Test du Xiaomi Redmi Note 11 Pro 5G : tout en maîtrise

Son nom est assez long !

Xiaomi Redmi Note 11 Pro 5G
Très bon
8 /10

Note de la rédaction

Points positifs du Xiaomi Redmi Note 11 Pro 5G
  • Design soigné et maîtrisé
  • Écran OLED, 120 Hz et lumineux
  • Fluidité de l'interface MIUI
  • Capteur principal correct, mode 108 mégapixels
  • Très bonne autonomie et charge rapide
Points négatifs du Xiaomi Redmi Note 11 Pro 5G
  • Calibration de l'écran perfectible
  • MIUI brouillon, bloatwares
  • Polyvalence photographique trop juste
  • Performances graphiques en retrait
 

Dans les nombreux smartphones Xiaomi, je demande le Redmi Note 11 Pro 5G. Notre protagoniste du jour est passé entre nos mains le temps d’un test complet. Voici notre verdict.

Xiaomi Redmi Note 11 Pro 5G
Source : Robin Wycke – Frandroid

Pour comprendre et suivre le catalogue de Xiaomi, il vaut mieux accrocher sa ceinture. Car chaque année, la marque chinoise nous bombarde de modèles en tous genres aux appellations parfois très similaires. Aujourd’hui, c’est au tour du Redmi Note 11 Pro 5G de passer sur notre banc d’essai.

Pour rappel et afin d’apporter une perspective tarifaire à ce test, voici les prix du téléphone pour les deux versions actuellement mises en vente :

  • Version 6 + 128 Go : 369,90 euros ;
  • Version 8 + 128 Go : 399,90 euros.

NB. Suite à la publication de notre test, Xiaomi France nous a confirmé que, suite à ce qui semble être une erreur logistique, les modèles prêtés à la presse pour les tests n’étaient pas certifié Widevine L1 et ne lisaient donc pas les contenus SVoD en HD. La marque assure cependant que le problème que nous avons repéré ne touche pas les versions vendues dans le commerce.

Xiaomi Redmi Note 11 Pro 5GFiche technique

Modèle Xiaomi Redmi Note 11 Pro 5G
Version de l'OS Android 11
Interface constructeur MIUI
Taille d'écran 6.67 pouces
Définition 2400 x 1080 pixels
Densité de pixels 395 ppp
Technologie AMOLED
SoC Snapdragon 695
Puce Graphique (GPU) Adreno 619
Mémoire vive (RAM) 6 Go, 8 Go
Mémoire interne (flash) 128 Go, 64 Go
Appareil photo (dorsal) Capteur 1 : 108 Mpx
Capteur 2 : 8 Mpx
Capteur 3 : 2 Mpx
Appareil photo (frontal) 16 Mpx
Enregistrement vidéo 4K
Wi-Fi Wi-Fi 5 (ac)
Bluetooth 5.1
Bandes supportées 2100 MHz (B1), 800 MHz (B20), 1800 MHz (B3), 2600 MHz (B7), 700 MHz (B28)
5G Oui
NFC Oui
Capteur d'empreintes Oui
Ports (entrées/sorties) USB Type-C
Batterie 5000 mAh
Dimensions 76,1 x 164,19 x 8,12 mm
Poids 202 grammes
Couleurs Noir, Blanc, Bleu
Prix 369 €
Fiche produit

Ce test a été réalisé à partir d’un modèle prêté par la marque.

Xiaomi Redmi Note 11 Pro 5GDesign

Si Xiaomi n’est pas aussi réputé qu’un Apple ou Samsung en matière de design, il faut avouer que le look du Redmi Note 11 Pro 5G est à la fois soigné, propre et maîtrisé. Son dos en verre s’offre un effet lissé agréable au toucher et se montre relativement allergique aux traces de doigts. C’est toujours un bon point.

La prise en main est favorisée par des tranches plates en aluminium plutôt bien pensées – merci Apple tout de même –, combinées à des bords arrondis qui n’agressent pas la paume de votre main. Il faut cependant bien saisir le gabarit de ce téléphone, qui appartient à la catégorie des grands appareils. En témoignent ses dimensions généreuses :

  • Hauteur : 164,19 mm
  • Largeur : 77,1 mm
  • Epaisseur : 8,12 mm
  • Poids : 202 grammes

Si vous êtes adepte des grands smartphones, ce Redmi Note 11 Pro 5G répondra à vos attentes. Pour ceux et celles ayant un petit faible pour les produits plus compacts, nous vous conseillons d’aller prendre en main ce modèle en magasin afin de vous faire une meilleure idée de la chose.

À l’arrière, le module photo en escalier — le capteur principal se trouve sur la marche du dessus — rend légèrement bancal le téléphone une fois posé à plat. C’est à la fois courant sur beaucoup de modèles et absolument pas rédhibitoire, puisqu’une coque sera généralement utilisée.

Au volet des protections, vous pouvez compter sur un verre Corning Gorilla Glass 5 à l’avant : ce n’est pas le nec plus ultra des revêtements pour protéger votre précieux des rayures et des cassures, mais c’est toujours mieux que rien. La certification IP53, de son côté, le protège partiellement des poussières et des éclaboussures d’eau.

Oui, les smartphones équipés d’une prise jack existent encore en 2022. Ces quelques irrésistibles appartiennent généralement au segment de l’entrée et du milieu de gamme. Le Redmi Note 11 Pro 5G fait partie de cette catégorie, ce qui ravira les utilisateurs d’écouteurs et de casques filaires, qui n’ont pas complètement pas disparu.

Terminons ce petit tour du propriétaire avec la présence de haut-parleurs stéréo situés sur les tranches inférieures et supérieures.

Xiaomi Redmi Note 11 Pro 5GÉcran

Ne vous attendez pas à de grands chamboulements d’une année à une autre en matière d’écran. En un an, Xiaomi n’a pas vraiment fait bouger les lignes et a conservé les mêmes caractéristiques techniques de sa gamme précédente, qui étaient déjà très bonnes à l’époque. Vous remarquerez également un menton relativement généreux, qui n’a rien non plus de surprenant à cette tranche tarifaire.

Comptez donc sur un écran OLED de 6,67 pouces, Full HD+ (2400 x 1080 pixels) et d’un taux de rafraîchissement de 120 Hz. Vous avez donc affaire à des contrastes infinis grâce à l’OLED – pour afficher du noir, les pixels s’éteignent – et une excellente fluidité à l’usage grâce au mode 120 Hz, qui n’est cependant pas adaptatif — ce qui est moins optimal pour l’autonomie.

Plongeons-nous ensuite dans quelques petites mesures plus précises pour mieux cerner le calibrage de cette dalle. Pour ce faire, nous nous sommes armés de notre sonde et du logiciel CalMAN de Portrait Displays. Par défaut, le téléphone active le mode Intense, qui ajuste les couleurs en fonction du contenu affiché.

Xiaomi Redmi Note 11 Pro 5G
Source : Robin Wycke – Frandroid

Pour un téléphone vendu à ce prix là, les espaces colorimétriques sRGB et DCI-P3 sont vraiment bien couverts : à hauteur de 151 % et 101 %, respectivement. En d’autres termes, ce Redmi Note 11 Pro 5G affiche une belle palette de couleurs pour vos mirettes. Néanmoins, un téléphone comme le Redmi Note 10 Pro (4G) parvenait à faire bien mieux (194 % et 130 %) l’an passé.

Du côté de la fidélité des couleurs, calculée selon le Delta E moyen sur l’espace DCI-P3, notre protagoniste du jour pourrait mieux faire : 5,62, alors que le score idéal tourne autour de 3. Lorsque la température des couleurs grimpe à 7672 K, ce qui a tendance à trop tirer vers les teintes bleutées – pensez à jouer avec le mode Standard ou Auto.

La luminosité maximale de 660 cd/m2 est quant à elle largement suffisante pour lire des contenus en extérieur et en plein soleil. Elle n’arrive pas au niveau des smartphones à plus de 1000 euros, mais ce n’est pas ce qu’on lui demande non plus.

Xiaomi Redmi Note 11 Pro 5GLogiciel

Au regard de la panoplie de smartphones Xiaomi testés par Frandroid, nous nous sommes permis d’écrire un test à part entière sur l’interface MIUI, en nous concentrant sur la version 13 tournant sous Android 12. Ce Redmi Note 10 Pro 5G a bien le droit à cette mouture… mais dans sa version sous Android 11 seulement. Ce qui est un poil embêtant vu la date de sa sortie.

On aurait clairement apprécié voir Android 12 propulser ce téléphone. MIUI est une interface ayant ses qualités et ses défauts : sa très bonne fluidité et réactivité est combinée à un Centre de contrôles bien pensé qui s’avère extrêmement pratique pour contrôler sa domotique (lorsque qu’il ne bug pas), et ce grâce à un système de tuiles ergonomiques. Sur ce point, Xiaomi se démarque.

Pour le reste, quelques petits points noirs peuvent tiquer, comme le grand nombre de bloatwares que l’on découvre au premier allumage (Boutique Amazon, WPS Office, AliExpress, Joom, TikTok, Navigateur Mi, etc.) ou l’antivirus qui s’active à chaque fois que vous téléchargez une nouvelle application – heureusement, il peut être désactivé.

Aussi, l’intitulé – les plus longs – de certains paramètres rapides défile sous l’icône dudit paramètre et ne vous permet pas de comprendre en un coup d’œil à quoi il correspond. Cela peut s’avérer relativement frustrant. On aurait aussi aimé plus d’options dans la disposition de l’écran d’accueil (applications rangées en 4×6 ou 5×6, seulement).

Pour autant, MIUI 13 apporte un bon lot de personnalisations au niveau du mode always-on avec une ribambelle de choix. La possibilité de gérer les catégories d’applications au sein du tiroir d’applications est également intéressante.

Côté sécurité, la dernière mise à jour date du 1er février 2022 : il ne faudrait pas que Xiaomi tarde trop avant d’en déployer une nouvelle au risque de passer pour un mauvais élève. Le capteur d’empreintes digitales placé sous le bouton d’alimentation se montre quant à lui réactif et efficace.

Globalement, MIUI 13 propose donc une expérience équilibrée avec des plus et des moins… jusqu’à la vérification de sa certification Widevine, celle-là même qui vous permet de lire des contenus HD sur les plateformes SVOD. Malheureusement, ce Redmi Note 11 Pro 5G n’a pas droit au niveau de sécurité L1, mais L3.

Cet énorme manque constitue une véritable épine dans le pied, puisque Xiaomi ne peut intervenir logiciellement parlant pour corriger le tir. C’est en effet un intégration matérielle qui est nécessaire pour atteindre le niveau Widevine L1. Prenez donc bien cela en compte : visionner des films et séries sur Netflix ou encore Disney Plus se fera en basse définition.

Nous avons demandé des explications à Xiaomi qui nous a confirmé l’existence du problème tout en assurant cependant que celui-ci ne concernait que les modèles prêtés à la presse. Les versions commercialisées ne sont pas affectées selon la marque.

Xiaomi Redmi Note 11 Pro 5GAppareil photo

Le Redmi Note 11 Pro 5G s’appuie sur un trio de capteurs oscillant entre 2 et 108 mégapixels. Voici leurs caractéristiques :

  • Grand-angle de 108 mégapixels (f/1.9) ;
  • Ultra grand-angle de 8 mégapixels (f/2.2) ;
  • Macro de 2 mégapixels (f/2.4).
Xiaomi Redmi Note 11 Pro 5G
Source : Robin Wycke – Frandroid

Précisons tout d’abord que le capteur principal utilise le procédé dit du « pixel binning », en fusionnant neuf pixels en un afin de délivrer des photos en 12 mégapixels. En théorie, cela a pour avantage de capter plus de luminosité. Nous en attesterons ou pas, lors de nos analyses.

Grand-angle

Prestations inégales du côté du grand-angle, mais prestations tout de même honorables. Le Redmi Note 11 Pro 5G a tendance à saturer certaines couleurs — le vert, notamment — apportant un côté pop à l’image. C’est certes moins naturel, mais cela flatte la rétine.

D’une manière générale, le traitement logiciel de Xiaomi semble avoir été légèrement revu : l’ambiance globale est moins terne, mais souffre tout de même d’un léger filtre jaune. Durant nos essais, vous avons également remarqué quelques petits soucis au niveau de la plage dynamique, sans que cela ne soit trop systématique ou gênant.

Le bon niveau de piqué apporte une quantité de détails intéressante — surtout au premier plan –, qui se dégrade légèrement au dernier plan. Dans l’ensemble, disons que le capteur principal vous offrira des clichés corrects pour sa gamme de prix, sans non plus être le meilleur.

Ultra grand-angle

L’ultra grand-angle part globalement en cacahuète : la gestion de la plage dynamique se dégrade fortement — le ciel est régulièrement surexposé –, la luminosité globale peut parfois chuter et le piqué prend un sérieux coup derrière la nuque notamment au niveau des coins. Seules les traditionnelles distorsions optiques ne sont pas flagrantes. L’atmosphère, elle, semble plus authentique avec la disparition du filtre jaune observé sur le grand-angle.

Nuit

Mi-figue mi-raisin pour les photos de nuit : au premier plan, les sujets et la scène sont généralement bien détaillés. Globalement, les zones trop sombres parviennent à être correctement débouchées.

En revanche, du bruit numérique fait son apparition dès lorsque notre regard se pose sur le second ou troisième plan. Aussi, quelques halos lumineux peuvent parfois s’inviter à la fête au niveau des lumières artificielles.

Il n’empêche, les photos en environnement nocturne restent exploitables.

Macro

Au volet des photos macro — celles capturées de très près — Xiaomi n’est clairement pas le plus mauvais élève sur le milieu et le haut de gamme. En revanche, c’est la soupe à la grimace sur ce Redmi Note 11 Pro 5G. Next !

Mode 108 mégapixels

Le mode 108 mégapixels impression lorsque l’on zoome dans l’image : la photo est bien plus nette et bien plus cohérente visuellement parlant, bien qu’un poil moins lumineuse. Mais qu’importe : c’est une véritable réussite.

Test du Xiaomi Redmi Note 11 Pro 5G : tout en maîtrise
Test du Xiaomi Redmi Note 11 Pro 5G : tout en maîtrise

Mode portrait et selfie

Beau travail du mode portrait, qui fait preuve de toutes petites imprécisions de temps à autre sans pour autant gâcher le cliché. Le capteur selfie de 16 mégapixels n’est pas désagréable non plus, mais rencontre des difficultés à bien gérer la dynamique en extérieur. Attention, donc, au contre-jour !

En vidéo, le Redmi Note 11 Pro 5G reste cantonné à du 1080p à 30 FPS.

Xiaomi Redmi Note 11 Pro 5GPerformances

Que vaut le Redmi Note 11 Pro 5G dans la course aux performances ? Disons qu’il ne se trouve ni derrière le lièvre qui dicte le rythme, ni dans le peloton arrière, mais plutôt au beau milieu du paquet. Il suffit de jeter un petit œil à ses résultats benchmark pour venir corroborer ces impressions.

Son Snapdragon 695 associé à 6 Go de RAM et 128 Go de stockage lui apportent des performances globales satisfaisantes (AnTuTu 9), mais un poil derrière le OnePlus Nord CE 2 équipé du Mediatek Dimensity 900. Sur la partie CPU (PC Mark), le Redmi reprend la tête et se défend très bien.

Modèle Xiaomi Redmi Note 11 Pro 5G OnePlus Nord CE 2 Realme GT Neo 2 Samsung Galaxy A52s 5G
AnTuTu 9 396572 432773 724529 497171
AnTuTu CPU 121444 118932 198723 154531
AnTuTu GPU 100969 121073 239898 152730
AnTuTu MEM 66305 87264 126847 72196
AnTuTu UX 107854 105504 159061 117714
PC Mark 3.0 10426 8144 14880 12668
3DMark Slingshot Extreme 2910 3732 N/C 4987
3DMark Slingshot Extreme Graphics 2760 4066 N/C 5149
3DMark Slingshot Extreme Physics 3592 2898 N/C 4494
3DMark Wild Life 1194 2017 4249 2468
3DMark Wild Life framerate moyen 7.20 FPS 12.10 FPS 25.40 FPS 14.80 FPS
GFXBench Aztec Vulkan/Metal high (onscreen / offscreen) 12 / 8.2 FPS 13 / 9.3 FPS 33 / 24 FPS 20 / 14 FPS
GFXBench Car Chase (onscreen / offscreen) 17 / 20 FPS 20 / 24 FPS 49 / 59 FPS 28 / 33 FPS
GFXBench Manhattan 3.0 (onscreen / offscreen) 41 / 48 FPS 51 / 61 FPS 113 / 143 FPS 68 / 76 FPS
Lecture / écriture séquentielle 498 / 476 Mo/s 987 / 841 Mo/s 1750 / 750 Mo/s 830 / 487 Mo/s
Lecture / écriture aléatoire N/C 57312 / 53638 IOPS 68775 / 64572 IOPS 46832 / 51733 IOPS
Voir plus de benchmarks

C’est en réalité sur la partie graphique qu’il peine à se démarquer, avec des résultats globaux en retrait. Le Realme GT Neo 2, certes plus cher à sa sortie mais aujourd’hui vendu au même prix, le domine de la tête aux pieds grâce à sa puce Snapdragon 870 de Qualcomm.

Ne vous inquiétez pas pour autant. En pratique, le Redmi Note 11 Pro 5G ne vous fera pas faux bond au quotidien pour gérer les tâches classiques (navigation, multitâches). Nous n’avons pas spécialement remarqué de grosses saccades enquiquinantes.

Xiaomi Redmi Note 11 Pro 5G
Source : Robin Wycke – Frandroid

Pour ceux ou celles qui cherchent un smartphone gamer, passez votre chemin. Certes, notre téléphone du jour est en mesure de faire tourner Fortnite de manière plus ou moins stable avec la résolution des textures élevées, en 30 IPS, qualité moyenne et résolution 3D.

Mais la qualité graphique globale n’est pas très agréable à l’œil. L’expérience manque aussi parfois de fluidité sur des phases de combat.

Xiaomi Redmi Note 11 Pro 5GAutonomie

Xiaomi reste sur des acquis solides en réservant une batterie de 5000 mAh à son Redmi Note 11 Pro5G. En pratique, le téléphone semble suffisamment bien optimisé pour tenir une journée et demie avec un usage mixte. Lorsque mis en veille ou peu utilisé, ce Redmi se montre très efficace avec une perte infime de pourcentages.

Globalement, vous aurez affaire à appareil relativement endurant, qui ne se place pas pour autant parmi les meilleurs : notre protocole de test SmartViser, qui simule une utilisation continue pour tomber à 10 % de batterie restante, lui octroie un score de 12h24. À titre de comparaison, le OnePlus Nord CE 2 a atteint les 12h29. C’est correct, mais sans plus.

Xiaomi Redmi Note 11 Pro 5G
Source : Robin Wycke – Frandroid

En revanche, c’est au niveau de la recharge que le Redmi Note 11 Pro 5G frappe fort : comptez sur un bloc de 67 W. Cette puissance lui permet de récupérer une belle quantité d’énergie en un court laps de temps. En témoignent nos relevés :

  • 10 minutes : 1 à 37 % ;
  • 20 minutes : 1 à 64 % ;
  • 30 minutes : 1 à 87 % ;
  • 40 minutes : 1 à 98 %.

Xiaomi Redmi Note 11 Pro 5GRéseau et communication

Comme son nom l’indique, ce Redmi Note 11 Pro 5G est compatible… avec la 5G. Rien de très surprenant jusque-là. Il profite par ailleurs d’une compatibilité avec de nombreuses bandes de fréquences, notamment celles de la 4G LTE réutilisées pour la 5G. Il s’agit des n1 (2100 MHz), n3 (1800 MHz), n7 (2600 MHz), n20 (800 MHz) et n28 (700 MHz).

La 5G sub-6 est également de mise grâce à la fréquence n78 (3,5 GHz). En revanche, ce smartphone ne prend pas en charge les bandes mmWave encore plus puissantes, les n258 (26 GHz). Il faut également compter sur du Bluetooth 5,1, le Wi-Fi 5 et une puce NFC pour les titres de transport dématérialisés et les paiements sans contact.

Xiaomi Redmi Note 11 Pro 5G
Source : Robin Wycke – Frandroid

Pour ceux et celles qui aiment switcher d’un forfait à un autre, il est tout à fait possible d’insérer une seconde carte SIM au sein du téléphone. Dans ce cas, vous n’aurez plus aucune autre place pour l’ajout d’une carte MicroSD afin d’améliorer son stockage. C’est soit l’un, soit l’autre : une carte SIM + SIM 2 ou une carte SIM + une MicroSD.

Du côté des appels téléphoniques, le Redmi Note 11 Pro 5G fait partie des bons élèves : intelligible et non compressée, votre voix couvre les démarrages en trombe de certains scooters, que votre interlocuteur perçoit légèrement. Mais dans l’ensemble, les bruits de circulation sont bien estompés. En revanche, le téléphone a tendance à capter les voix des passants.

Xiaomi Redmi Note 11 Pro 5GPrix et date de sortie

Le Xiaomi Redmi Note 11 Pro 5G est disponible aux prix de 369,90 et 399,90 euros, en configuration 6 + 128 Go de stockage et 8 + 128 Go de stockage, respectivement. Trois coloris au choix : Blanc polaire, Bleu atlantique et gris graphite.

Notre avis sur Le Xiaomi Redmi Note 11 Pro 5G

design
9
Design soigné et maîtrisé, prise en main agréable à condition d’aimer les grands téléphones, dos bien lisse et allergique aux traces de doigts et quelques certifications pour se protéger des rayures, de l’eau et de la poussière : le Xiaomi Redmi Note 11 Pro 5G coche beaucoup de bonnes cases.
écran
9
Son écran de 6,67 pouces comblera la majorité d'entre vous grâce à ses contrastes infinis apportés par l'OLED, sa définition Full HD+, sa bonne luminosité et son taux de 120 Hz qui apporte une excellente fluidité à l'usage. Calibration perfectible.
logiciel
6
Notre modèle avait un gros hic : il était incapable de lire des contenus HD sur les plateformes SVOD (Netflix, Disney+) en l'absence de la certification requise, mais la marque nous assure que les modèles dédiés à la vente n'ont pas le même souci. MIUI 13 mérite cependant de tourner sous Android 12 et de corriger quelques maladresses encore et toujours présentes.
caméra
7
Prestations correctes, mais sans plus : le capteur principal est décent de jour comme de nuit, l'ultra grand-angle en difficultés et le capteur macro inutile. Mention spéciale au mode 108 mégapixels. Les selfies et le mode portrait font le travail.
performances
7
Un processeur Qualcomm Snapdragon de série 6 (695) sur un téléphone vendu entre 360 et 400 euros, cela peut s'avérer un peu juste. Aucun problème pour les tâches quotidiennes, mais pas forcément taillé pour les jeux plus gourmands aux requêtes graphiques plus élevées.
autonomie
9
Son autonomie d'une journée et demie avec un usage mixte est largement suffisante pour monsieur et madame tout le monde. Et surtout, sa charge de 67 W lui permet de récupérer 100 % d'autonomie en 40 minutes. Sur ce point, il excelle.
Note finale du test
Très bon
8 /10
Le Xiaomi Redmi Note 11 Pro 5G reprend les principales qualités de ses prédécesseurs tout en peaufinant la formule par petites touches. Le gros point noir de ce téléphone (l'incapacité à lire des contenus HD sur les plateformes SVOD) ne concerne finalement que les modèles prêtés à la presse selon la marque. Ainsi, le téléphone que vous trouverez dans le commerce ne devrait pas avoir ce défaut. Heureusement, au vu de l'écran réussi, très agréable à utiliser et aux couleurs agréables pour vos mirettes.

Xiaomi parvient à muscler son jeu sur la partie design, grâce à un look soigné et sans grosse faute note. L'autonomie n'est pas en reste non plus, elle qui s'entoure d'un chargeur de 67 W toujours très intéressant à cette gamme de prix. Le processeur est en retrait en matière de performances graphiques, mais fait amplement l'affaire pour les tâches simples du quotidien.

L'appareil photo manque quant à lui de polyvalence, malgré un capteur principal correct mais encore perfectible, lorsque l'ultra grand-angle a du mal à convaincre. Enfin, MIUI 13 doit encore s'améliorer et corriger trop de maladresses désormais présentes depuis plusieurs années déjà.

Pour résumer, la gamme Redmi ne doit pas se reposer sur ses lauriers au risque de se brûler les ailes face à un Samsung prêt à en découdre sur le terrain du milieu de gamme.

Points positifs du Xiaomi Redmi Note 11 Pro 5G

  • Design soigné et maîtrisé

  • Écran OLED, 120 Hz et lumineux

  • Fluidité de l'interface MIUI

  • Capteur principal correct, mode 108 mégapixels

  • Très bonne autonomie et charge rapide

Points négatifs du Xiaomi Redmi Note 11 Pro 5G

  • Calibration de l'écran perfectible

  • MIUI brouillon, bloatwares

  • Polyvalence photographique trop juste

  • Performances graphiques en retrait

Les derniers articles