Vers une fin des heures creuses la nuit en France ? Enedis pourrait bouleverser ce système avantageux pour les consommateurs

 

Généralement en pleine nuit, les heures creuses pourraient bientôt être déplacées en journée afin de s’adapter à la production d'électricité d'origine solaire. Ce qui risque de poser un vrai problème aux propriétaires de voitures électriques qui se rechargent le soir.

Si la voiture électrique possède de nombreux atouts et a beaucoup d’arguments en sa faveur, certains détracteurs lui trouvent encore des inconvénients. Parmi eux, le prix de la recharge.

De nouvelles règles

Pourtant, et alors que le prix de l’électricité ne cesse de grimper, charger une auto zéro-émission (à l’échappement) reste toujours plus intéressant que de faire le plein de carburant d’une voiture thermique. Globalement, cette motorisation est bien plus économique à l’usage, puisqu’elle coûte aussi moins cher à entretenir et à assurer. De plus, de nombreux propriétaires profitent d’un système bien pratique pour remplir leur batterie, qui n’est autre que le système d’heures creuses et d’heures pleines.

Ce dernier, qui fonctionne désormais sur certaines bornes de charge publiques comme les Superchargeurs Tesla est surtout utilisé pour la charge à domicile. Logique, quand on sait que plus de 80 % des recharge de voitures électriques se font à la maison. Et le principe est plutôt simple : en clair, le prix de l’électricité est moins cher lorsque la demande est plus faible, c’est-à-dire généralement pendant la nuit. Ainsi, les fournisseurs d’énergie incitent les clients à utiliser leurs appareils à ce moment-là.

Le but ? Mieux répartir la demande, et donc éviter de trop tirer sur un réseau déjà en tension. Et cela arrange tout particulièrement les propriétaires de voitures électriques. En effet, ces derniers se rechargent majoritairement chez eux la nuit, lorsqu’ils rentrent après leur journée de travail. Mais malheureusement pour eux, cela pourrait bientôt changer. Et pour cause, le site Automobile Propre nous informe que la Commission de régulation de l’énergie (CRE) veut modifier les horaires des heures creuses. Et elle aurait même déjà fait une demande à Enedis en ce sens.

Mais concrètement, qu’est-ce que cela va changer pour les automobilistes ? Et bien pas mal de choses, en fait. Car désormais, la commission aimerait que les heures creuses passent plutôt en pleine journée et n’aient plus lieu le soir. Pour quelle raison très exactement ? Et bien tout simplement afin de s’adapter à la production d’énergie solaire, qui est en fait plus importante de jour grâce à l’ensoleillement. Alors qu’à la base, les heures creuses avaient été pensés pour privilégier l’énergie nucléaire résiduelle en pleine nuit.

Un prix plus élevé ?

C’est pour cela que les heures creuses pourraient être décalées, tandis que la fabrication d’électricité solaire est évidemment inexistante en pleine nuit. La demande y est également plus basse sur ces horaires. Sur le principe, l’idée n’est pas mauvaise. Mais elle risque de porter préjudice aux propriétaires de voitures électriques, qui ne peuvent généralement pas se recharger durant la journée.

Pour la simple et bonne raison qu’ils sont la plupart du temps sur leur lieu de travail, avec leur voiture. Certes, il sera possible de programmer sa machine à laver ou son lave-vaisselle, mais pas de charger son véhicule. Or, ces derniers sont particulièrement énergivores, notamment s’ils sont équipés d’une grosse batterie. Il faut savoir qu’en moyenne, les heures creuses coûtent 25 % moins cher que les heures pleines, ce qui reste tout de même une différence assez notable sur le papier.

Mais dans la réalité, vous verrez que cela reste encore tolérable, pour un pack de taille moyenne. Chez EDF il faut compter 0,27 euro du kWh en heures pleines, contre 0.2068 euro en heures creuses. Ainsi, pour recharger une Tesla Model Y Propulsion dotée d’une batterie de 60 kWh, il vous en coûtera respectivement 16,2 et 12,4 euros. Ce qui est donc plus élevé, mais qui reste tout de même nettement moins cher qu’un plein de carburant classique ou qu’une charge sur un Superchargeur, même si le prix de l’abonnement a été réduit sur ces derniers.

La solution pourrait provenir du V2L, comme sur la Renault 5 E-Tech électrique qui sera dotée de cette fonctionnalité qui ressemble à des heures creuses « dynamiques ».


Téléchargez notre application Android et iOS ! Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.