JUMP (Uber) et Cityscoot : un nouveau partenariat de mobilité urbaine pour dominer Paris

Uber et Cityscoot, meilleurs copains du moment !

 

Uber et Cityscoot renforcent leur partenariat au travers d’une nouvelle collaboration entre JUMP, propriété du premier nommé, et le service de scooters électriques disponibles en libre-service du second. Cette stratégie vise à accroître les chances de JUMP de remporter l’appel d’offres parisienne relative aux trottinettes électriques.

Cityscoot vit des heures heureuses. Après s’être rapproché d’Uber au travers d’un partenariat de visibilité grâce auquel ses scooters électriques apparaissent désormais sur l’application du géant américain, le service peaufine son alliance avec ce dernier en lui rendant en quelque sorte la pareille : les trottinettes de l’opérateur JUMP — propriété de Uber — auront elles aussi le droit à une mise en exergue sur l’application de Cityscoot.

Le communiqué de presse publié pour l’occasion mentionne cependant une condition sine qua non pour parachever cette nouvelle entente : JUMP doit faire partie des trois sociétés sélectionnées par la mairie de Paris dans le cadre de l’appel d’offres relatif aux trottinettes électriques. La municipalité devrait tuer le suspens au cours des prochains mois et délivrer des contrats d’une durée de deux ans aux heureux élus.

Une nouvelle trottinette JUMP en approche

Ces liens plus étroits permettront au binôme de créer des « synergies opérationnelles », indique le document. « Les batteries des trottinettes JUMP seront rechargées dans l’un des locaux parisiens de Cityscoot pour accompagner la montée en puissance vers une flotte potentielle de 5000 trottinettes », peut-on lire. « Cityscoot mettra également à disposition de l’espace de stockage pour les trottinettes JUMP en cas de besoin ».

Pour respecter la voie publique, « une équipe dédiée sera chargée de veiller au bon stationnement des trottinettes JUMP et scooters Cityscoot sur l’ensemble du territoire de la ville de Paris », rassure le duo. Aussi, JUMP compte déployer un tout nouveau modèle de trottinette électrique dans le courant de l’été.

Autonomie : + 30 %

Côté améliorations, les utilisateurs pourront compter sur des « pneus résistants à la crevaison, un meilleur dispositif de suspension à l’épreuve des pavés de Paris, une grande roue avant permettant une stabilité accrue et un guidon recourbé pour faciliter la conduite ». À cela s’ajoutent « deux freins mécaniques à tambour pour bloquer les roues avant et arrière simultanément en cas de freinage ».

La deux-roues profitera enfin d’un système de détection en cas de chute, épaulé par une béquille double censée améliorer sa stabilité ainsi que des équipements antivol et antipiratage. Clou du spectacle : l’autonomie du véhicule a été améliorée de 30 %, alors que la batterie se voudra amovible et interchangeable.

Le marché des trottinettes électriques en libre-service va connaître de profonds changements en 2020. Déterminée à limiter le nombre d’opérateurs actifs au sein de la Ville lumière, la mairie a décidé de prendre le taureau par les deux cornes en…
Lire la suite

Les derniers articles