Le mois de septembre est dernière nous, ce qui veut dire que la nouvelle génération d’iPhone est désormais disponible. Apple a d’ailleurs fait plein de promesses pendant sa conférence de présentation, notamment pour son iPhone 11 Pro Max, aka le modèle le plus premium et le plus cher de la gamme. Les nouveautés sont séduisantes, mais est-il globalement à la hauteur par rapport à la concurrence Android sur le même segment ? Au-dessus des 1 000 euros, le Samsung Galaxy Note 10 Plus s’impose logiquement pour découvrir ce que la solution d’Apple a réellement dans le ventre. À l’aide de notre comparatif détaillé, découvrez lequel des deux est le meilleur smartphone.

On ne va pas se le cacher, c’est toujours un peu compliqué de comparer un iPhone avec un smartphone Android. Bien des choses les opposent, à commencer par leur communauté respective, et ensuite le produit en lui-même. L’expérience utilisateur est également différente, pour cause d’une philosophie bien éloignée entre Google et Apple. Cependant, il faut avant tout prendre en compte une chose : l’iPhone 11 Pro Max et le Samsung Galaxy Note 10 Plus sont les deux principaux smartphones ultra haut de gamme de cette fin d’année 2019. Que le duel commence !

Une question se pose : quel est le meilleur smartphone entre un iPhone 11 Pro Max et un Samsung Galaxy Note 10 Plus ? Design, performances, photo, autonomie… Découvrez notre comparatif détaillé opposant les deux smartphones.

Fiches techniques

Modèle Apple iPhone 11 Pro Max Samsung Galaxy Note 10 Plus
Version de l'OS iOS 13 Android 9.0
Taille d'écran 6.5 pouces 6.8 pouces
Définition 2688 x 1242 pixels 3040 x 1440 pixels
Densité de pixels 458 ppp N/C
Technologie OLED N/C
SoC A13 Bionic Exynos 9825
Puce Graphique (GPU) Apple GPU Mali-G76 MP12
Mémoire vive (RAM) 4 Go 12 Go
Mémoire interne (flash) 64 Go, 256 Go, 512 Go 256 Go, 512 Go
Appareil photo (dorsal) Capteur 1 : 12 Mpx
Capteur 2 : 12 Mpx
Capteur 3 : 12 Mpx
Capteur 1 : 12 Mpx
Capteur 2 : 16 Mpx
Capteur 3 : 12 Mpx
Appareil photo (frontal) 12 Mpx 10 Mpx
Enregistrement vidéo N/C 4K
Wi-Fi Wi-Fi 6 (ad) Wi-Fi 6 (ad)
Bluetooth 5.0 5.0
Réseaux LTE, HSPA, GSM LTE, HSPA, GSM
Bandes supportées 2100 MHz (B1), 800 MHz (B20), 1800 MHz (B3), 2600 MHz (B7), 700 MHz (B28) 2100 MHz (B1), 800 MHz (B20), 1800 MHz (B3), 2600 MHz (B7), 700 MHz (B28)
NFC Oui Oui
Capteur d'empreintes Non Oui
Ports (entrées/sorties) N/C USB Type-C
Batterie 3969 mAh 4300 mAh
Dimensions 77.8 x 158 x 8.1mm 77.2 x 162.3 x 7.9mm
Poids 226 grammes 196 grammes
Couleurs Noir, Argent, Or, Vert Noir, Argent
Prix 1167€ 939€
Fiche produit | Test Fiche produit | Test

Design : un iPhone X revisité ?

Avec l’iPhone 11 Pro Max, on retrouve évidemment la patte experte d’Apple dans ce domaine. C’est bel et bien un produit de luxe que l’on tient en main, que l’on manipule d’ailleurs avec grande précaution malgré les dires de la firme de Cupertino quant à sa solidité. Les finitions sont exemplaires et le contour en acier inoxydable fait toujours son petit effet. Son élément distinctif vient clairement de son module photo au dos, avec 3 capteurs logés dans un carré aux bords arrondis. Si l’on ne va pas juger superficiellement son esthétique, on peut néanmoins affirmer qu’il a certains défauts. Tout d’abord, sa protubérance le rend instable quand il est posé sur une table. Ensuite, l’agencement de ses objectifs le rend difficile à nettoyer : la poussière se fera une joie de s’installer entre les rainures.

Outre cela, il reprend trait pour trait le design de son prédécesseur, le XS Max, qui a lui-même repris trait pour trait celui instauré par l’iPhone X en 2017. Eh oui, Apple se repose un peu sur ses lauriers à ce niveau-là. L’encoche est toujours aussi visible, même si Face ID est un régal à utiliser au quotidien, et les bordures autour de l’écran, bien qu’uniformes, sont toujours aussi épaisses. Il a d’ailleurs pris de l’embonpoint par rapport à son prédécesseur, passant d’un poids de 208 à 226 grammes et d’une épaisseur de 7,7 à 8,1 mm.

Esthétiquement, le Samsung Galaxy Note 10 Plus est tout autant une belle réussite, le côté innovant en plus. Force est de constater que le smartphone coréen est également un petit bijou en soi. À l’avant, toute la place est réservée à sa magnifique dalle OLED aux bords incurvés, où les bordures pratiquement invisibles donnent d’ailleurs plus l’impression de tenir dans les mains un téléviseur miniature qu’un véritable smartphone. Seul son poinçon, pour la première fois centré en haut, pourrait faire dire le contraire. Au dos, c’est l’apothéose si vous choisissez le coloris Argent stellaire au profit de la version noire classique. En effet, la surface en verre est du plus bel effet avec ses nombreux reflets changeants en fonction de la lumière. C’est un véritable feu d’artifice de couleurs pour la rétine.

En plus de cela, le smartphone ultra premium coréen brille par sa finesse de 7,9 mm et son poids plume de 196 grammes, des éléments que jalouse sûrement Apple aujourd’hui. Bon, les bords un peu trop rectangulaires peuvent laisser sceptiques aux premiers abords, mais les finitions exemplaires sont rassurantes, d’autant plus que la préhension est excellente malgré son format imposant.

Les deux smartphones profitent d’un gabarit hors-norme et ne conviendront pas à toutes les mains. Ceci étant dit, l’iPhone 11 Pro Max est le plus difficile à manipuler des deux, faute à une épaisseur et un poids supérieur au Samsung Galaxy Note 10. Un désavantage si vous utilisez votre smartphone en le faisant reposer sur le petit doigt, par exemple. De plus, on regrette qu’Apple ne prenne pas un peu plus de risques au lieu de renouveler un design vieux de deux ans maintenant. De son côté, Samsung à réussi à innover et on ne peut que lui tirer notre chapeau.

Écran : champion = Samsung

Depuis l’iPhone X, Apple est passé aux contrastes infinis pour ses téléphones. C’est donc sans surprise que l’on retrouve un écran OLED sur l’iPhone 11 Pro Max, ici d’une diagonale de 6,5 pouces et affichant une définition maximale de 2 688 x 1 242 pixels. La firme de Cupertino a d’ailleurs rebaptisé son écran « Super Retina XDR », supposé différent du « Super Retina HD » de l’iPhone XS Max donc. On note effectivement une amélioration de la qualité de l’écran en comparaison de son prédécesseur, notamment pour la luminosité maximale qui atteint le score exceptionnel de 797 cd/m² (et jusqu’à 1200 en HDR). Autrement dit, vous ne serez jamais dérangé par les rayons ardents du soleil. L’affichage des couleurs par défaut a également été revu pour être aujourd’hui le smartphone qui se rapproche le plus du sacro-saint 6 500K, à 48 K près. De plus, il est compatible HDR. Cependant, un (très gros) défaut vient noircir le tableau : les angles de vision. Si vous n’êtes pas pile poil en face, vous remarquerez très vite des changements de couleur. Dommage.

De son côté, Samsung nous a habitués à équiper ses smartphones des meilleures dalles du marché et ce Galaxy Note 10 Plus ne déroge pas à la règle. C’est simple, l’expert DisplayMate l’a encensé et il faut dire que la perfection est presque là. Il s’agit d’un écran Dynamic AMOLED de 6,8 pouces affichant une définition QHD+ (3040 x 1440 pixels) ou Full HD+ (2280 x 1080 pixels), au choix depuis les paramètres, compatible HDR 10+. La luminosité maximale n’est pas aussi forte que sur l’iPhone 11 Pro Max avec 700 cd/m², mais cela reste amplement suffisant pour consulter son smartphone en plein soleil. La température des couleurs se rapproche également de la perfection avec 6 400 K. Toutefois, on ne peut pas ici lui reprocher ses angles de vision qui sont excellents, quelle que soit l’inclinaison.

Il faut le dire, Apple a fait de gros progrès avec ses écrans depuis son passage à l’OLED en 2017, mais force est de constater qu’il n’est toujours pas au niveau de la concurrence. La dalle est de très bonne qualité, certes, mais s’imprègne de défauts (surtout un) que l’on ne devrait pas trouver sur un smartphone vendu à ce prix exorbitant. L’écran Dynamic AMOLED du Samsung Galaxy Note 10 est par conséquent mieux équilibré.

Logiciel : iOS ou Android ?

L’arrivée d’une nouvelle génération d’iPhone marque également l’arrivée d’une nouvelle version d’iOS. Sans surprise, l’iPhone 11 Pro Max embarque nativement iOS 13 et tourne déjà sous la version 13.1.1. On retrouve d’ailleurs de nombreuses nouveautés, à commencer par le thème sombre, mais aussi le nouveau mode de partage, l’apparition d’une règle sur les captures d’écrans, le nouveau mode photo saturée ou encore la nouvelle voix de Siri.

Fidèle à lui-même, iOS met en avant la simplicité de l’expérience utilisateur et ça fonctionne toujours aussi bien. Tout est facilement accessible. À portée de pouce, vous accédez facilement à la plupart de vos applications favorites, mais aussi à Spotlight d’un simple glissement pour faire une recherche. Les habitués du système d’exploitation à la pomme ne seront pas perdus, même si la disparition du 3D Touch au profit de Haptic Touch peut en dérouter certains.

Enfin, comment parler d’iOS sans parler de son écosystème ? Si vous êtes équipés Apple de A à Z, c’est  tout simplement un confort au quotidien tant la globalité est extrêmement bien pensée pour faciliter la vie de l’utilisateur. Cependant, les restrictions sont nombreuses, car Apple veut absolument que vous utilisiez ses applications, pas les autres. Du coup, certaines applications tierces, notamment celles de Google, sont optimisées avec les pieds et ont souvent du mal à s’adapter au nouveau format à encoche — pourtant disponible depuis 2017.

Le Samsung Galaxy Note 10 Plus tourne évidemment sous Android, plus précisément avec la version 9.0 Pie et One UI. On attend Android 10, certes, mais la dernière mise à jour majeure du système d’exploitation de Google avait déjà apporté de nombreuses nouveautés, notamment la navigation par gestes. Par la suite, de nombreux constructeurs, dont Samsung, ont travaillé davantage sur l’ergonomie de l’expérience pour améliorer le confort d’utilisation. Du côté coréen est né One UI, tout simplement l’une des meilleures interfaces Android à l’heure où nous écrivons ces lignes.

Cette nouvelle interface déployée au début de l’année par le constructeur est plus que bienvenue pour remplacer Samsung Experience qui commençait réellement à prendre quelques rides avec le temps. Dorénavant, c’est beau, moderne et hautement personnalisable (jusqu’au mode sombre), mais surtout agréable à utiliser au quotidien grâce au soin apporté sur l’ergonomie. Elle est en effet pensée pour permettre une meilleure utilisation des smartphones à une main et trouve donc tout son sens avec un smartphone de ce format.

Enfin, comment parler du Galaxy Note 10 Plus sans aborder les nouvelles fonctionnalités de son stylet, le S Pen. D’un nouveau design uni, il se dote en effet d’un accéléromètre et d’un gyroscope lui permettant de détecter des mouvements sur six axes. Concrètement, il s’utilise littéralement comme une baguette magique devant le smartphone, avec la possibilité de configurer des gestes pour naviguer dans telle ou telle application. Si seules les applications Samsung sont pour l’instant compatibles, notamment avec l’appareil photo, d’autres applications tierces devraient suivre le mouvement. Évidemment, il est toujours possible de prendre des notes façon manuscrit.

Les deux systèmes d’exploitation ne partagent pas la même philosophie. Il revient donc à chaque utilisateur d’essayer et de savoir ce qui lui convient le mieux. D’un côté, on a iOS qui juge par la simplicité et la demande d’une loyauté éternelle à son écosystème. De l’autre, on a Android, plus ergonomique qu’auparavant et beaucoup plus permissif que son concurrent. Notre avis penche évidemment en faveur de One UI, mais ça ne regarde que nous…

Performances : phénomale, vous dis-je !

Selon Apple, la nouvelle puce A13 Bionic gravée en 7 nm est actuellement le processeur le plus puissant pour smartphone. Quoi qu’il en soit, l’iPhone 11 Pro Max qui s’en équipe est bel et bien un monstre de puissance. C’est d’une fluidité exemplaire, les animations des icônes s’enchaînent à l’ouverture rapide d’une application, où les temps de chargement ont par ailleurs été fortement réduits en comparaison de l’ancienne génération pourtant dotée du SoC Apple A12 Bionic. En jeu, ceux qui demanderont les plus grandes ressources (Fortnite, CoD, Arena of Valor et consors) tourneront de manière optimale avec un solide 50-60 fps au compteur. On regrette juste un peu la chauffe de l’appareil après de longues parties.

Par rapport aux S10 et S10 Plus, le Samsung Galaxy Note 10 Plus fait grimper sa puissance grâce à l’intégration du SoC Exynos 9825 gravé en 7 nm, contre le 9820 classique, ici épaulé par 12 Go de mémoire vive. En plus de réaliser des économies d’énergies non négligeables, cela lui permet d’obtenir un gain de puissance fortement appréciable, pour finalement se rapprocher bien plus de la puissance d’un Snapdragon 855 par exemple. Au quotidien, cette configuration ne fait pas défaut, que ce soit au niveau de l’expérience utilisateur ou avec les jeux les plus gourmands du Play Store. Sur Fortnite par exemple, le jeu tourne à 30 fps constant avec des graphismes configurés sur « élevé » par défaut. Le mode épique en 60 fps n’a pas encore été validé par Epic Games à l’heure où nous écrivons ces lignes, mais nul doute qu’il sera bientôt compatible vu la puissance que le téléphone dégage.

  iPhone 11 Pro Max Samsung Galaxy Note 10 Plus
SoC A13 Bionic Exynos 9825
AnTuTu 7.x 427 770 345 787

La comparaison entre la puissance d’un iPhone et un smartphone Android est un chemin plutôt épineux à emprunter pour quiconque s’y aventure. On finira par dire que de toute façon ces deux appareils ultra haut de gamme délivrent une puissance phénoménale et qu’il est aujourd’hui quasi impossible de les mettre à mal.

Photo : Apple, c’était mieux avant

Apple a fait beaucoup de bruit quant à l’appareil photo de son iPhone 11 Pro Max. Ce dernier embarque désormais trois capteurs, contre deux pour la génération précédente. La configuration est la suivante : un capteur grand-angle, un ultra grand-angle et un téléobjectif, tous de 12 mégapixels.

Dans l’ensemble, le résultat est très bon, mais il n’est malheureusement pas meilleur que chez la concurrence haut de gamme. On ne va pas reprocher sa bonne gestion des lumières et des couleurs en plein jour, d’autant plus que l’étalonnage est le même sur les 3 objectifs, mais plutôt le manque de détails à longue distance. Ceci étant dit, ce n’est pas forcément dérangeant en consultant la photo sur l’écran de l’iPhone, mais plutôt sur ordinateur. À la nuit tombée, même constat pour le léger manque de détails. Cependant, les lumières, ombres et couleurs sont bien gérées pour fournir un cliché exploitable dans tous les cas.

Sa configuration triple capteur lui apporte évidemment la polyvalence attendue par les utilisateurs en 2019. L’ultra grand-angle x0,5 fait généralement du bon travail pour capturer une scène. On apprécie la quasi absence de distorsions, mais on regrette cependant les problèmes d’expositions sur les fortes dynamiques. En ce qui concerne le téléobjectif x2, il est plus anecdotique bien qu’il démontre une certaine efficacité dans le rendu. Le mode portrait est quant à lui plutôt réussi. Non, ce n’est pas grâce à son détourage hasardeux par moment, mais plutôt par son effet bokeh convaincant.

Pour la vidéo, il est capable de filmer en 4K et Full HD à 60 images par seconde sur les 3 capteurs. Au-delà d’une bonne qualité d’images, la stabilisation est son principal atout.

La formule du Samsung Galaxy Note 10 Plus change de son prédécesseur, le Note 9. Il embarque désormais 4 capteurs au lieu de 2 : un principal de 12 mégapixels à objectif ouverture variable à f/1,5 ou f/2,2, un second ultra grand-angle de 16 mégapixels avec un angle de 123 degrés, un troisième téléobjectif de 12 mégapixels et enfin un dernier ToF (Time of Flight) pour gérer la profondeur de champ en mode portrait. Qu’est-ce que ça donne ?

Pour être honnête, ce module ne peut pas décevoir au quotidien. Avec des conditions parfaites, il est impossible de reprocher quoi que ce soit. La plage dynamique est bien gérée, le niveau de détails est clairement à la hauteur des attentes et les couleurs caressent agréablement la rétine. Si on s’éloigne un peu de la réalité avec l’ajout de contraste et de saturation (propre à Samsung), le résultat est toujours joli à regarder. De nuit, c’est un peu moins bon, mais la qualité est quand même là pour fournir des clichés exploitables dans la majorité des cas. On regrette seulement un mode nuit pas vraiment convaincant, qui a d’ailleurs plus tendance à ajouter de la lumière sur des zones déjà bien exposées que sur celles qui sont sous-exposées.

Comme son opposant pour ce versus, il apporte toute la polyvalence recherchée en 2019 avec un zoom réussi, un mode ultra grand-angle sans trop de distorsions ou encore un mode portrait, en revanche plus anecdotique. Le capteur ToF révèle davantage son utilité avec le mode portrait en vidéo, où, même si le résultat n’est pas parfait, il est facile de s’amuser avec. Par ailleurs, le Note 10 Plus est capable de filmer en Full HD et 4K à 30 ou 60 images par seconde, mais le mode de stabilisation n’est disponible qu’en Full HD.

Pendant longtemps, la qualité photo d’Apple était un modèle à suivre. Depuis 2 ans, ce n’est plus forcément le cas. Même si la triplette de capteurs de l’iPhone 11 Pro Max apporte entière satisfaction dans la majorité des cas, elle n’atteint pas le résultat très précis et détaillé du Samsung Galaxy Note 10 Plus.

Batterie : deux vrais marathoniens

Cette année, Apple a fait de véritables efforts pour augmenter l’autonomie de ses smartphones. Alors que le XS Max intégrait une batterie de 3 174 mAh, l’iPhone 11 Pro Max pousse la barre jusqu’à une capacité de 3 969 mAh. À l’utilisation, il tient facilement deux jours avant de tomber à plat, où même l’utilisation d’une application un peu plus énergivore que d’habitude ne lui fera perdre que très peu de pourcentages. Il n’est d’ailleurs pas rare de finir la première journée avec 50 à 60 % de batterie. En ce qui concerne la recharge, on trouve un bloc de 18 W dans la boîte permettant de récupérer 50 % en 30 minutes et 100 % en 1 h 45. La charge sans fil est également de la partie.

Le Samsung Galaxy Note 10 Plus embarque une grosse batterie de 4 300 mAh pour endurer sans encombre toutes les épreuves d’une journée bien remplie. Il tient aisément la première journée, et même une deuxième si vous modérez votre utilisation du smartphone. Évidemment, d’autres téléphones font mieux avec une batterie similaire ou moindre, mais il ne faut pas oublier les nombreux éléments énergivores qui équipent le smartphone coréen, notamment son grand écran OLED avec une définition QHD+. Si vous ressentez le besoin de recharger la batterie, vous pourrez récupérer rapidement quelques pourcentages grâce à son système de charge rapide efficace jusqu’à 25 W avec le bloc fourni, et jusqu’à 45 W si vous en achetez un adéquat à côté. De plus, il est également compatible avec la charge sans fil (jusqu’à 15 W) et sans fil inversée grâce à l’option PowerShare.

Pour donner un ordre d’idée, l’écran du Samsung Galaxy Note 10 Plus est resté allumé pendant 8 h 30 alors que celui de l’iPhone 11 Pro Max a tenu plus de 9 h. Les résultats sont à prendre en compte sur une période d’utilisation basique d’un smartphone, mixant réseaux sociaux, navigation Internet, jeux vidéo, etc. Quoi qu’il en soit, l’un comme l’autre profite d’une autonomie exemplaire.

Conclusion : lequel est le meilleur smartphone ?

Comme l’a si bien dit Manu dans son test de l’iPhone 11 Pro Max : « c’est un excellent smartphone, et certainement le meilleur des iPhone. MAIS… ». Mais ? Ce n’est tout simplement pas le meilleur des smartphones du moment. Il possède de nombreuses qualités (sa puissance, son OS ou encore son écosystème), mais les défauts ne sont pas effacés pour autant, ne serait-ce que pour citer les mauvais angles de vision de son écran OLED.

On ne va pas dire qu’un smartphone Android est meilleur qu’un iPhone. Non, Apple livre aujourd’hui sa meilleure version de son téléphone. Cependant, il faut aussi admettre que Samsung envoie du lourd avec son Galaxy Note 10 Plus, celui-ci minutieusement équilibré pour répondre à toutes les attentes d’un utilisateur.

Si après ce comparatif, vous hésitez toujours, allez donc jeter un coup d’œil à nos tests complets :

Et nos tests en vidéo :

Lien YouTube S’abonner à FrAndroid

Lien YouTube S’abonner à FrAndroid

Prix et disponibilité

L’Apple iPhone 11 Pro Max est disponible à 1 259 euros pour le modèle 64 Go, à 1 429 euros pour le modèle 256 Go et à 1 659 euros pour le modèle 512 Go.

Le Samsung Galaxy Note 10 Plus est disponible à 1 109 euros pour le modèle 256 Go et à 1 209 euros pour le modèle 512 Go.