Les vélos électriques de Véligo seront mieux protégés, mais cela va se payer

 

Les vélos électriques en location longue durée Véligo bénéficient désormais d’une offre d’assurance fournie par Sharelock. Une formule a été pensée pour les VAE, une autre pour les vélos cargo.

véligo
Source : Véligo

Déployés dans le courant de l’année 2019, les vélos électriques Véligo ont rencontré un succès fulgurant. À tel point que l’Île-de-France Mobilités, qui chapeaute cette initiative, a rapidement du ajouter 5000 modèles à son parc aujourd’hui constitué de VAE et de trois cargos électriques – un longtail, un biporteur et un triporteur.

Pour rappel, les vélos électriques Véligo sont disponibles en location longue durée (6 mois renouvelables 3 mois), en échange d’un abonnement mensuel. Leur objectif ? Vous mettre le pied à l’étrier et vous donner envie d’acheter un VAE ou un vélo musculaire à la suite de votre période d’utilisation.

En ce mercredi 13 septembre, Véligo s’arme d’une offre complémentaire prenant la forme d’une assurance. Ce service est en fait proposé et géré par Sharelock, un spécialiste de l’assurance pour vélo électrique qui est aussi connu pour ses cadenas urbains connectés.

Deux formules au menu

Au total, deux formules – VAE et cargo – elles-mêmes composées de deux offres sont disponibles.

La formule « Vélo électrique » a droit à l’offre « Vol & Vandalisme », qui couvre le vol du vélo avec la batterie (franchise de 450 euros tout de même), le vol du vélo sans batterie (200 euros de franchise) et le vandalisme/vol partiel (franchise de 50 euros). En revanche, aucune franchise ne vous sera demandée en cas de photo validée du vélo stationné.

Sur le site officiel, Véligo explique : « Grâce à l’application Sharelock, vous pouvez prendre en photo votre vélo lorsqu’il est stationné. Si votre vélo est bien attaché à un point fixe avec un cadenas et sans batterie, vous n’aurez aucune franchise à votre charge ». C’est exactement le même processus photographique qu’avec ses cadenas connectés. À noter qu’avec la fameuse photo capturée, aucun délai de carence n’est appliqué.

Tout le monde ne pourra pas en profiter

Le vol de batterie uniquement et la casse accidentelle ne sont pas couverts. A contrario de l’offre « Vol & Vandalisme & Casse », qui couvre l’ensemble des préjudices susmentionnés. À cela, il faut ajouter 200 euros de franchise pour le vol de batterie seule, et 50 euros de franchise pour de la casse accidentelle.

Les deux offres sont respectivement facturées 13,90 euros et 19,90 euros par mois.

véligo et sharelock
Source : Véligo et Sharelock

Pour les vélos cargo, une offre « Vol » est disponible à 16,90 euros par mois. Elle ne couvre que le vol du vélo avec la batterie (450 euros de franchise) et le vol de vélo sans la batterie (200 euros de franchise). La petite astuce relative à la photo validée est aussi de mise ici.

L’offre Vol & Vandalisme & Casse » couvre l’ensemble des préjudices, avec des franchises similaires aux autres formules, le tout pour 19,99 euros par mois.

véligo et sharelock
Source : Véligo et Sharelock

Véligo indique bien que « l’assurance n’est pas obligatoire et reste optionnelle », mais qu’en cas de vélo non couvert, les préjudices restent 100 % à votre charge. Par ailleurs, et cela est bien dommage, « il n’est pas possible de souscrire à une assurance après votre souscription au service ». Autrement dit, seuls les nouveaux abonnés peuvent en profiter.

Frandroid a écrit un dossier complet sur les assurances pour vélos électriques, afin de répondre à vos principales questions et vous éviter de tomber dans les petits pièges des assureurs.