Ce lundi, Nubia a finalement dévoilé officiellement le Nubia Z20, son nouveau smartphone haut de gamme. Outre ses caractéristiques techniques, l’appareil a la particularité d’être doté de deux écrans : un à l’avant… et un au dos.

Pour se débarrasser des bordures en haut de l’écran, chaque constructeur a sa méthode. On connaissait les systèmes d’encoches, les écrans percés, les appareils pivotants ou les systèmes d’appareils photo rétractables. Chez Nubia, on favorise l’intégration d’un second écran. C’est le cas du dernier smartphone haut de gamme de la marque présenté ce lundi, le Nubia Z20.

Le Nubia Z20 propose donc — comme le Vivo Nex Dual Display l’an dernier — un second écran au dos du smartphone. Celui-ci peut notamment être utilisé lorsque vous décidez de vous prendre en photo en selfie. Ainsi, comme pour un appareil photo pivotant, vous utiliserez le module photo principal en toutes occasions, y compris pour les selfies.

Snapdragon 855+ et triple appareil photo au dos

Outre cette particularité, le Nubia Z20 a tout d’un smartphone haut de gamme. On retrouve ainsi un SoC Snapdragon 855 Plus — le dernier-né de Qualcomm dédié au jeu mobile– adossé à 8 Go de RAM et 128 Go de stockage, mais également un écran principal Amoled de 6,42 pouces affichant 2340 pixels par 1080 en façade. Au dos, l’écran est toujours Amoled, mais avec une diagonale moindre de 5,1 pouces pour 1520 pixels par 720.

Du côté du module photo, il est doté de trois appareils photo :

  • Appareil principal de 48 mégapixels IMX586 avec objectif grand-angle (f/1,7)
  • Appareil ultra grand-angle de 16 mégapixels avec objectif 122,2°
  • Appareil de 8 mégapixels avec téléobjectif 3x (zoom numérique 30x)

Enfin, concernant la batterie, le Nubia Z20 est équipé d’un accumulateur de 4000 mAh et d’une compatibilité avec la charge rapide 27W.

Le Nubia Z20 sera proposé en deux coloris, bleu ou noir, et sera disponible à partir du 14 octobre prochain au prix de 3699 yuans, soit 472 euros HT. Le smartphone sera disponible aux États-Unis et au Canada, mais également en Europe. On ignore néanmoins si la France sera concernée.