Les longs trajets en voiture électrique vont bientôt devenir encore plus simples et rapides

 

Le Parlement européen vient tout juste de voter en faveur de l'obligation pour les pays-membres d'installer au moins une borne de recharge ultra-rapide tous les 60 kilomètres sur les autoroutes. Cet objectif devra être atteint d'ici à l'année 2026. En France, c'est déjà le cas.

Les détracteurs de la voiture électrique ne cessent de mettre en avant le souci de l’autonomie et de la recharge dans leurs discours. Mais au fil des années, ces deux points se sont largement améliorés, grâce au développement des solutions de charge rapide. Il n’est plus nécéssaire d’avoir de grandes batteries, d’autant plus que celles-ci sont en fait contre-productives.

Une infrastructure en développement

Car à l’heure actuelle, il est très facile de trouver une borne de recharge, puisque la France en compte plus de 100 000 sur son territoire. De plus, elles deviennent plus fiables et surtout de plus en plus puissantes grâce à des opérateurs comme Lidl ou Kallista Energy. Si elles se trouvent dans la plupart des cas dans les magasins ou les parkings, qu’en est-il des autoroutes ?

Et bien à vrai dire, il est aussi assez simple de se brancher lors de longs voyages, comme l’avait montré une carte établie par Enedis et dont nous vous parlions dans un récent article. Et les choses devraient continuer à s’améliorer au fil des années, sous l’impulsion de l’Union européenne. Alors qu’elle prévoit d’interdire la vente de voitures thermiques en 2035, celle-ci veut agir pour la recharge.

C’est ainsi qu’en fin d’année dernière, Bruxelles annonçait sa volonté d’obliger ses pays membres à proposer au moins une borne de recharge tous les 60 kilomètres sur les voies rapides. Une mesure qui avait à nouveau fait les gros titres un peu plus tôt dans l’année puisqu’elle avait officiellement été entérinée dans le cadre de la réglementation Afir.

Mais ce n’est que maintenant que cette nouvelle obligation a enfin été votée de manière définitive par le Parlement européen. Celle-ci fait partie du paquet « Fit for 55 in 2030« , un vaste plan qui vise à réduire les émissions de gaz à effet de serre de l’Europe d’au moins 55 % d’ici à la fin de la décennie, et ce par rapport aux niveaux enregistrés en 1990.

Plusieurs changements

Cependant, il ne faudra pas s’attendre à voir fleurir des bornes partout au cours des prochains mois, car cette obligation ne devra être remplie qu’à l’horizon 2026, comme le précise le site du Parlement européen. Le texte précise que les stations de recharge devront proposer une puissance d’au moins 400 kW tous les 60 kilomètres. Une puissance énorme, permettant de faire le plein d’électrons en une quinzaine de minutes pour les voitures disposant d’une architecture 800 volts et d’une courbe de recharge adaptée. Mais il est possible que ce soit la puissance de la station, avec des bornes d’une puissance minimale de 150 kW. Ce qui permet toutefois de recharger la plupart des voitures électriques en une demi-heure environ.

Mais ce n’est pas tout, car des stations d’hydrogène devront être aussi installées tous les 200 kilomètres.Pour les poids-lourds électriques ainsi que les bus, il faudra qu’ils puissent se ravitailler tous les 120 kilomètres, à une puissance comprise entre 1 400 et 2 800 kW d’ici à 2028.

Source : Lidl

Ces mesures sont cohérentes avec la volonté de la France, alors que le gouvernement promettait que toutes les aires de repos seraient équipées de bornes dès cette année. Mais ce n’est pas tout. Bruxelles exige également que le prix de la charge soit affiché en kWh, comme c’est actuellement le cas pour le carburant dans les stations-service. Ce qui faciliterait la vie des automobilistes et éviterait les mauvaises surprises.

Enfin, l’Union européenne veut également que les opérateurs laissent la possibilité aux conducteurs de payer directement en carte bancaire. Car dans la majorité des cas, il faut être doté d’un abonnement à un type de borne en particulier, ce qui rend la charge compliquée. Il sera également possible de payer en ligne, grâce à un simple QR Code.


Le saviez-vous ? Google News vous permet de choisir vos médias. Ne passez pas à côté de Frandroid et Numerama.