iPhone 12 vs Pixel 5 : lequel est le meilleur smartphone ?

 

Quel smartphone choisir entre l’iPhone 12 et le Google Pixel 5 ? Voici notre comparatif point par point pour vous aider à faire le meilleur choix sur ces appareils à prix encore abordable des deux marques créant la partie logicielle de nos smartphones.

iPhone 12 vs Pixel 5

iPhone 12 vs Pixel 5 // Source : Frandroid

Apple et Google ont un point commun qui les différencie des autres constructeurs de smartphones : ce sont eux qui sont à l’origine des deux principaux systèmes d’exploitation mobiles, iOS et Android. C’est là un argument qui a longtemps été évoqué pour justifier la parfaite symbiose entre la partie logicielle et la partie matérielle des iPhone.

En 2020, les deux marques ont sorti deux téléphones qui ont réussi à attirer le feu des projecteurs pour leur très bon rapport qualité/prix : l’iPhone 12 d’un côté (qui sera décliné en format « mini » prochainement) et le Pixel 5 de l’autre. Mais lequel est le smartphone le plus intéressant ? Lequel est le meilleur téléphone pour vous ? On les compare ici point par point pour répondre à ces questions.

Fiches techniques des iPhone 12 et Pixel 5

Modèle Apple iPhone 12 Google Pixel 5
Version de l'OS iOS 14 Android 11
Interface constructeur iOS Android Stock
Taille d'écran 6.1 pouces 5.81 pouces
Définition 2532 x 1170 pixels 2340 x 1080 pixels
Densité de pixels 460 ppp 432 ppp
Technologie OLED OLED
SoC A14 Bionic Snapdragon 765G
Puce Graphique (GPU) Apple GPU Qualcomm Adreno 620
Mémoire vive (RAM) N/C 8 Go
Mémoire interne (flash) 128 Go, 64 Go, 256 Go 128 Go
Appareil photo (dorsal) Capteur 1 : 12 Mpx
Capteur 2 : 12 Mpx
Capteur 1 : 12.2 Mpx
Capteur 2 : 16 Mpx
Appareil photo (frontal) 12 Mpx 8 Mpx
Enregistrement vidéo 4K@60 IPS 4K@60 IPS
Wi-Fi Wi-Fi 6 (ax) Wi-Fi 5 (ac)
Bluetooth 5.0 5.0
Bandes supportées 2100 MHz (B1), 800 MHz (B20), 1800 MHz (B3), 2600 MHz (B7), 700 MHz (B28) 2100 MHz (B1), 800 MHz (B20), 1800 MHz (B3), 2600 MHz (B7), 700 MHz (B28)
NFC Oui Oui
Capteur d'empreintes Non Oui
Ports (entrées/sorties) Lightning USB Type-C
Batterie N/C 4080 mAh
Dimensions 71.5 x 146.7 x 7.4mm 70.4 x 144.7 x 8mm
Poids 162 grammes 151 grammes
Couleurs Noir, Blanc, Rouge, Bleu, Vert Noir, Vert
Prix 859 € 629 €
Fiche produit Voir le test Fiche produit Voir le test

Design : à chacun son retour aux sources

À leur manière, Google et Apple ont effectué une sorte de retour en arrière avec le design de leur smartphone cette année. Celui qui a le plus fait parler de lui est bien sûr l’iPhone 12, dont les tranches droites en aluminium rappellent beaucoup l’iPhone 4 et ses successeurs, en plus grand évidemment, et avec les bordures en moins.

Tout semble extrêmement bien fini au déballage et on garde une conception à l’avant et à l’arrière qui permet d’utiliser de la charge sans fil. Certains testeurs ont mis en avant une usure rapide des tranches en aluminium, ce qui n’a pas été remarqué durant nos tests, mais qu’il faut garder à l’esprit si vous souhaitez conserver votre smartphone plusieurs années et le revendre ensuite à bon prix. Surtout, malgré son écran de 6,1 pouces, malheureusement toujours marqué d’une grosse encoche servant à héberger les capteurs nécessaires à la reconnaissance faciale, l’iPhone 12 est relativement compact et reste surtout un poids plume (164 grammes seulement).

iPhone 12

iPhone 12 // Source : Frandroid / Arnaud Gelineau

Ses bords en angle droit permettent une très bonne préhension tandis que ses coins arrondis offrent un bon confort d’usage. Il est donc agréable et ne glisse pas des mains. Enfin, notons l’absence de port jack, mais la présence d’une certification IP68 garantissant une immersion dans l’eau (douce) jusqu’à 6 mètres pendant 30 minutes.

De son côté, Google revient aux bases après avoir tenté l’exubérance en 2019. Le Pixel 5 est un smartphone plat aux tranches arrondies qui joue la carte du petit et sobre. Il est d’ailleurs encore plus compact et plus léger (151 grammes) que l’iPhone 12. À l’avant, il est également plus dans les canons du moment avec des bordures fines et uniformes et un unique objectif qui se fraye discrètement un chemin au travers de l’écran dans le coin supérieur gauche.

Ce qui marque le plus est certainement son dos. Si Google assure qu’il s’agit d’une armature métallique percée en son centre pour permettre la charge sans fil, le tout est recouvert d’une biorésine maison (du plastique). Exit le verre donc, on est ici sur une sensation plus chaude au touché. Une fois encore, il faudra attendre plusieurs mois avant de voir si cette matière vieillit correctement. Malgré cela, il reste IP68 lui aussi.

Le Pixel 5 a un format compact

Le Pixel 5 // Source : Arnaud Gelineau pour Frandroid

Plus étonnant encore, un capteur d’empreintes se trouve au dos. En 2020, voir cet élément ainsi positionné sur le flagship d’un constructeur est étonnant, ces capteurs biométriques étant désormais plus souvent intégrés à l’écran.

Toujours est-il que les deux smartphones sont très agréables en main, petits, légers, ergonomiques et bien finis. Ce n’est donc pas vraiment sur la qualité que l’on pourra les départager ici, mais plus en fonction des goûts de chacun et de la tolérance ou non de l’encoche essentiellement.

Un écran plus rafraîchissant que l’autre

Sur le papier, l’iPhone 12 et le Pixel 5 ont des écrans OLED assez proches, avec une définition Full HD+ et une couverture annoncée de la totalité de l’espace DCI-P3. Une différence les démarque néanmoins : un taux de rafraîchissement de 90 Hz sur le téléphone de Mountain View, contre seulement 60 Hz pour celui de Cupertino.

Comprenez par là que l’écran du Pixel 5 se montre plus fluide au quotidien. Si ce n’est pas une infamie sur l’iPhone 12 tant le système d’exploitation est fluide, un œil habitué remarquera rapidement cette carence visuelle.

Une vidéo YouTube sur Pixel 5

Une vidéo YouTube sur Pixel 5 // Source : Arnaud Gelineau pour Frandroid

Par ailleurs, sous notre sonde, le Pixel 5 a réussi à démontrer quelques autres avantages, comme sa luminosité de pointe (en SDR) à 715 cd/m² contre 605 pour l’iPhone, mais surtout une plus large représentation des différents spectres colorimétriques pour une meilleure variation dans la reproduction des couleurs.

Les deux écrans sont très beaux, mais en regardant le détail, le Pixel 5 reste tout de même bien devant.

Android ou iOS : une question de choix

Apple et Google ont ce petit truc en plus que n’ont pas les autres constructeurs de smartphones : des mises à jour assurées dès le premier jour de leur déploiement. Apple garde néanmoins une avance sur le long terme avec souvent plus de 5 ans de maintenance là où les Pixel ne sont assurés de recevoir que 3 mises à jour majeures. Ils conservent tout de même un bon suivi des mises à jour de sécurité, de la suite applicative et des Play Services qui apportent certaines nouveautés (comme Nearby Sharing qui a ainsi été activé sur tous les téléphones sous Android 6 et plus).

Pour le reste, c’est avant tout une question de goût et d’habitude. Les deux systèmes proposent un grand nombre de fonctionnalités et s’inspirent souvent l’un de l’autre, à l’instar de la bibliothèque d’apps d’iOS 14 qui rappelle le tiroir d’applications d’Android par exemple. Les amateurs d’un système argueront qu’Android permet plus de personnalisation et offre davantage de possibilités, tandis que les autres préféreront la curation poussée de l’App Store et un meilleur écosystème une fois que l’on possède différents appareils de la marque à la pomme (communication avec macOS, avec l’App Watch, la continuité des tâches, etc.).

C’est donc là une question de préférence.

Performances : le meilleur contre l’essentiel

Au chapitre des performances, Apple et Google ont fait des choix diamétralement opposés cette année. D’un côté, Apple propose le top du top en poussant un peu plus loin la puissance et l’efficience de sa puce avec un CPU A14 gravé en 5 nm. De l’autre, Google a souhaité réduire les coûts avec une puce de milieu de gamme, le Snapdragon 765G, qui assure l’essentiel sans jouer le jeu des gros-bills amateurs de benchmarks.

Modèle Apple iPhone 12 Google Pixel 5
AnTuTu 8 637502 289395
AnTuTu CPU 183071 104403
AnTuTu GPU 247168 56040
AnTuTu MEM 110734 70569
AnTuTu UX 96529 58383
PC Mark 2.0 N/C 8979
3DMark Slingshot Extreme N/C 2298
3DMark Slingshot Extreme Graphics N/C 2091
3DMark Slingshot Extreme Physics N/C 3519
3DMark Wild Life 6893 N/C
3DMark Wild Life framerate moyen 40 FPS N/C
GFXBench Aztec Vulkan/Metal high (onscreen / offscreen) 60 / 95 FPS 8.4 / 5.7 FPS
GFXBench Car Chase (onscreen / offscreen) 52 / 70 FPS 12 / 12 FPS
GFXBench Manhattan 3.0 (onscreen / offscreen) 60 / 186 FPS 29 / 32 FPS
Lecture / écriture séquentielle N/C 942 / 415 Mo/s
Lecture / écriture aléatoire N/C 49584 / 53398 IOPS
Voir plus de benchmarks

Résultat, le Pixel 5 s’en sort correctement au quotidien et arrive même à faire tourner quelques gros jeux à condition de ne pas pousser tous les paramètres graphiques à fond. L’iPhone 12, de son côté, reste le smartphone le plus puissant du moment, derrière les iPhone 12 Pro et 12 Pro Max évidemment qui embarquent 2 Go de RAM supplémentaires.

Sur ce point, l’iPhone 12 reste donc indétrônable.

Appareil photo : le minimalisme efficace

À une époque où les constructeurs multiplient le nombre de capteurs photo au dos de leurs téléphones, l’iPhone 12 et le Pixel 5 ont opté pour la simplicité. On retrouve dans un cas comme dans l’autre deux capteurs en tout et pour tout.

Sur l’iPhone 12 :

  • un grand-angle de 12 Mpx avec une ouverture de f/1,6 ;
  • un ultra grand-angle (x 0,5) de 12 Mpx avec une ouverture de f/2,4 et un champ de vision de 120°.
Sur le Pixel 5 :
  • un grand-angle de 12,2 Mpx (photosites de 1,4 µm), ƒ/1,7, 77° ;
  • un ultra grand-angle de 16 Mpx (photosites de 1 µm), ƒ/2,2, 107°.

Mais ce qui fait vraiment la différence sur ces deux smartphones, c’est le traitement logiciel saupoudré d’une bonne dose d’imagerie computationnelle. Qu’importe la qualité de la photo à la sortie du capteur, l’intelligence artificielle vient la transformer pour la rendre agréable à l’œil.

Source : Frandroid / Arnaud Gelineau

Source : Frandroid / Arnaud Gelineau

De jour, les deux téléphones offrent le meilleur avec une très bonne gestion des dynamiques et des couleurs. Dans un cas comme dans l’autre on remarque cependant quelques lacunes au niveau du piqué de l’image sur l’ultra grand-angle, notamment sur les bords et les coins, mais ce n’est pas là quelque chose de vraiment anormal sur nos téléphones. Dommage en revanche que l’angle de l’ultra grand-angle du Pixel 5 ne soit pas plus large.

Par rapport à la précédente génération, les deux smartphones ont également amélioré leur détourage pour le mode portrait, désormais plus fin. Le bokeh du Pixel est toujours très marqué, trop pour certains, mais c’est là plus une question de préférence et on ne peut pas nier que cela permet de très bien faire ressortir le sujet.

Photos prises à l’iPhone 12 :

Photos prises au Pixel 5 :

De nuit, le résultat perd tout de suite en qualité, avec un bon résultat sur l’écran du téléphone, mais on remarque rapidement que les couleurs bavent d’un côté comme de l’autre en zoomant un peu dans l’image et que les contours perdent leur netteté. Les deux s’en sortent plutôt bien pour retranscrire les couleurs, mais peuvent parfois peiner à gérer certaines sources lumineuses un peu trop fortes, comme un éclairage urbain par exemple. Apple a d’ailleurs tendance à créer de très gros halos et des lens flares. Les premiers sont également présents chez Google, mais pas les seconds.

Photos prises à l’iPhone 12 :

Photos prises au Pixel 5 :

En vidéo, les deux comptent parmi les meilleurs avec un enregistrement en 4K à 60 images par seconde et surtout une très bonne stabilisation. L’iPhone 12 s’enrichit toutefois d’un mode Dolby Vision HDR en 4K à 30 images par seconde.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

L’un comme l’autre ne sont pas les meilleurs en la matière, mais l’iPhone 12 le Pixel 5 ne déçoivent que rarement. Ils ont cet avantage rassurant de réussir à capturer une scène avec une certaine fidélité et à la figer correctement en un simple clic, ce dont ne peut pas se targuer la totalité de leurs concurrents.

Une très bonne autonomie

Alors que l’iPhone et les Pixel n’étaient pas réputés pour leur autonomie il n’y a encore pas si longtemps, il semble que tout finit par s’améliorer. Le premier s’octroie un écran OLED moins énergivore et une puce plus efficiente tandis que le second s’offre une batterie plus grosse et un SoC bien moins gourmand en énergie.

Dans les faits, terminer la journée ne se fera jamais dans la crainte de devoir trouver un adaptateur secteur pour rentrer chez soi et il est même assez aisé de tenir une journée et demie. Le Pixel 5 vous permet même de tenir un week-end complet loin d’une prise en faisant attention à sa consommation.

Tranche inférieure du Pixel 5

Le port USB-C du Pixel 5 // Source : Arnaud Gelineau pour Frandroid

Le manque de charge (très) rapide se fait tout de même sentir. Avec 18 W sur le Pixel 5 et 20 sur l’iPhone 12, il faut attendre un peu plus de 1h40 pour un plein complet de l’un comme de l’autre. Vous pourrez toutefois utiliser un chargeur sans fil si le cœur vous en dit.

iPhone 12 ou Pixel 5 : lequel choisir ?

Vous l’aurez compris, l’iPhone 12 et le Pixel 5 proposent des prestations vraiment bonnes à l’usage et se montrent tous deux très intéressants pour des usages différents… et cela se ressent également dans le prix. Le Pixel 5 est proposé à 629 euros tandis que l’iPhone 12 est pour sa part proposé à partir de 909 euros. On le sait néanmoins, si vous êtes du genre à revendre vos téléphones, les iPhone décotent aussi beaucoup moins vite et vous pourriez au final vous retrouver gagnant, à condition de ne pas le casser ou vous le faire voler entre temps.

Dans un cas comme dans l’autre, et indépendamment de l’OS, vous aurez un très bon téléphone, et la principale différence va donc plutôt se jouer au niveau de la puissance. Si vous êtes un adepte des jeux gourmands, l’iPhone 12 est celui qu’il vous faut, mais dans le cas inverse, la question se pose. Que ce soit au niveau de l’usage quotidien, de l’autonomie ou encore des photos, le Pixel 5 est à même de rivaliser avec le smartphone d’Apple sans souci.

Source : Frandroid / Arnaud Gelineau

Source : Frandroid / Arnaud Gelineau

Dans ce cas, votre choix sera à porter du côté de votre budget, mais aussi de votre système d’exploitation préféré. Android et iOS ont leurs avantages et leurs inconvénients. D’un côté la personnalisation, de l’autre une certaine homogénéité de l’écosystème au complet. Votre décision devra donc plutôt se porter sur l’écosystème qui a votre préférence.

Pour en savoir plus sur chacun de ces deux smartphones, n’hésitez pas à consulter nos avis complets et détaillés :

Où acheter les iPhone 12 et Pixel 5

L’iPhone 12 est disponible à partir de 909 euros avec 64 Go de stockage, sur le site d’Apple et chez les commerçants partenaires. Comptez 959 euros pour la version 128 Go et 1079 euros pour la version 256 Go.

Le Pixel 5 est quant à lui disponible à 629 euros avec 128 Go de stockage, sur le site de Google et chez les commerçants partenaires.

Les derniers articles