Pokémon Go est un véritable carton planétaire impossible à esquiver. Et pourtant, le jeu est encore loin d’être à son plein potentiel comme l’a confirmé Niantic lors du Comic Con de San Diego.

pokemon-go-leaders

À l’occasion du célèbre salon sur l’univers des comics (désormais étendu à des sujets légèrement plus larges), John Hanke, le fondateur de Niantic, s’est étendu au sujet de son nouveau jeu phénomène, Pokémon Go. Encore instable et peu avancé dans son développement comme le confirme son numéro de version (0.29 à l’heure de la rédaction de ces lignes), le jeu a encore de beaux jours devant lui et une marge d’évolution plus que conséquente.

Des team leaders et des oiseaux

Les leaders des trois équipes ont ainsi été révélés. Les équipes Bravoure (rouge), Sagesse (bleue) et Intuition (jaune) seront donc respectivement coachées par Candela, Blanche et Spark, les apprentis du Professeur Saule rencontré au début du jeu. Leur but sera de conseiller les joueurs et leur apporter de l’aide dans leur quête pour devenir le meilleur dresseur.

Plus encore, on sait désormais que les trois oiseaux légendaires (Sulfura, Artikodin et Electhor) sont directement liés à ces équipes comme le suggère le logo de chaque team. On ne sait toujours pas en revanche quelles seront les conditions pour les obtenir ni s’il faudra obligatoirement appartenir à l’équipe correspondante pour cela.

À l’heure actuelle, aucun Pokémon légendaire n’est disponible dans le jeu. Et pour cause, puisque Niantic attend que son jeu soit disponible partout dans le monde avant de lancer les évènements qui permettront de les capturer.

À lire sur FrAndroid : Pokémon Go est disponible officiellement sur Android et iPhone en France

De l’évolution en perspective

Bien qu’ayant déjà conquis plus de 50 millions de joueurs rien que sur Android, Pokémon Go a encore une longue route devant lui pour atteindre sa forme finale. Selon John Hanke, le jeu ne représenterait pour le moment que 10 % de ce que les développeurs souhaitaient en faire. Autant dire que les mises à jour seront nombreuses.

La priorité est bien sûr de stabiliser les serveurs, mais de nouvelles fonctionnalités devraient être disponibles à l’avenir. Il est question par exemple d’objets permettant de personnaliser les Pokéstops afin de changer leur fonction première. Les arènes devraient également être plus complètes, mais les détails à ce sujet n’ont pas été révélés.

Des nouveautés plus proches du jeu original sont également à l’étude. Ainsi, Pokémon Go pourrait permettre dans un futur plus ou moins lointain les échanges de monstres de poche entre joueurs ainsi que leur reproduction. Cela pourrait avoir un lien avec les Pokémon Centers également prévus sur le planning.

À lire sur FrAndroid : Pokémon Go : toutes nos réponses à vos questions

Enfin, John Hanke confirme ce que tout le monde imaginait déjà : les générations suivantes seront bel et bien de la partie. Il existe à l’heure actuelle un très grand nombre de Pokémon qui seront intégrés à Pokémon Go au fil des années. N’espérez pas tous les découvrir dans les prochains jour, leur implémentation prendra du temps.

Encore des secrets

Il reste donc beaucoup de choses à découvrir sur Pokémon Go. Y compris sur la version actuelle. Selon Niantic, il existerait sur le jeu un easter-egg que personne n’aurait encore découvert. Une annonce très surprenante sachant que des hordes de développeurs indépendants se sont attelés à décompiler l’APK afin d’analyser son code et d’en extraire toutes les informations.

À lire sur FrAndroid : Test : Pokémon GO, le jeu phénomène qui vous fera marcher