Voici la liste des voitures électriques les plus rapides sur longs trajets

 

La Lotus Emeya fait partie des voitures électriques qui se chargent le plus rapidement selon une récente étude menée par le cabinet P3. La berline devance la Hyundai Ioniq 6 ainsi que le Xpeng G9, entre autres.

Si de plus en plus d’automobilistes sont convaincus par la voiture électrique, certains points posent encore parfois problème. C’est par exemple le cas du prix, de l’autonomie et de la recharge.

Une charge ultra-rapide

Pourtant, en ce qui concerne le nombre de bornes, ce n’est plus vraiment un souci, puisque  leur nombre augmente fortement. Et pour ce qui est du temps de charge, les choses se sont également très nettement améliorées au fil des années. Cela grâce aux batteries capables d’encaisser des puissances plus élevées, mais également grâce aux bornes, qui sont en mesure d’en délivrer beaucoup plus qu’avant. Ce qui permet aux constructeurs de proposer des voitures avec des batteries plus petites, misant sur la charge rapide pour les longs trajets.

Mais toutes les voitures électriques ne sont pas vraiment logées à la même enseigne en ce qui concerne le temps de charge, puisque cela dépend de l’accumulateur qu’elles possèdent et de leur chargeur embarqué. Mais quels sont les modèles capables de remplir leur batterie le plus rapidement possible ?

C’est la question que se sont posés les experts du cabinet P3, basé en Allemagne et spécialisé dans la mobilité électrique. Tous les ans, ce dernier publie son Charging Index, qui n’est autre qu’un classement des modèles qui se chargent le plus vite.

Parmi les modèles gagnants des précédentes éditions, citons notamment la Kia EV6 et la Lucid Air, dont la première réclame moins de 20 minutes pour passer de 10 à 80 %. Mais pour la première fois, le classement a décidé de se baser sur les modèles les plus vendus en Asie pour son index 2024.

C’est ainsi que l’on retrouve des modèles chinois comme le nouveau Xpeng G9, que nous avons pu découvrir à Paris quelques jours plus tôt. La Nio ET5 Touring faisait également partie des candidates, tout comme d’autres modèles vendus chez nous.

Parmi eux, citons la Hyundai Ioniq 6, la Tesla Model Y et la BYD Atto 3, entre autres, de même que la Lotus Emeya. Cette dernière s’est d’ailleurs particulièrement illustrée, puisque c’est elle qui arrive tout en haut du classement, qui vient d’être publié par le cabinet. En effet, la berline, qui avait été officiellement dévoilée en septembre dernier affiche un temps de charge particulièrement bas par rapport à ses rivales. Il ne lui faut alors que 14 minutes pour passer de 10 à 80 %, tandis que 20 minutes seulement sont nécessaires pour récupérer 458 kilomètres d’autonomie.

Des modèles très inégaux

En 10 minutes, la berline électrique rivale de la Tesla Model S peut gagner 310 kilomètres, et ce grâce à une puissance de charge annoncée à 400 kW. Ce qui est tout simplement énorme, et qui permet à la voiture de se brancher sur ses propres bornes délivrant jusqu’à 450 kW. En 2ème position, nous retrouvons la Hyundai Ioniq 6, qui peut récupérer jusqu’à 253 kilomètres en seulement 10 minutes, à une puissance maximale de 239 kW et grâce à son architecture 800 volts.

Enfin, sur la 3ème marche du podium, nous retrouvons le Xpeng G9 (qui passe de 10 à 80 % en 20 minutes), qui récupère 220 kilomètres en 10 minutes, tandis que le Kia EV9, que nous avons récemment pu essayer est le plus constant tout au long de la recharge. Et pour cause, il récupère autant d’autonomie en 10 minutes qu’entre 10 et 20 minutes de charge, soit environ 161 kilomètres.

Même chose pour la Nio ET5 Touring, qui fait un peu moins bien avec 152 kilomètres. La nouvelle Tesla Model Y Grande Autonomie Propulsion gagne quant à elle environ 193 kilomètres en 10 minutes de charge, ce qui reste correct.

En revanche, c’est une déception pour le BYD Atto 3, qui ne récupère que 169 kilomètres en 20 minutes de charge, à une puissance de 88 kW seulement en courant continu.

Au total, pas moins de 10 modèles ont été mis à l’épreuve, chacun recevant un indice de charge. Ce dernier est de 1,0 si la voiture est capable de récupérer 300 kilomètres en 20 minutes. S’il est plus haut, cela veut dire que l’autonomie gagnée est plus grande, et s’il est plus bas, c’est l’inverse. Ainsi, la Lotus Emeya affiche un indice de 1,53, tandis que celui du BYD Atto 3 est de seulement 0,56.


Envie de retrouver les meilleurs articles de Frandroid sur Google News ? Vous pouvez suivre Frandroid sur Google News en un clic.