08/2021 à 11h30 :

Visuellement, le Bird Bike a tout d’un vélo électrique. Un joli cadre ressemblant fortement à celui des engins VanMoof, un moteur Bafang d’une puissance de 500 ou 250 W répondant aux normes américaines et européennes (25 km/h maximum), une transmission en courroie Gates (fiable, moins d’entretien), des pédales, une batterie amovible offrant 80 km d’autonomie et des pneus Kenda résistants aux crevaisons.

Jusqu’ici, la presse a largement relayé le lancement de ce nouveau vélo électrique conçu par l’entreprise californienne. The Verge en premier. Problème : en France, ce modèle n’est pas considéré comme un vélo à assistance électrique. Car un élément subtil, mais ô combien important l’empêche d’appartenir à cette catégorie.

Un accélérateur qui dérange

Comme le soulignent le média américain et la fiche produit officielle, une manette de gaz a été ajoutée sur la poignée droite du vélo. Avec cet accélérateur, l’utilisateur n’a donc plus besoin de pédaler pour goûter à la puissance électrique du moteur. Il suffit juste d’appuyer dessus. Or, ce genre de système n’est pas autorisé sur les VAE dans nos contrées.

Le site du gouvernement met d’ailleurs les points sur les « i » : les vélos électriques « doivent satisfaire […] à une série d’exigences supplémentaires liées aux points suivants ». Parmi les fameux « points suivants », le « déclenchement de l’assistance électrique est nécessairement lié au pédalage ». Avec l’accélérateur, ce n’est pas le cas.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

D’ailleurs, Frandroid a déjà fait face à cette situation avec le Fiido D11. Avec ce genre de système, nous expliquions à l’époque qu’un justificatif d’immatriculation, une assurance, le porte de casque et de gants et un document indiquant votre âge étaient nécessaires pour conduire ce type de véhicule.

En clair, le Bird Bike appartient davantage à la catégorie des cyclomoteurs que des vélos électriques. La question étant : le modèle européen est-il vendu avec ou sans manette de gaz ? Pour le moment, aucune précision n’est donnée par Bike. Il convient donc d’être très vigilant si vous êtes intéressés par le vélo.

Bird Bike : environ 2000 euros à l’achat

À titre plus informatif, sachez que le Bird Bike embarque un écran LCD indiquant l’autonomie, la vitesse ou encore le nombre de kilomètres parcourus. Autant d’informations que vous pouvez retrouver sur une application mobile, à condition d’appareiller votre deux-roues à votre smartphone grâce à une connexion Bluetooth.

Décliné en coloris Gravity Grey et Glacier White, le Bird Bike est vendu au prix de 2299 dollars, soit environ 1960 euros.

Voici un guide simple pour chevaucher sa monture à assistance électrique sereinement sans investir une fortune.
Lire la suite

Les derniers articles