Test Vivo V23 : une robe brillante, un caméléon et un créatif du selfie

Mobile caméléon

 

Le V23 est le nouveau moyenne gamme de la maison Vivo. Pour se démarquer, le constructeur mise sur une coque arrière qui peut changer de couleur et de nombreuses fonctions créatives, surtout pour les selfies. Toutefois, cela suffit il face à une concurrence toujours plus féroce ? Surtout quand la fiche technique n’est pas la plus marquante qui soit. On y répond dans ce test.

Vivo V23 arrière
Le Vivo V23 // Source : Anthony Wonner – Frandroid

Alors que le Vivo 21 affichait un look assez classique, son successeur, le Vivo V23 profite d’un look beaucoup plus travaillé. Il faut admettre que son dos qui change de couleur avec la lumière est alléchant. Néanmoins, facturés 110 euros de plus que le V21, nous espérons plus qu’une nouvelle robe, aussi séduisante soit-elle, et c’est ce que nous allons vérifier tout de suite.

Modèle Vivo V23
Version de l'OS Android 12
Interface constructeur Funtouch OS
Taille d'écran 6.44 pouces
Technologie AMOLED
SoC Dimensity 920
Puce Graphique (GPU) ARM Mali-G68 MC4
Mémoire vive (RAM) 8 Go, 12 Go
Mémoire interne (flash) 128 Go, 256 Go
Appareil photo (dorsal) Capteur 1 : 64 Mpx
Capteur 2 : 8 Mpx
Capteur 3 : 2 Mpx
Appareil photo (frontal) Capteur 1 : 50 MPX
Capteur 2 : 8 MPX
Enregistrement vidéo 4K
Wi-Fi Wi-Fi 5 (ac)
Bluetooth 5.2
5G Oui
NFC Oui
Capteur d'empreintes Sous l'écran
Ports (entrées/sorties) USB Type-C
Batterie 4200 mAh
Dimensions 72,4 x 157,2 x 7,6 mm
Poids 181 grammes
Couleurs Or, Bleu
Prix 499 €
Fiche produit Voir le test

Ce test a été réalisé à partir d’un modèle prêté par Vivo.

Design

Vivo affiche clairement ici sa volonté de monter en gamme, avec un objet au design soigné et nous ne le cachons pas fortement inspiré par l’iPhone 13 d’Apple. Il profite d’un niveau de finition des éléments en verre renforcé (pas de Gorilla Glass) et en métal de très bon niveau. Il se décline en Noir Étoilé et Or Étincelant que nous nous testons ici.

Vivo V23 face
Les bords sont maîtrisés environ 2 mm sur les côtés et à peine 3 mm pour le menton // Source : Anthony Wonner – Frandroid

Avec des dimensions de 157,2 x 72,4 x 7,6 mm pour 181 g, il est relativement compact pour un mobile de 6,44 pouces. Les boutons sur la tranche droite (volume et mise en veille) sont assez bien placés. Ils seront peut-être un brin trop bas pour les personnes dotées de grandes mains. L’appareil est assez glissant, surtout quand vous le tenez en main en pleine chaleur. Son bloc optique est assez discret, peu épais. Restez toutefois vigilant, car quand vous le posez sur un plan un peu incliné, il risque de tomber.

Vivo V23 tranche
Même si l’inspiration iPhone ne peut être cachée, le V23 a son charme propre // Source : Anthony Wonner – Frandroid

Sur la tranche inférieure, nous avons le port USB-C et le haut-parleur. Vous pouvez installer deux Nano SIM, mais impossible d’ajouter une carte mémoire. L’espace de stockage de 256 Go du Vivo V23 est donc fixe.

Vivo V23 usb
Le niveau de finition est très bon // Source : Anthony Wonner – Frandroid

Petit regret, l’absence de certification de protection contre la poussière ou l’eau pour un produit qui frôle les 500 euros est à noter en sa défaveur.

Le changement de couleur du dos

Vivo a posé sur le verre résistant qui habille le dos du V23, un film photochromique à couleur changeante. Ce matériau change donc de couleur lorsqu’il est exposé aux rayons UV. Cela nous donne un smartphone d’un joli or, qui passe à un délicat bleu, qui dérive aussi vers le vert, sous une forte exposition à la lumière. Placez le sous un spot et en quelques secondes le changement de couleur intervient, en plein soleil cela prendra entre moins d’une minute et cinq minutes.

Il faut admettre que cela apporte un joli plus, une touche de style qu’il est le seul à proposer avec le Realme 9 Pro+. Toutefois, en soirée cela peut faire son petit effet, mais en pleine journée nous découvrons rapidement les limites. Ainsi, les doigts ou la paume de la main peuvent laisser une empreinte dorée alors que le reste du dos passe au bleu. Ce n’est pas très esthétique, mais certains apprécieront cet aspect changeant.

Vivo v23 traces de doigts colorées
Au quotidien, le changement de couleur du dos peut avoir un petit côté art abstrait… // Source : Yazid Amer – Frandroid

Écran

Vivo dégaine ici un écran AMOLED de 6,44 pouces en 1080 x 2 400 pixels. Il propose un taux de rafraîchissement variable de 60 Hz à 90 Hz. Nous aurions aimé que le constructeur passe au 120 Hz, surtout que la concurrence propose cette fonction dans la même gamme de prix. Nous avons mesuré cet écran à l’aide de notre sonde et du logiciel CalMAN Ultimate de Portrait Displays.

Vivo V23 capture écran
Optez pour le mode professionnel et affinez ensuite le rendu avec Réglage température couleur // Source : Yazid Amer – Frandroid

Quand vous démarrez le Vivo V23, le mode d’affichage par défaut est le standard et nous obtenons alors des mesures de 7300K pour la température des couleurs, trop bleu par rapport au 6500 K de référence. Le Delta E lui est de 5,79, alors que la valeur de référence pour une restitution fidèle des couleurs est de 3. Ce qui nous donne dans cette situation un affichage assez froid et un peu imprécis. Ce téléphone propose deux autres modes, professionnel et lumineux. Oubliez ce dernier et privilégiez le professionnel qui nous donne 6 500 K en température des couleurs et un Delta E de 3,6. Nous avons alors un affichage bien plus naturel et qui ne manque pas de pep’s.

Vivo V23 encoche
Source : Anthony Wonner – Frandroid

L’écran occupe alors 124 % de l’espace sRGB, 83 % du DCI-P3 et 56 % du BT.2020, ce ne sont pas les meilleurs résultats que nous ayons mesurés, surtout dans cette gamme de prix. Si la palette de couleurs est plus réduite que ce que proposent les meilleurs concurrents, à l’usage cela ne transparaît pas trop. La luminosité mesurée de 588 cd/m² ce qui est correct, mais ne suffit pas pour offrir une consultation confortable en plein soleil.

Vivo nous propose donc un écran bien calibré, offrant de belles prestations, mais un brin en retrait face à ses meilleurs concurrents. Mais ce qui nous chiffonne le plus est qu’il est très proche de l’écran qui équipe le V21. Ce dernier est même meilleur sur les espaces colorimétriques et la luminosité.

Logiciel

Android 12 est à la barre avec l’interface Funtouch OS 12. Ce dernier offre une interface épurée, très proche de l’Android stock. Il n’a pas grand-chose pour se démarquer de la concurrence, surtout que les possibilités de personnalisation qu’il propose sont limitées.

Nous avons tout de même droit à quelques raccourcis gestuels et des animations dynamiques, mais rien de transcendantal. Vivo laisse quelques bloatwares, comme les apps Booking.com ou Joom, rien de trop envahissant, mais est toujours de trop.

En ce qui concerne les contenus vidéo issus des plateformes de sVoD, le DRM Wideline L1 est bien intégré et permet donc de les visionner en HD. De plus, l’écran est est compatible HDR10+, ce qui en fait un très bon support de visionnage et qu’il se positionne dans la bonne moyenne du segment.

Vivo promet trois ans de mises à jour et deux ans pour les majeures.

Photo

Le Vivo V23 aligne trois capteurs photo :

  • Un capteur principal grand-angle de 64 mégapixels f/1,9 équivalant 26 mm ;
  • Un capteur ultra grand-angle de 8 mégapixels f/2,2 ;
  • Un dernier macroscopique de 2 mégapixels en f/2,4.

    Vivo V23 bloc photo
    Le bloc optique propose une configuration assez standard à ce niveau de prix // Source : Anthony Wonner – Frandroid

En pleine journée, nous avons des clichés plutôt réussis. La colorimétrie est douce, très naturelle et les contrastes bien saisis. Là où le bât blesse, c’est au niveau des détails qui ne sont pas aussi précis que nous l’aurions aimé. De plus, le V23 a parfois du mal à gérer les environnements très lumineux. Nous finissons toujours par obtenir une photo qui tient la route, mais après plusieurs essais.

Vivo V23 photo jour 07
Les photos sont agréables sans être exceptionnelles, remarquez le niveau de détail peu précis au niveau de l’ananas par exemple // Source : Yazid Amer – Frandroid

L’ultra grand-angle fait le job avec des scènes bien lisibles, sans trop de déformation sur les bords, mais nous sommes obligés de noter que le niveau de détail baisse réellement. De plus, la colorimétrie est moins vivace et les contrastes moins marqués.

Test Vivo V23 : une robe brillante, un caméléon et un créatif du selfie
Test Vivo V23 : une robe brillante, un caméléon et un créatif du selfie

Pas de zoom optique ici, mais un zoom numérique 2x assez performant. Encore une fois nous avons un cliché lisible, mais on note un bruit numérique qui brouille le niveau de détail. Ajoutez à cela qu’il a alors plus de mal à gérer la luminosité, à utiliser avec parcimonie…

Test Vivo V23 : une robe brillante, un caméléon et un créatif du selfie
Test Vivo V23 : une robe brillante, un caméléon et un créatif du selfie

De nuit, nous ne sommes pas bluffés. Le rendu est honorable, mais nous perdons beaucoup de détails et les couleurs sont moins fidèlement resituées.

Vivo V23 photo de nuit grand angle mode nuit 02
Le visage de la statue et le texte ressortent légèrement flous // Source : Yazid Amer – Frandroid

Si vous tentez de prendre une photo sans mode nuit, vous obtiendrez alors un cliché assez sombre, mais qui reste exploitable si vous n’avez pas de critères trop élevés. Le mode nuit apporte le surplus de lumière qui rend la scène plus visible et permet de mieux appréhender l’environnement. Toutefois, le niveau de détails reste assez bas, rendant les clichés peu attrayants.

Test Vivo V23 : une robe brillante, un caméléon et un créatif du selfie
Test Vivo V23 : une robe brillante, un caméléon et un créatif du selfie

Le mode portrait est très bien géré avec un détourage assez précis. Seuls des cheveux vraiment en bataille risquent de réduire la précision. L’effet Bokeh est bien géré avec des effets de floues très bien dosés.

Les selfies à l’honneur

Vivo soigne l’aspect selfie avec un capteur avant de 50 mégapixels (f/2,0) qui est complété par un ultra grand-angle de 8 mégapixels (f/2,28) et un double flash LED. Le résultat est vraiment excellent, avec un rendu naturel de la peau, des détails précis et nombreux. On peut noter quelques petits défauts dans le détourage, mais cela reste exceptionnel.

Vivo V23 photo mode portrait face 01
Source : Yazid Amer – Frandroid

Vivo propose en plus de nombreux filtres et effets dédiés aux selfies. Il devient facile d’obtenir un cliché avec un piqué année 80, ou encore d’ajouter de petits effets lumineux.

Vivo V23 selfie lumineux

Vous avez de nombreux outils à votre disposition des filtres par exemple, mais ce n’est pas tout.

L’outil le plus amusant est celui qui permet de déformer le visage. Voulez-vous un nez plus grand, fin, gros, un écart lèvres/nez personnalisé ? Comme vous pouvez le constater ci-dessus, les modifications sont réellement perceptibles, mais prenez le soin de bien tester les différentes configurations avant de vous lancer pour de bon.

Test Vivo V23 : une robe brillante, un caméléon et un créatif du selfie
Test Vivo V23 : une robe brillante, un caméléon et un créatif du selfie

L’appareil photo du Vivo V23 est de bonne facture, mais reste en retrait face aux meilleurs dans sa catégorie de prix. Seul le mode selfie se démarque vraiment. Certes, il est possible de trouver des concurrents offrant un aussi bon rendu, mais vous n’aurez pas accès aux nombreux outils du V23.

Performances

Le Mediatek Dimensity 920 associé à un GPU Mali-G68, 12 Go de mémoire vive et 256 Go de stockage affichent une configuration assez robuste et cela s’en ressent dans les résultats de nos tests de performance. Il affiche des résultats équivalents à ceux du Redmi Note 11 Pro, qui lui est disponible à 369 euros.

Modèle Vivo V23 Samsung Galaxy A53 Xiaomi Redmi Note 11 Pro Plus 5G Apple iPhone SE 5G (2022)
AnTuTu 9 486094 426366 437450 758172
AnTuTu CPU 128928 95643 125442 195453
AnTuTu GPU 141094 108263 126018 294725
AnTuTu MEM 91407 70664 79167 137917
AnTuTu UX 124665 85481 106823 130077
PC Mark 3.0 7869 11272 10732 N/C
3DMark Slingshot Extreme 4198 3586 3849 N/C
3DMark Slingshot Extreme Graphics 4345 3913 3981 N/C
3DMark Slingshot Extreme Physics 3752 2774 3449 N/C
3DMark Wild Life 2307 2286 1953 2130
3DMark Wild Life framerate moyen 14 FPS 14 FPS 11.70 FPS 13 FPS
GFXBench Aztec Vulkan/Metal high (onscreen / offscreen) 16 / 10 FPS 15 / 10 FPS 15 / 9.9 FPS 60 / 91 FPS
GFXBench Car Chase (onscreen / offscreen) 22 / 27 FPS 20 / 23 FPS 21 / 24 FPS 60 / 81 FPS
GFXBench Manhattan 3.0 (onscreen / offscreen) 63 / 68 FPS 55 / 61 FPS 56 / 62 FPS 60 / 184 FPS
Lecture / écriture séquentielle 987 / 493 Mo/s 510 / 488 Mo/s 993.2 / 827.7 Mo/s N/C
Lecture / écriture aléatoire 55640 / 55107 IOPS 57412 / 50585 IOPS 62376 / 57445 IOPS N/C

Les performances sont à l’usage plus qu’honorables, Android est fluide, réactif et vous ne devriez presque jamais connaître de ralentissement et même alors de courte durée.

Vivo V23 capture Fortinite

Niveau jeu vidéo le GPU Mali-G68 s’en sort correctement, Fortnite tourne à 30 FPS maximum et arrive à se maintenir sans trop de difficulté. Par contre, il faut rester en mode moyen et ne pousser aucun niveau de détail. Sinon, les performances chutent et nous avons parfois des crashs. Si vous cherchez un bon mobile pour jouer avec les meilleurs détails graphiques, vous éviterez donc le Vivo V23.

Autonomie

Malgré une épaisseur inférieure à 7,5 mm, le Vivo V23 embarque une belle batterie de 5 000 mAh.

Testé avec le logiciel ViSer, qui simule l’utilisation active d’un smartphone (surf sur le web, SMS, appel, vidéo, écoute de musique, téléchargements…), il a réussi à tenir 10 h 30 avant d’arriver à 10 % de batterie en partant de 100 %. Nous sommes donc dans la bonne moyenne, sans être exceptionnel.

Le chargeur est un 44 W qui permet une recharge intégrale en une petite heure. C’est toujours appréciable, mais certains font mieux dans cette gamme de prix.

Réseau et communication

Ce smartphone supporte toutes les bandes de fréquences 5 G. Ajoutez le Wi-Fi 6, le Bluetooth 5.2 et le NFC et vous voilà parés. En ce qui concerne les appels, rien à signaler.

Enfin, le GPS intégré fonctionne sans difficulté et nous n’avons pas noté de problème de géolocalisation.

Prix et disponibilité

Le Vivo V23 est disponible au prix de 459 euros.

Notre avis

design
8
L’inspiration iPhone est indéniable et pourtant ce V23 a son charme. Difficile de ne pas être intrigué par son dos qui change de couleur avec la lumière et qui lui apporte un petit truc en plus non négligeable.
écran
7
Un écran qui est agréable à utiliser et dont le rendu est naturel après avoir opté pour le mode professionnel. Dommage que la luminosité soit un peu juste.
caméra
7
L’appareil photo est de bonne facture, mais il ne satisfera pas les plus exigeants. Ce sont surtout les amateurs de selfies qui seront intéressés par ce mobile qui offre des outils de personnalisation aussi nombreux que variés.
performances
7
Rien de bien folichon ici, même s'il répond en définitive à la majorité des besoins, tant que vous n’abusez pas des apps lourdes et des jeux vidéo 3D.
logiciel
7
FunTouch OS est agréable à l'usage mais nous sommes loin de la richesse d'un ColorOS par exemple.
autonomie
7
Le V23 est dans la bonne moyenne sans être exceptionnel. La charge rapide est une bonne chose, mais ce n’est pas la plus performante non plus.
Note finale du test
7 /10
Le Vivo V23 est un très beau smartphone et exprime une volonté du constructeur de monter en gamme. Cela explique le surcoût de 110 euros comparé à son prédécesseur le V21. Le dos qui change de couleur lui apporte un surplus d’attrait même si le résultat au quotidien peut être discutable.

Techniquement, nous avons ici un produit équilibré, qui fait le job et ne nous fait que rarement subir des ralentissements. Seuls les gamers lui tourneront réellement le dos. Reste que dans cette gamme de prix il est loin d’être en tête de peloton. De plus, la partie photo est honnête, mais encore une fois elle est un peu en retrait face à la concurrence. Seuls les selfies se démarquent réellement, au niveau du rendu comme des outils créatifs.

Le Vivo V23 est un bon produit, mais sa partie technique aurait pu être meilleure. Il s’agit d’un smartphone que l’on choisira surtout pour le look et les selfies.

Points positifs
Vivo V23

  • Le design

  • Le dos qui change de couleur

  • Un concentré d'outils pour les amateurs de selfies

  • Un écran de qualité

Points négatifs
Vivo V23

  • Un écran un brin moins bon que le V21

  • Des performances moyennes

  • Les jeux 3D ne sont pas à la fête

  • Un appareil photo honorable mais sans plus

Les derniers articles