La troisième édition du Fairphone, un smartphone durable dont les pièces sont faciles à changer, a été prise en main par un média néerlandais avant même sa sortie, photos à l’appui.

L’objectif de Fairphone est simple : créer un smartphone « durable » se basant sur des composants faciles à remplacer pour encourager sa clientèle à garder son téléphone le plus longtemps possible plutôt que de le changer au moindre problème matériel.

3 ans séparent chaque Fairphone. Le premier modèle fut annoncé en 2013, le second en 2016nous avions même pu le tester –, nous voici en 2019 et le troisième de la famille est vraisemblablement bientôt là puisqu’après une première fuite, le média néerlandais Hardware Info a pu le prendre en main et publier des photos du smartphone avant de supprimer son article.

Un design toujours aussi particulier

Quand on regarde le smartphone, on comprend que les standards actuels de design ne sont pas du tout adaptés à un appareil facilement réparable. On a donc toujours un écran avec des bordures assez prononcées, un appareil plutôt épais et un seul capteur photo.

De toute façon, faire un cador du design n’est pas l’objectif de Fairphone : ils veulent un smartphone facilement démontable et où l’on peut changer facilement les pièces. Rien que d’avoir un dos détachable pour enlever la batterie est un exploit en soi sur le marché. Le châssis du smartphone est fait de plastique recyclable, contrairement au caoutchouc sur les anciens modèles.

On aura le droit à une compatibilité double-SIM, à un emplacement pour une carte microSD et à une prise jack. Le smartphone tournera grâce à un SoC Snapdragon 660 cadencé à 2,2 GHz. Enfin, il sera le premier appareil de la marque à proposer un lecteur d’empreintes digitales.

Le smartphone sera véritablement annoncé le 27 août prochain pour un prix encore inconnu.