La guerre des prix continue : Subaru fait fondre le prix de sa voiture électrique Solterra de 11 000 €

 

Seulement quelques mois après son lancement en France, le Subaru Solterra voit son tarif chuter de plus de 11 000 euros. Le constructeur japonais souhaite en effet mieux rivaliser avec la Tesla Model Y, alors que la guerre des prix est plus intense que jamais.

Avez-vous déjà vu un Subaru Solterra dans les rues ? À vrai dire, il y a de fortes chances pour que la réponse soit non. Et pour cause, ce dernier fut lancé il y a seulement quatre mois en France, deux ans après sa révélation officielle.

Un prix en baisse

Un retard qui s’expliquait notamment par la pénurie de semi-conducteurs, qui s’est largement résolue depuis le temps. Cousin technique du Toyota bZ4X, ce nouvel arrivant sur le marché avait sur le papier de nombreux arguments, à commencer par sa dotation technologique très correcte. Oui, mais celle-ci se paye, et très cher même. Et pour cause, il fallait compter pas moins de 64 990 euros à son lancement. Un tarif salé, surtout pour une marque déjà peu connue chez nous.

Pas de quoi faciliter le lancement de ce nouvel arrivant électrique, d’autant plus qu’il coûte plus cher que son cousin de chez Toyota. Mais la firme nippone semble être consciente d’avoir été un peu trop gourmande, et elle a donc décidé de faire un petit geste. Le prix du SUV avait été abaissé à 59 990 euros, ce qui reste cependant encore très cher. Mais c’était sans compter sur une nouvelle baisse tout juste annoncée.

Le site Automobile Propre annonce que Subaru offre une belle remise sur son SUV électrique. Cette dernière est de l’ordre de 11 390 euros, ce qui lui permet de descendre à 48 600 euros. Un beau geste de la part du constructeur, qui ne rend cependant pas sa voiture éligible au bonus écologique de 4 000 euros. Cette dernière ne fait pas partie de la liste des modèles qui peuvent prétendre à l’aide gouvernementale. En cause : son lieu de fabrication.

Cette chute devrait cependant lui permettre de devenir un peu plus compétitive, notamment face à la Tesla Model Y, qui démarre à partir de 42 990 euros et qui peut en plus prétendre au bonus. Et ce en raison de sa fabrication dans la Gigafactory de Berlin, en Allemagne. Autant dire que Subaru n’avait pas trop le choix, d’autant plus que le nouveau leader mondial de l’électrique, BYD, a annoncé une guerre des prix encore plus intense en 2024.

Une offre alléchante

Mais ce n’est pas tout, car le Subaru Solterra profite aussi d’une belle ristourne en location longue durée pour les clients qui le souhaitent. Sur son site, le constructeur asiatique annonce en effet une offre de financement à partir de 499 euros par mois, avec un premier loyer de 5 000 euros. Celle-ci est valable pour un contrat de 60 mois et 50 000 kilomètres.

Attention, car il faudra passer commande du véhicule avant le 31 mars prochain pour pouvoir profiter de cette offre. Mais à quoi a-t-on le droit avec toutes ces remises ? Dans sa version d’entrée de gamme, le SUV électrique rival de la Peugeot e-3008 récemment essayée est livré avec un écran tactile de 12,3 pouces compatible avec Apple CarPlay et Android Auto, le régulateur adaptatif intelligent ainsi que le freinage régénératif, entre autres.

Le Subaru Solterra se décline en une seule version dotée d’une transmission intégrale et affichant une puissance totale de 218 chevaux. Le tout est associé à une batterie de 71,4 kWh, qui lui permet d’afficher une autonomie de 465 kilomètres en cycle mixte selon l’homologation WLTP. De quoi rassurer les clients, qui veulent pouvoir parcourir au moins 400 kilomètres en une seule charge.

Il faut compter 30 minutes environ pour passer de 20 à 80 % grâce à la recharger rapide en courant continu, à une puissance de 150 kW. En courant alternatif, la voiture est limitée à seulement 7 kW et demande pas moins de neuf heures sur une wallbox à la maison.


Le saviez-vous ? Google News vous permet de choisir vos médias. Ne passez pas à côté de Frandroid et Numerama.