Les ventes de smartphones s’effondrent à cause du coronavirus

Une chute historique

 

Sur le mois de février, le coronavirus a provoqué « la plus grande chute dans l'histoire du marché des smartphones » selon le cabinet d'analyses Strategy Analytics.

Les ventes de smartphones ont fortement chuté sur le mois de février. On évoque même une chute historique et la cause de cette contre-performance ne fait aucun mystère. La pandémie du coronavirus qui secoue actuellement le globe — poussant de nombreux pays à adopter des mesures de confinement pour éviter la propagation — est évidemment pointée du doigt.

Ainsi, sur le mois de février, les ventes mondiales ont chuté de 38 % par rapport à l’année dernière selon un rapport de Strategy Analytics. « C’est la plus grande chute dans l’histoire du marché des smartphones », affirme le cabinet d’analyses. Deux phénomènes ont en effet été observés : des retards de production dus aux usines qui tournent au ralenti et une baisse généralisée de la demande.

2020, année noire

En outre, l’impact du coronavirus sur l’industrie devrait se faire ressentir pendant un certain temps. Strategy Analytics écrit en effet que « malgré les signes de reprise en Chine », le mois de mars s’annonce lui aussi très compliqué, tout comme l’année 2020 dans sa globalité. « L’industrie des smartphones va devoir travailler plus dur que jamais pour faire repartir les ventes dans les semaines qui viennent, avec des promotions en ligne ou des offres combinées avec d’autres produits populaires comme les montres connectées », estime Yiwen Wu, l’une des analystes du cabinet.

À titre d’exemple, les usines de Foxconn ne tournent qu’à 50 % de leur capacité. L’entreprise taïwanaise est pourtant un fournisseur clé d’Apple (entre autres). Les prochaines annonces de smartphones vont être très particulières à suivre dans ce contexte.

Rappelons que le prochain grand rendez-vous tech est la présentation des Huawei P40 et P40 Pro. L’événement devait avoir lieu physiquement à Paris, mais il sera diffusé uniquement en ligne pour des raisons de sécurité.

Les derniers articles