Réorganisation chez Microsoft, le boss des produits Surface récupère HoloLens

Suite à une démission relativement bienvenue...

 

Panos Panay va maintenant chapeauter les réalités virtuelles et mixtes chez Microsoft. Le patron de la division Windows and Devices récupère la branche Mixed Reality après la démission d'Alex Kipman... qui était aussi chargé d'Hololens et sa variante militaire.

US Army IVAS – Hololens 2
Le projet IVAS (Integrated Visual Augmentation System) de l’armée américaine, basé sur l’HoloLens 2, pour illustration // Source : Microsoft via Windows Central

Panos Panay, Executive Vice President et Chief Product Officer de Microsoft, voit son importance s’accroître encore un peu plus dans l’organigramme du géant de Redmond. Personnalité bien connue des amateurs de hardware signé Microsoft, le patron de la division Windows and Devices du groupe s’est notamment fait connaître du grand public en tant que figure de proue de la branche Surface.

Il supervisera désormais une division supplémentaire : celle correspondant à la réalité mixte, qui englobe aussi le développement du casque HoloLens et de sa variante militaire, le projet IVAS (Integrated Visual Augmentation System) basé sur l’HoloLens 2.

Vers un environnement de travail plus saint pour les équipes AR / VR de Microsoft ?

Cette réorganisation intervient après le départ d’Alex Kipman, ex-responsable de la branche Mixed Reality et d’HoloLens. Après 21 ans chez Microsoft (il avait notamment dirigé les efforts de Microsoft sur le dossier Kinect, au sein de la division Xbox), l’intéressé a démissionné cette semaine sur fond de comportement déplacé, voire carrément abusif, auprès de ses subordonnés. 25 employés auraient déposé des plaintes en interne, au fil des années, à l’encontre d’Alex Kipman, accusé entre autres d’avoir regardé des contenus pornographiques en VR devant des employés, et de minimiser le travail du personnel féminin.

Panos Panay Microsoft
Panos Panay dirigera à présent la division Mixed Reality, elle aussi // Source : Microsoft

« Au cours des derniers mois, Alex Kipman et moi-même avons discuté de l’avenir de l’équipe. Nous avons décidé d’un commun accord que c’était le bon moment pour lui de quitter l’entreprise afin de poursuivre d’autres opportunités », a commenté Scott Guthrie, responsable de la division Cloud et IA chez Microsoft, dans un mail interne déniché par GeekWire. Scott Guthrie poursuit en indiquant que Kipman restera chez Microsoft deux mois supplémentaires, le temps d’organiser la transition, avant de « se mettre en quête de la prochaine étape de son parcours », lit-on plus loin.

Notons toutefois qu’à ce stade, Microsoft n’a pas donné de commentaires à propos de ce départ. Il se trouve néanmoins que la firme procède habituellement à des changements organisationnels début juillet, pour le début de sa nouvelle année fiscale, note Windows Central. Il se peut que la firme attende ce créneau pour annoncer publiquement la démission d’Alex Kipman.

Quoiqu’il en soit, et si son projet d’HoloLens 3 semble avoir été tué dans l’œuf, Microsoft continue d’exploiter ses technologies de réalité augmentée sous contrat militaire. Dans son mail, Scott Guthrie explique en effet que le projet IVAS a été « officiellement approuvé par l’armée américaine pour entrer dans une phase de test opérationnel ».


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles