Test du Vivo Y76 5G : endurant, mais un peu en retard sur son temps

Un coureur de fond, mais qui se laisse déborder par la concurrence

Vivo Y76
Correct, mais...
6 /10

Note de la rédaction

Points positifs du Vivo Y76
  •  Un design soigné et maîtrisé au dos
  •  Un écran LCD avec des couleurs très justes
  •  Une très bonne autonomie avec une charge très rapide
Points négatifs du Vivo Y76
  • Un design d'écran perfectible en 2022
  • Une interface un poil lente
  • Trop juste en photo et pas d'ultra grand-angle
  • Des performances graphiques très retrait
  • 60 Hz max pour l'écran
 

Successeur du Y72, le Vivo Y76 5G trône désormais à la tête de l'entrée de gamme chez Vivo et amène quelques petites améliorations tout en commençant à tremper un orteil dans le milieu de gamme.

Vivo Y76 5G
Le Vivo Y76 5G // Source : Anthony Wonner – Frandroid

La marque Vivo est peut-être encore un peu méconnue, mais elle continue graduellement son installation dans l’Hexagone. La marque dispose tout de même de quelques atouts à faire valoir sur le marché français. Fraîchement arrivée, l’actuel leader du marché chinois étend petit à petit son catalogue en France et continue d’offrir de nouvelles propositions qui se veulent abordables.

Vivo dispose actuellement de 3 gammes de smartphones chez nous : la gamme X qui se compose de ses « flagships », la gamme V qui relie l’entrée de gamme et le haut gamme, et enfin la gamme Y qui constitue l’offre d’appel de Vivo. Le Vivo Y76 en est la dernière offre en date et regroupe tout ce que la marque peut offrir en dessous de 400 euros. Alors, est-ce que ce smartphone vaut le coup d’œil ?

Vivo Y76Fiche technique

Modèle Vivo Y76
Version de l'OS Android 11
Interface constructeur Funtouch OS
Taille d'écran 6.58 pouces
Définition 2408 x 1080 pixels
Densité de pixels 401 ppp
Technologie LCD
SoC Dimensity 700
Puce Graphique (GPU) Mali-G57 MC2
Mémoire vive (RAM) 8 Go
Mémoire interne (flash) 128 Go
Appareil photo (dorsal) Capteur 1 : 50 Mpx
Capteur 2 : 2 Mpx
Capteur 3 : 2 Mpx
Appareil photo (frontal) 16 Mpx
Enregistrement vidéo 1080p
Wi-Fi Wi-Fi 5 (ac)
Bluetooth 5.1
Bandes supportées 2100 MHz (B1), 800 MHz (B20), 1800 MHz (B3), 2600 MHz (B7), 700 MHz (B28)
5G Oui
NFC Non
Capteur d'empreintes Oui
Ports (entrées/sorties) USB Type-C
Batterie 4100 mAh
Dimensions 75,00 x 163,84 x 7,79 mm
Poids 175 grammes
Couleurs Noir, Bleu
Prix 309 €
Fiche produit

Ce test a été réalisé avec un exemplaire fourni par Vivo.

Vivo Y76Design

Le Vivo Y76 est un smartphone vraiment très conventionnel dans la forme. Avec ces 163,8 mm de hauteur, 75 mm de largeur et 7.8 mm d’épaisseur, il tient toutefois assez bien en main pour un smartphone de cette taille. On ne peut pas vraiment parler de format compact ici. L’accès aux coins supérieur de l’écran ne se fera donc pas d’une seule main, ou alors il faudra faire un peu de gymnastique. Mais cela le rend assez bon pour de la consommation de contenu.

Ce smartphone est assez fin et léger, il ne pèse que 175 grammes grâce à un matériau assez souvent utilisé pour des smartphones à ce prix, c’est-à-dire du plastique. Il a néanmoins l’air assez solide une fois en main. Ce smartphone ne propose pas de certification IP garantissant une résistance à l’eau.

DSC04989

Le dos est en plastique et possède une finition mate très agréable au toucher avec des bords arrondis qui ne rentrent pas dans la paume de la main. Le revêtement fait bien le job pour ce qui est de cacher les traces de doigts. Seul petit bémol, les inscriptions qui surplombent le logo au dos du smartphone sont en relief et trahissent quelque peu l’expérience agréable que l’on a lorsque l’on tient le smartphone en main.

Ce revêtement a beau être plutôt plaisant en main, il rend également le téléphone légèrement plus glissant. Mais pas de crainte à avoir, Vivo fournit ici une coque de protection dans la boîte du smartphone.

Vivo Y76 5G
L’écran du Vivo Y76 5G // Source : Anthony Wonner – Frandroid

On retrouve, à l’arrière, un bloc photo rectangulaire dans le coin supérieur gauche comprenant 3 capteurs, disposés ensemble sur une petite surélévation en verre qui donne du cachet au tout. Le bloc photo ne ressort pas trop du châssis du smartphone, mais le fait tanguer quand on appuie sur le côté opposé aux capteurs lorsqu’il est posé à plat sur une table.

Les tranches sont elles aussi en plastique et affichent un revêtement brillant qui s’emploie à ne pas trop montrer les traces de doigts, mais qui est tout de même plus salissant que le dos. La finition du téléphone que nous avons ici est la version Bleu Aurore qui propose un ton azur avec des reflets rouge orangé, parfois verts, inspirés des aurores boréales et qui lui donnent un look assez unique.

Vivo Y76 5G
Paramètres rapides du Vivo Y76 5G // Source : Anthony Wonner – Frandroid

Le bouton de volume ainsi que celui de déverrouillage sont tous les deux placés sur la tranche droite du smartphone et sont bien accessibles même à une main, bien que l’on puisse les confondre au début si l’on n’est pas habitué à les avoir dans cette disposition.

Le bouton d’alimentation renferme un capteur d’empreintes qui s’avère être très réactif à l’usage. En bas du smartphone, on retrouve un port USB-C pour la recharge ainsi qu’un haut-parleur mono et une prise jack. L’emplacement SIM se situe au-dessus du smartphone avec la possibilité d’y accueillir deux SIM ou bien une SIM et une carte SD pour étendre le stockage.

Logée à l’avant, on va retrouver une caméra selfie dans l’encoche en forme de goutte d’eau assez petite. Elle est surplombée par le haut-parleur servant à passer les appels. Pas de caméra en poinçon ici, le constructeur opte pour un design un peu moins récent. L’écran du smartphone arbore des bordures assez fines sauf pour le bord inférieur qui affiche un menton d’environ 6 mm.

Vivo Y76 5G
L’encoche du Vivo Y76 5G // Source : Anthony Wonner – Frandroid

Ce n’est qu’un ou deux millimètres de plus qu’un Pixel 6 par exemple, mais cela suffit à le remarquer légèrement plus, surtout lorsque l’on consomme du contenu en mode paysage, sans être toutefois trop gênant. Ce smartphone dispose donc d’un design assez classique, un peu trop même, si ce n’est sa couleur et le module caméra qui lui apportent un brin de fraîcheur.

Le Vivo Y76 5G réussi donc à proposer un design assez réussi avec de belles finitions, et une couleur qui attire l’œil au dos bien que son design redevienne très conventionnel une fois revenu sur la face avant. Cela a le mérite de fonctionner sans être transcendant, d’autres smartphones prennent davantage de risques sur le même segment tarifaire.

Vivo Y76Écran

À l’avant, nous avons droit à un écran LCD Full HD+ de 6,58 pouces assez massif avec des bordures plates tout en simplicité qui offre une résolution de 401 ppp. Il propose une luminosité qui monte jusqu’à 460 nits, c’est suffisant pour une utilisation en intérieur, mais dès qu’il s’agira de l’utiliser en plein soleil, la tâche s’avèrera déjà plus complexe.

Cet écran LCD atteint d’après nos tests une luminance de 443 cd/m2, ce qui reste dans le même ordre de grandeur par rapport à ce qu’annonce le constructeur. Néanmoins, on va avoir des concurrents qui, même en utilisant une technologie naturellement moins lumineuse comme l’OLED, arrive à afficher un score largement plus haut au niveau de la luminosité comme avec le Redmi Note 11 Pro. Il y a donc un réel effort à faire de ce côté-là.

La technologie LCD est également un choix beaucoup moins alléchant à l’heure où la concurrence passe de plus en plus à l’OLED pour le même prix. Cet écran au ratio 20:9 ne dispose pas du taux de contraste et des noirs profonds d’un écran OLED, mais arrive tout de même à restituer de belles images et s’avère être très bon lorsqu’arrive l’heure de consommer des vidéos ou de jouer à un jeu. Avec le logiciel CalMAN Ultimate de Portrait Displays, nous avons ainsi mesuré un contraste de 1201:1 pour cette dalle avec un delta E moyen sur le DCI-P3 équivalent à 3,09 en mode standard, ce qui est excellent pour un tel écran, car en dessous de 3, il faut réellement l’œil d’un expert pour voir de potentiels défauts. Cet écran s’avère donc être très bon en ce qui concerne la restitution des couleurs, ce qui est généralement un point où les écrans LCD performent bien. Il arrive à couvrir 145 % du spectre sRGB et 97,6 % du spectre DCI-P3. Pour faire simple, il offre des nuances de couleurs très larges pour un tel écran.

Vivo propose ici 3 modes différents pour calibrer les couleurs : standard, professionnel et lumineux. Le premier étant activé par défaut. Vous pouvez également régler vous-même manuellement la température des couleurs au besoin. Mais on vous conseillera de garder le mode standard activé qui, selon nous, est celui qui rend les images les plus fidèles. L’écran ne dispose pas d’un taux de rafraîchissement élevé et se contente du minimum avec du 60 Hz sans que cela ne vienne affecter l’usage au quotidien. Si vous êtes venu chercher quelque chose d’incroyable, il faudra repasser. Si vous êtes un gamer, cet écran n’est probablement pas non plus fait pour vous à l’heure où certains jeux commencent à proposer une compatibilité 90 Hz voir 120 Hz pour certains modèles.

Vivo Y76Logiciel

Ce smartphone tourne sous Android 12 avec l’interface FunTouch OS 12 qui ressemble un peu à de l’Android pur avec quelques petites modifications esthétiques. Précisons que l’appareil nous a été livré sous Android 11 et que nous avons donc dû lancer une mise à jour, mais celle-ci semble aujourd’hui pleinement déployée.

On retrouve sur l’interface un widget destiné à la lecture musicale directement installé sur la seconde page des applications.

L’interface propose également un mode Ultra Jeu qui permet d’avoir rapidement accès à un panneau de réglages que l’on fait glisser depuis le côté pour afficher des raccourcis utiles pendant une partie de jeu, ce qui est assez pratique. Un mode à une main est également disponible si vous souhaitez atteindre rapidement une zone de l’écran, il vous suffit d’effectuer un aller-retour très rapide entre le bord et le milieu de l’écran. L’interface propose également des actions rapides avec l’écran éteint en restant appuyé sur la touche de réduction du volume.

Vous pouvez aussi utiliser l’écran de manière fractionnée pour avoir deux applications en simultané en balayant l’écran vers le haut avec trois doigts.

L’interface tourne de manière fluide, mais certaines animations accusent une certaine lourdeur comme celle du tiroir d’applications. Ce n’est rien de trop préjudiciable à l’expérience globale. Il est également possible de désactiver les animations dans les réglages si on le souhaite pour rajouter un peu de fluidité supplémentaire.

On retrouve également dans l’interface quelques bloatwares avec des apps préinstallées comme iManager, une application qui vous permet d’optimiser les performances de votre smartphone en gérant l’espace de stockage et en scannant les applications du téléphone à la recherche d’un quelconque virus. Ou encore Easyshare, une application censée faciliter le partage de fichiers entre smartphones. Facebook, TikTok ou encore Booking.com figurent elles aussi parmi d’autres applications déjà présentes lors du premier allumage…

On aurait préféré que l’on nous demande notre avis pour certaines, d’entre elles, mais le fait est qu’elles sont présentes. Le smartphone est compatible avec le DRM Widevine L1 pour permettre la lecture de contenu en HD sur les plateformes de sVOD, ce qui est un bon point.

Vivo Y76Audio

Ce smartphone n’offre qu’un son mono. L’unique haut-parleur placé en bas de l’appareil est facilement bouché avec la paume de la main et dans le cas où vous ne feriez pas attention à la manière dont vous tenez le smartphone, le son sera étouffé. Il faut donc faire attention à la façon dont vous le tenez en regardant des vidéos ou des séries Netflix par exemple.

Le son qui sort du téléphone au volume maximal est plutôt correct alors qu’il n’y a ici qu’un seul haut-parleur, mais il ne devient vraiment audible qu’au-dessus de 50 % de volume. On n’aura pas droit à une quelconque spatialisation de l’audio ici et le niveau de détail reste assez faible dans l’ensemble. Le smartphone arrive tout de même à proposer un son sans trop de distorsion à haut volume. Si cela ne vous suffit pas, vous pourrez opter pour les écouteurs fournis dans la boîte utilisables avec la prise jack du Vivo Y76 ou pour des écouteurs sans fil par exemple.

Vivo Y76Performances

Ce smartphone embarque avec lui 128 Go de stockage et 8 Go de RAM. Vivo ne lésine pas sur les spécifications et propose une configuration solide pour faire tourner son smartphone. La marque vous permet également de disposer de 4 Go de RAM virtuelle supplémentaires (en allant puiser dans le stockage du téléphone). Il dispose ici d’une puce MediaTek Dimensity 700, la même puce milieu de gamme que sur le Y72 qui prend en charge beaucoup d’applications sans trop de problèmes. Ce SoC gravé en 7 nm offre des performances suffisantes au quotidien dans de nombreuses tâches et permet au smartphone de ne jamais vraiment avoir à ralentir. J’ai pu tout de même avoir quelques bugs durant mon utilisation qui m’ont obligé à redémarrer certaines applications de temps à autre. On remarque également une chose après quelque temps d’utilisation : le smartphone ne chauffe jamais vraiment et reste à une température correcte, quelle que soit la tâche effectuée, ce qui est assez agréable.

Modèle Vivo Y76 Xiaomi Redmi Note 11 Pro 5G OnePlus Nord CE 2
AnTuTu 9 360226 396572 432773
AnTuTu CPU 102650 121444 118932
AnTuTu GPU 84468 100969 121073
AnTuTu MEM 73788 66305 87264
AnTuTu UX 99320 107854 105504
PC Mark 3.0 6852 10426 8144
3DMark Slingshot Extreme N/C 2910 3732
3DMark Slingshot Extreme Graphics N/C 2760 4066
3DMark Slingshot Extreme Physics N/C 3592 2898
3DMark Wild Life 1179 1194 2017
3DMark Wild Life framerate moyen 7.10 FPS 7.20 FPS 12.10 FPS
GFXBench Aztec Vulkan/Metal high (onscreen / offscreen) 7.9 / 5.2 FPS 12 / 8.2 FPS 13 / 9.3 FPS
GFXBench Car Chase (onscreen / offscreen) 12 / 15 FPS 17 / 20 FPS 20 / 24 FPS
GFXBench Manhattan 3.0 (onscreen / offscreen) 34 / 39 FPS 41 / 48 FPS 51 / 61 FPS
Lecture / écriture séquentielle 972 / 202 Mo/s 498 / 476 Mo/s 987 / 841 Mo/s
Lecture / écriture aléatoire 53414 / 58464 IOPS N/C 57312 / 53638 IOPS
Voir plus de benchmarks

Cependant, ce smartphone n’est vraiment pas taillé pour jouer à des jeux gourmands et se révèle sans surprise en difficulté dès lors qu’il faut faire tourner un jeu de manière optimale. Il atteint un score global de 360 226 sur AnTuTu. Sur 3DMark, le score se révèle très faible à 1179 avec un framerate moyen de 7 fps. Pas de quoi jouer à Fortnite qui se révèle d’ailleurs impossible à installer depuis le launcher d’Epic Games à cause de performances techniques trop faibles. On restera donc sur du classique à jouer à Candy Crush ou des jeux plus taillés pour le mobile, mais on s’arrêtera là pour le reste. Il fait tourner des jeux comme Genshin Impact avec les graphismes au minimum, mais à ce prix là ce n’est pas vraiment ce qu’on va lui demander. Il fait nettement moins bien qu’un OnePlus Nord CE 2 ou qu’un Redmi Note 11 Pro pourtant affichés à des prix très similaires.

Vivo Y76Photo

Le Vivo Y76 possède un triple module photo au dos, là où certains appareils au même prix font parfois de la surenchère pour paraître plus attractifs. Ce smartphone embarque 3 objectifs : un capteur principal de 50 Mpx avec une ouverture f/1,8, un capteur macro de 2 Mpx et un capteur de profondeur de 2 Mpx qui ouvrent tous les deux à f/2,4. On pourrait croire que Vivo s’est concentré sur l’essentiel pour parfaire son offre photo. Pour autant, on utilisera vraiment ici seulement le capteur principal du smartphone. Le capteur macro s’avérant très peu utile en conditions réelles. On aurait préféré avoir droit à un ultra grand-angle ou à un zoom optique pour varier un peu plus les plaisirs, mais il s’agit surement de mesures visant à limiter le coût du smartphone.

Vivo Y76 5G
Le module photo du Vivo Y76 5G // Source : Anthony Wonner – Frandroid

On vous recommandera tout d’abord d’enlever le mode Beauté qui est activé par défaut. Cela vous permettra d’obtenir des clichés plus naturels d’emblée et plus fidèles. Ce mode vient lisser la peau du sujet et on lui préfèrera une prise de vue plus classique. Pour ce qui est de la qualité du capteur principal, on observe un piqué plutôt correct, mais qui peut rapidement perdre en qualité lorsque l’on zoome dans l’image.

Les textures deviennent alors très lisses et les images perdent du détail. Pour ce qui est de la dynamique, c’est quitte ou double. Soit les photos que j’ai pu prendre en mode automatique avec le mode HDR activé arrivaient à offrir des résultats assez corrects au niveau de la plage dynamique, notamment dans le ciel, soit le capteur n’arrivait pas à gérer le HDR et le résultat donnait un ciel totalement brûlé avec une perte notable d’informations. Mais cela est surtout notable lorsque l’on utilise le capteur avant ou que l’on zoome dans l’image numériquement.

Le mode portrait marche convenablement à certains moments, mais arrive rarement à évaluer avec précision les zones à flouter en arrière-plan comme les cheveux d’un sujet par exemple.

 

Même avec des formes en apparence simples, il arrive que le capteur ne sache pas où se trouvent les limites de ce que l’on cherche à photographier ce qui donne des résultats mitigés la plupart du temps avec des contours mal définis par le capteur de profondeur.

Le mode nuit lui aussi se révèle être en demi-teinte. Grâce à lui, on arrive à retrouver un semblant de détail dans l’image avec des clichés qui apparaissent plus éclairés et où l’on récupère des informations qui auraient été auparavant perdues.

Le temps de pose n’est ici que de deux secondes et cela paraît quelque peu insuffisant pour obtenir un résultat vraiment probant.

Pour ce qui est de la caméra avant, celle-ci propose automatiquement un mode adapté aux situations nocturnes où l’écran tient le rôle de flash et éclaire le visage de l’utilisateur pour obtenir une photo avec un meilleur rendu.

Le résultat final est plutôt réussi, mais ne remplace pas une photo prise avec un vrai mode nuit.

Le mode macro n’utilise lui qu’un capteur de 2 Mpx et arrive parfois à accrocher quelques détails lorsque vous arrivez à trouver la bonne distance entre vous et le sujet. Il n’est pas totalement inefficace et arrive tout de même à s’en sortir à certaines occasions, mais on préfèrerait presque qu’il soit remplacé ici par un capteur plus efficace, car dans la plupart des cas, je n’ai pas réussi à avoir une photo qui montrait réellement les détails voulus alors que le sujet était à une distance très proche du capteur.

À l’avant, Vivo propose un capteur frontal de 16 Mpx (f/2,0). Ce capteur offre moins de détails que le capteur arrière et à plus de mal à gérer la luminosité des scènes. Il est particulièrement gêné lorsque l’on se retrouve à contre-jour.

Ce capteur finit par produire des résultats assez étranges au niveau de la plage dynamique dans ce genre de situations avec des halos blancs qui vont venir perturber l’image. Dans des conditions moins ardues comme en intérieur, par exemple, les résultats seront bien plus corrects avec des couleurs fidèles et un rendu un peu plus agréable.

Pour ce qui est de la vidéo, ce smartphone peut tourner des images jusqu’en 1080p/30 fps. La gestion de la stabilisation se fait numériquement ici et l’on observe un léger tremblement lorsque l’on filme en marchant, ce qui peut créer des artefacts dans l’image. Le niveau de détail est assez correct si l’on ne zoome pas trop dans l’image, mais la vidéo n’est pas non plus le point fort du Vivo Y76.

Ce smartphone ne propose pas un mauvais capteur principal. Cependant, celui-ci se retrouve assez facilement pris à revers dans certaines situations et nécessitera des conditions bien précises pour permettre un rendu optimal. Dans les bonnes conditions, les photos du capteur principal et du capteur avant sont réussies dans l’ensemble, mais il faudra parfois prendre plus d’un cliché pour être sûr d’avoir une photo parfaitement réussie, car la gestion du HDR peut poser problème dans certaines situations.

Vivo Y76Batterie

Si vous cherchez un smartphone assez endurant, le Vivo Y76 5G n’est pas mauvais du tout. La marque opte ici pour une batterie de 4100 mAh contre 5000 mAh auparavant sur le Y72. Soumis à notre protocole de test personnalisé sur Viser, ce smartphone a tenu 12 heures et 55 minutes. En d’autres termes, cela lui permettra de tenir plus d’une journée avec succès. Il arrive même à tenir deux jours entiers si vous modérez votre utilisation.

À titre personnel, j’ai pu tenir sur une journée longue de 9h30 en l’utilisant de manière très (très) intensive et avec peu d’interruptions en visionnant beaucoup de vidéos et passant beaucoup de temps sur les réseaux sociaux. Une chose est cependant sûre : l’autonomie descendra largement plus vite si vous vous mettez à jouer non-stop à des jeux qui demandent beaucoup de ressources, mais pour de petites séances Netflix dans les transports, ce téléphone tient assez bien le choc. J’ai, par exemple, perdu environ 10 % de batterie pour 1h30 de visionnage.

Vivo Y76 5G
Port USB-C du Vivo Y76 5G // Source : Anthony Wonner – Frandroid

Pour ce qui est de la recharge, on a ici droit à un bloc de 44 W inclut dans la boîte qui fera remonter la batterie du téléphone à 70 % en un peu plus de 30 minutes et de ce côté-là le contrat est respecté. Pas trop de souci à se faire donc ici, car la charge rapide sera votre alliée pour rapidement reprendre là où vous en étiez. Je n’ai jamais craint de manquer de batterie lors de mon utilisation et cela a réellement été l’un des bons points avec l’autonomie.

Ce smartphone offre une expérience solide du côté de la batterie et conviendra parfaitement à des personnes qui ont un usage « normal » de leur smartphone. Or, ce n’est pas encore ce qu’il y a de mieux sur le marché. En outre, pas de charge sans fil ici, mais à ce prix, c’est assez normal et la charge filaire couplée à l’autonomie du smartphone compensent parfaitement le relais pour ne jamais rester branché très longtemps.

Vivo Y76Réseau et communication

Ce smartphone embarque avec lui un modem 5G, le Bluetooth 5.1 et le Wi-Fi 5. Pas de NFC en revanche sur ce smartphone si vous comptiez l’utiliser pour payer votre déjeuner en sans contact ou prendre un petit en-cas dans une machine. La qualité du micro-intégré pour passer des appels est de l’ordre de ce à quoi l’on peut s’attendre pour le prix avec des voix claires et des bruits extérieurs qui ne sont pas intrusifs.

Vivo Y76Prix et date de sortie

Le Vivo Y76 5G est disponible en France au prix officiel de 349 euros dans une seule configuration avec 8 Go de RAM et 128 Go de stockage. Il existe en deux coloris : Bleu Aurore et Gris Minuit et est disponible chez certains revendeurs (Boulanger, Fnac, Darty…) depuis le 14 avril dernier.

Notre avis sur Le Vivo Y76

design
7
Le design est très commun à l'avant, l'est peut être un peu trop et paraît dépassé avec son encoche à goutte d'eau. Mais le Vivo Y76 5G possède un dos qui a tout de même une certaine allure, en tout cas dans le coloris testé. Le revêtement arrive à cacher les traces de doigt efficacement et la construction globale de ce smartphone est plutôt réussie si l'on exclut son manque de prise de risque.
écran
7
On aurait pu souhaiter avoir un écran OLED sur ce smartphone, mais son écran LCD reste très agréable à utiliser avec une bonne calibration des couleurs. La luminosité peut manquer dans certaines situations en extérieur et le tout reste très perfectible. On aurait aimé par exemple avoir un meilleur taux de rafraîchissement pour avoir un peu plus de fluidité. On peut clairement trouver mieux ailleurs, mais il ne devrait pas vous faire défaut non plus.
caméra
6
Le capteur principal offre une qualité correcte bien qu'il puisse assez facilement être mis en échec dans certaines situations. Le mode portrait est encore imprécis et le mode nuit peu concluant. Le capteur macro reste présent mais est assez peu utile. Les selfies sont corrects dans les bonnes conditions, mais la gestion de la lumière reste clairement à désirer et mériterait plus d'attention.
performances
5
C'est globalement le point faible de ce smartphone. La puce embarquée ne pose pas tellement problème pour la navigation mais elle ne sera pas de taille face à des jeux poussés et on peut trouver les performances un peu justes pour le prix demandé. À ce prix-là, on va retrouver des smatphones qui feront un meilleur boulot.
logiciel
7
FunTouchOS ressemble grandement à de l'Android stock et apporte quelques fonctionnalités utiles. La navigation est fluide, mais on reste sur du 60 Hz avec une interface qui possède des animations assez lentes et des applications qui prennent un peu de temps à charger. Dommage pour les apps tierces préinstallées.
autonomie
8
L'autonomie de ce smartphone est la vraie force de ce smartphone. Avec une batterie qui dure facilement un jour et demi, voire deux jours, vous réussirez à rester loin des prises l'essentiel du temps puisqu'il remonte rapidement à 70 % en à peine 30 minutes. Pas de souci à se faire donc.
Note finale du test
Correct, mais...
6 /10
Le vivo Y76 5G est un smartphone qui plaira pour son design arrière et son autonomie. Il conviendra notamment aux utilisateurs qui ont un usage très simpliste de leur smartphone. Le choix d'un écran OLED aurait pu être privilégié ici, mais l'on s'accommode assez facilement du LCD grâce à un rendu qui ne laisse pas l'utilisateur en reste. Le smartphone aurait cependant pu profiter d'un taux de rafraichissement plus élevé pour gagner en fluidité. L'autonomie et la recharge font partie de ses grandes qualités. Mais pour ce qui est de la photo ou bien de la puissance, on sent que Vivo manque un peu le coche là où des marques comme Xiaomi, Realme ou OnePlus ont déjà pris de l'avance avec des smartphones de plus en plus capables.

Ce sont finalement deux philosophies qui s'affrontent dans ce carcan du milieu de gamme. On sent que Vivo s'attaque ici à une cible différente de ses concurrents, celle pour qui l'esthétique et l'autonomie sont des points très importants et qui se contentera de photos qui sont dans la moyenne des smartphones à ce prix. Mais si la marque veut perdurer dans cet espace, il sera nécessaire pour elle d'évoluer en conséquence pour pouvoir rester compétitive à mesure que les consommateurs adopteront de plus en plus les nouveautés qui leur seront offertes. Il n'empêche que ce Vivo Y76 5G est proposé à un tarif un peu trop élevé pour ce qu'il propose quand d'autres constructeurs arrivent aujourd'hui à offrir une tonne de fonctionnalités et un design plus actuel à des prix très raisonnables.

Points positifs du Vivo Y76

  •  Un design soigné et maîtrisé au dos

  •  Un écran LCD avec des couleurs très justes

  •  Une très bonne autonomie avec une charge très rapide

Points négatifs du Vivo Y76

  • Un design d'écran perfectible en 2022

  • Une interface un poil lente

  • Trop juste en photo et pas d'ultra grand-angle

  • Des performances graphiques très retrait

  • 60 Hz max pour l'écran

Les derniers articles