Une fois n’est pas coutume, les deux acteurs du marché mobile réputés pour leur rapport qualité/prix, aka Xiaomi et Honor, vont de nouveau s’affronter dans un combat sans merci. D’un côté, nous avons le Xiaomi Mi 9T Pro et, de l’autre, le Honor 20 Pro. Tous deux promettent une expérience quasi premium, mais à un prix bien plus abordable que les mastodontes actuels du marché. À l’aide de notre comparatif détaillé, découvrez lequel des deux est le meilleur smartphone

Si l’on a l’habitude de la guéguerre des prix entre les différents constructeurs de smartphones, c’est d’autant plus vrai pour Xiaomi et Honor. Les deux acteurs chinois sont rivaux et cela ne date pas d’hier. Vous rappelez-vous du conflit l’an passé ? Il opposait le Pocophone F1 et le Honor Play en termes de performances graphiques. Aujourd’hui, l’enjeu est néanmoins d’un autre niveau entre le Xiaomi Mi 9T Pro et le Honor 20 Pro. L’un doit en effet prouver à l’autre, et vice-versa, qu’il propose la meilleure solution, enfin, la meilleure alternative pour profiter d’une expérience premium à un prix abordable — en tout cas plus abordable qu’un smartphone haut de gamme.

Une question se pose alors : quel est le meilleur smartphone entre un Xiaomi Mi 9T Pro et un Honor 20 Pro ? Design, performances, photo, autonomie… Découvrez notre comparatif détaillé opposant les deux smartphones !

Fiches techniques

Modèle Xiaomi Mi 9T Pro Honor 20 Pro
Version de l'OS Android 9.0 Android 9.0
Interface constructeur MIUI N/C
Taille d'écran 6.39 pouces 6.26 pouces
Définition 2340 x 1080 pixels 2340 x 1080 pixels
Densité de pixels 403 ppp 412 ppp
Technologie OLED LCD
SoC Snapdragon 855 Kirin 980
Puce Graphique (GPU) Qualcomm Adreno 640 ARM Mali G76
Mémoire vive (RAM) 6 Go, 8 Go 8 Go
Mémoire interne (flash) 128 Go, 64 Go 256 Go
Appareil photo (dorsal) Capteur 1 : 48 Mpx
Capteur 2 : 13 Mpx
Capteur 3 : 8 Mpx
Capteur 1 : 48 Mpx
Capteur 2 : 18 Mpx
Capteur 3 : 8 Mpx
Appareil photo (frontal) 20 Mpx 32 Mpx
Enregistrement vidéo 4K 4K
Wi-Fi Wi-Fi 5 (ac) Wi-Fi 5 (ac)
Bluetooth 5.0 5.0
Réseaux LTE, HSPA, GSM LTE, HSPA, GSM
Bandes supportées 2100 MHz (B1), 800 MHz (B20), 1800 MHz (B3), 2600 MHz (B7), 700 MHz (B28) 2100 MHz (B1), 800 MHz (B20), 1800 MHz (B3), 2600 MHz (B7), 700 MHz (B28)
NFC Oui Oui
Capteur d'empreintes Oui Oui
Ports (entrées/sorties) USB Type-C USB Type-C
Batterie 4000 mAh 4000 mAh
Dimensions 74.3 x 156.7 x 8.8mm 74 x 154.6 x 8.4mm
Poids 191 grammes 182 grammes
Couleurs Noir, Rouge, Bleu Noir, Bleu
Prix 365€ 447€
Fiche produit | Test Fiche produit | Test

Design : du réchauffé, dans les deux cas

Pour commencer, le Mi 9T Pro est une copie conforme du modèle de base sorti un peu plus tôt, le Mi 9T. Sans surprise, on retrouve le même look totalement borderless avec la caméra pop-up sur le dessus de l’appareil, la même position des éléments (boutons, module photo à l’arrière, la connectique, etc.), les mêmes reflets hypnotisant au dos et, surtout, le même gabarit. Le design est globalement réussi, mais on aurait apprécié une légère prise de risque comparé au modèle classique, ce qui aurait au moins permis de différencier à l’œil nu cette version Pro. Dommage.

Le Honor 20 Pro peut d’ailleurs faire le timide après ces quelques mots, car lui aussi a repris trait pour trait le design du modèle classique de sa gamme. Ceci étant dit, il se veut bien différent de son opposant. Tout d’abord, son écran accueille un poinçon en haut à gauche pour dissimuler la caméra dédiée aux selfies. Ensuite, les bordures autour de l’écran sont particulièrement fines : 3 mm sur les côtés, 4 mm en haut et 5,5 mm en bas. Le Mi 9T Pro partage également ces caractéristiques, mais avec néanmoins un menton plus fin de 0,5 mm. Pour finir, on apprécie son dos légèrement plus arrondi qu’à l’accoutumée pour favoriser la préhension, ainsi que son nouveau coloris violet foncé de toute beauté.

Esthétiquement, le Xiaomi Mi 9T Pro et le Honor 20 Pro reprennent tous les deux le design de leur petit frère respectif. Ce n’est pas un mal, mais l’originalité appréciée à la découverte des modèles originaux perd un peu de son charme tant il n’y a plus de surprises à découvrir aujourd’hui.

Écran : encore un Honor privé d’AMOLED

Pour une version boostée, il aurait été malvenu que le Xiaomi Mi 9T Pro, à l’image du modèle précédent, n’intègre pas lui aussi une dalle AMOLED. Celle-ci est d’ailleurs identique au Mi 9T classique avec une diagonale de 6,39 pouces et une définition Full HD+ de 2 340 x 1 080 pixels. Encore une fois, la technologie OLED est là pour proposer un contraste infini, la luminosité maximale est excellente pour consulter le smartphone en plein soleil et les angles de visions sont aussi très bons. Le seul reproche que l’on peut faire à cet écran vient de la température des couleurs, qui a tendance à tirer un peu trop vers le bleu par défaut. Nous vous conseillons alors de choisir l’option « chaud » dans les paramètres du téléphone pour obtenir un affichage plus agréable au quotidien.

Au contraire, la mention Pro du nouveau Honor 20 ne lui donne en aucun cas le droit d’intégrer une dalle OLED. Il faut d’ailleurs savoir que ce n’est pas forcément par choix, Samsung se garde pour le moment l’exclusivité des écrans percés utilisant cette technologie… De ce fait, et comme sur le Honor 20 classique, on retrouve toujours un écran IPS LCD de 6,26 pouces affichant une définition Full HD+ de 2340 x 1080 pixels. Est-ce un mal ? Oui et non. La dalle utilisée est de bonne facture et elle profite d’une forte luminosité maximale plus qu’appréciable pour être consultable en plein soleil. Cependant, c’est forcément moins bon en comparaison de la concurrence et de son opposant.

Si l’écran du Honor 20 Pro n’est pas mauvais en soi, il n’apporte rien de plus que celui du Honor 20. De plus, la technologie LCD aura toujours du mal à rivaliser avec l’OLED. Bref, on ne peut que saluer l’effort de Xiaomi pour proposer une dalle digne des smartphones les plus premium avec son Mi 9T Pro.

Logiciel : MIUI, mais pourquoi ?

Le Xiaomi Mi 9T Pro tourne sous Android 9.0 Pie avec la célèbre interface du constructeur chinois : MIUI. L’expérience utilisateur est d’ailleurs souvent assimilée à iOS. Comprenez par cela : tout se passe sur l’écran d’accueil et il n’y a pas de tiroir d’applications — même si Xiaomi songe à son implémentation pour sa prochaine mise à jour majeure. Elle représente d’ailleurs une bonne porte d’entrée dans l’univers Android pour les anciens possesseurs d’iPhone. De plus, cette interface est hautement personnalisable (affichage des notifications, modification des boutons de navigation, thème sombre, etc.).

En ce qui concerne le système de déverrouillage, le Mi 9T Pro intègre un capteur d’empreintes sous l’écran efficace et une reconnaissance faciale 2D pas toujours ultra sécurisée. En revanche, un léger point noir est à noter pour le Xiaomi Mi 9T qui met un certain temps avant de se déverrouiller, pour cause le mécanisme de la caméra pop-up qui doit à chaque fois se déployer.

Comme le Honor 20, cette version Pro embarque également la dernière mouture de l’OS de Google (Android 9.0 Pie) avec la surcouche Magic UI — une variante d’EMUI pour se différencier des appareils estampillés… Huawei. Pour l’heure, les habitués seront loin d’être perdus puisqu’il ne s’agit finalement que d’une copie de la célèbre interface, avec la même architecture, les mêmes options de personnalisation et les mêmes icônes carrées. Force est de constater qu’elle aurait bien besoin d’un bon coup de polish pour s’adapter pleinement aux besoins de ses utilisateurs en 2019, ne serait-ce que pour enlever ce satané bouton du tiroir d’applications alors que la majorité des interfaces passent dorénavant par la navigation gestuelle. Toutefois, il faut savoir qu’Honor a annoncé sa ferme volonté de suivre un chemin différent d’Emotion UI dans les prochaines mises à jour.

Par ailleurs, on ne retrouve pas un capteur d’empreintes sous l’écran pour le Honor 20 Pro, mais ce n’est absolument pas un défaut. Il n’est pas non plus au dos. Non, il se trouve sur la tranche droite du smartphone, se fondant avec la touche de mise en veille. Cette solution est pratique et efficace, que vous soyez droitier ou gaucher. Enfin, sa reconnaissance faciale se veut plus rapide d’une part, elle s’active toute seule en soulevant le téléphone, et bien plus sécurisante d’autre part, une simple photo de votre visage ne fonctionnera pas.

EMUI/Magic UI est une interface populaire et hautement personnalisable, mais il est impossible de nier qu’elle a besoin d’une refonte complète. Le constat est d’ailleurs le même pour MIUI, mais Xiaomi a fait de gros efforts sur l’ergonomie de l’expérience et ça fait une grosse différence aujourd’hui.

Performances : un Snapdragon 855 au top

Le Xiaomi Mi 9T Pro tient bel et bien ses promesses de « flagship killer ». Si le Mi 9T proposait déjà des performances plus qu’honorables pour un smartphone milieu de gamme grâce à l’intégration du Snapdragon 730, ce modèle Pro dépasse toutes les espérances avec le combo Snapdragon 855 + 6 Go de mémoire vive. Cette configuration offre une telle puissance que rien ne peut être reproché : l’expérience utilisateur est parfaitement fluide, les jeux les plus gourmands tournent de manière optimale et le support de l’enregistrement des vidéos en 4K à 60 images par seconde est également de la partie. Xiaomi avait cependant vanté un meilleur système de refroidissement, mais les 8 couches de graphite pour, soi-disant, améliorer la chauffe n’ont pas vraiment un grand effet.

En ce qui concerne le Honor 20 Pro, il est également puissant, mais pas autant que son rival. S’il n’embarque pas la dernière puce haut de gamme de chez Qualcomm, il va en revanche s’équiper du SoC le plus performant de chez HiSilicon : le Kirin 980, ici épaulé par 8 Go de mémoire vive. Cette puce a d’ailleurs déjà fait ses preuves sur un bon nombre de smartphones (Mate 20, Mate 20 Pro, P30, P30 Pro, Honor View 20 et Honor 20). Inutile de préciser que l’expérience utilisateur est parfaitement fluide, tout comme les jeux les plus gourmands. De plus, un mode performances est activable depuis les paramètres pour donner un coup de boost non négligeable lorsque le téléphone est trop sollicité.

  Honor 20 Pro (perf OFF) Honor 20 Pro (perf ON) Xiaomi Mi 9T Pro
SoC Kirin 980 Kirin 980 Snapdragon 855
AnTuTu 7.x 258 303 309 212 365 213

En observant les chiffres du tableau ci-dessus, on constate bel et bien que le Kirin 980 a du retard sur le Snapdragon 855, même avec le mode performances activé. En revanche, l’un comme l’autre vous impressionnera dans sa faculté à gérer de nombreuses tâches, même gourmandes.

Photo : une nette amélioration pour Honor

Xiaomi a mis à jour sa solution photo sur le Mi 9T Pro. On retrouve toujours la triplette de 48 + 13 + 8 mégapixels pour apporter une certaine polyvalence (mode portrait, ultra grand-angle, etc.), mais un élément change la donne : le capteur principal a été remplacé par un Sony IMX586 au lieu du 582. Ce fameux capteur de 48 mégapixels qui utilise le pixel binning est donc le même qui équipe le Honor View 20, l’Asus Zenfone 6, le OnePlus 7, ou encore le Xiaomi Mi 9.

Ceci étant dit, la différence n’est en vérité pas si énorme avec le Mi 9T classique. De jour, quand les conditions sont excellentes, les clichés sont toujours de très bonne qualité même si ce n’est pas l’appareil avec le rendu le plus naturel du marché. En intérieur, il arrive également à conserver un bon piqué, bien que le bruit commence déjà à grignoter l’image inquiète pour la suite… De nuit, c’est moins bon pour le coup. On note bien une amélioration générale sur la restitution des couleurs, mais pas sur les détails. Dommage.

Pour les selfies, cette version Pro se dote du même capteur 20 mégapixels dissimulé dans le mécanisme « pop-up ». Il a la particularité de proposer un mode portrait assez convaincant, même s’il a du mal à fournir un résultat satisfaisant à contre-jour.

En comparaison du Honor 20 classique, l’expérience photo a également été améliorée sur ce modèle Pro, et les changements sont d’ailleurs bien plus significatifs que le Mi 9T Pro. Il intègre toujours quatre capteurs (soit 1 de plus que son adversaire), toutefois avec une composition légèrement différente de celle de son petit frère.

Au lieu d’une suite 48 + 16 + 2 + 2, on retrouve un module 48 + 16 + 8 + 2 mégapixels, où le capteur principal est lui aussi un Sony IMX586, mais modifié. Ce dernier utilise toujours la technique du pixel binning pour capturer beaucoup de détails, mais il propose une plus grande ouverture, passant de f/1,8 à f/1,4, dans le but de capturer plus de lumière qu’auparavant. De plus, l’appareil de 2 mégapixels qui était dédié au mode Portrait est ici remplacé par un téléobjectif 8 mégapixels pour obtenir un zoom x3. Un zoom x5, mais hybride, est également disponible.

Résultat ? Le Honor 20 Pro n’arrive pas à décevoir, quelle que soit la situation. De jour, il parvient à capturer des clichés avec un grand niveau de détails, tout en conservant des couleurs naturelles. De nuit, le bruit ne vient pas interférer sur la qualité, d’autant plus avec son mode nuit particulièrement efficace. Il apporte également plus de polyvalence que son concurrent, tout en se débrouillant bien mieux avec les différents modes proposés. Le mode portrait est convaincant, le mode ultra grand-angle sans distorsions est surprenant et le mode macro est incroyablement détaillé. Bref, c’est presque un sans faute.

Ensuite, on retrouve une caméra frontale de 32 mégapixels cachée à l’intérieur du poinçon pour les selfies. Le mode portrait est également de la partie, mais sans HDR malheureusement.

Honor a tout misé sur l’appareil photo et les efforts portent finalement leur fruit pour proposer aujourd’hui l’une des meilleures expériences photo sur cette tranche tarifaire. Le Xiaomi Mi 9T Pro a également essayé d’amélioration la formule, et c’est très bien, mais le résultat n’est simplement pas aussi convaincant.

Batterie : 250 mAh de plus qui font la différence

Comme le modèle classique, le Xiaomi Mi 9T Pro embarque une batterie de 4 000 mAh. Ce qui est surprenant, c’est qu’il fait tout aussi bien que son petit-frère malgré un Snapdragon 855 plus énergivore qu’un 730. Lui aussi peut vous accompagner facilement pendant deux journées entières avant de rendre l’âme et pourra récupérer rapidement des pourcentages en cas de besoin avec son chargeur de 18 W. Le modèle Pro est en revanche compatible avec la charge rapide jusqu’à 27 W, mais le bloc adéquat n’est pas livré avec.

L’autonomie du Mi 9T Pro est donc déjà excellente en soi, mais son adversaire est meilleur que lui malheureusement. En comparaison de la batterie de 3 750 mAh du Honor 20 de base, la version Pro ajoute 250 mAh qui font clairement la différence. On peut croire que c’est peu, mais ce gain d’endurance lui permet réellement d’atteindre des sommets. Sur notre test personnalisé Viser, le modèle Pro a tenu 13 heures et 24 minutes alors que le modèle classique avait tenu 11 heures et 22 minutes. Quant au Xiaomi Mi 9T Pro, il a réussi à tenir 12 heures et 51 minutes.

À l’heure où nous écrivons ces lignes, le Honor 20 Pro fait tout simplement partie des smartphones les plus endurants de cette année 2019, où seuls les Xiaomi Mi Max 3Xiaomi Redmi Note 5Wiko View 2 PlusNubia Red Magic 3 et Asus Zenfone 6 sont devant lui.

Notez que les deux smartphones ne proposent pas la charge sans fil. 

Conclusion : lequel est le meilleur smartphone ?

Si les deux constructeurs partagent la même philosophie du meilleur rapport qualité/prix, on remarque néanmoins qu’ils ont une vision bien différente dans la conception d’un smartphone premium abordable. En effet, ce qui saute aux yeux après ce duel est que l’un comme l’autre répondent à des besoins bien différents. Le Xiaomi Mi 9T Pro base son argumentaire sur la puissance brute, tout ayant la possibilité de dévorer du contenu dans les meilleures conditions grâce à un bel écran AMOLED. En ce qui concerne le Honor 20 Pro, il souhaite quant à lui faire plaisir aux amoureux de la photo en proposant une qualité et une polyvalence très rare sur ce segment.

Vient ensuite la question du prix. Avec une partie photo tout de même correcte et une autonomie quasi aussi confortable, force est de constater que Xiaomi reste le maître incontesté du rapport qualité/prix avec son Mi 9T Pro vendu une centaine d’euros de moins.

Si après ce comparatif, vous hésitez toujours, allez donc jeter un coup d’œil à nos tests complets :

Prix et disponibilité

Hors promotion, le Xiaomi Mi 9T Pro est disponible à 429 euros pour le modèle 64 Go et à 449 euros pour le modèle 128 Go.

En ce qui concerne le Honor 20 Pro, il s’affiche à 599 euros pour l’unique modèle disponible en 256 Go — toujours hors promotion.