Toutes les voitures Ford fonctionneront sur Android à partir de 2023

 

Ford et Google vont travailler ensemble. Cela signifie que des millions de voitures Ford seront équipées d’Android et des services Google.

Ford vient d’annoncer une collaboration importante avec Google qui devrait durer au moins six ans. Les deux entreprises ont annoncé que des millions de véhicules de la marque Ford et Lincoln seront alimentés par le système d’exploitation Android à partir de 2023. Google apportera ses applications et ses services.

On ne parle pas d’Android Auto, l’interface désormais proposée chez tous les constructeurs automobiles, mais d’un véritable système d’exploitation. Dès 2017, Volvo et Audi avaient montré de premiers prototypes équipés d’Android que nous avions pu observer lors de conférences.

Certainement Android Automotive comme OS

Comme le mentionne The Verge, il devrait s’agir d’Android Automotive, même si Ford ne l’évoque pas explicitement. Contrairement à Android Auto, Android Automotive est un système d’exploitation indépendant qui s’exécute dans le véhicule et ne nécessite pas de smartphone. L’idée est d’utiliser Android comme système d’exploitation pour l’intégralité de l’habitacle des véhicules : autant la console centrale, que le poste de pilotage. À travers cette annonce, Ford met donc de côté ses années de recherche pour laisser Google s’immiscer un peu plus dans le domaine.

Plus concrètement, cela signifie que vous retrouvez Google Assistant, Google Play Store, Google Maps, Waze… directement dans votre voiture avec la possibilité d’installer d’autres applications tierces.

Contrairement à Android Auto, Android Automotive permet de contrôler l’intégralité du véhicule

Contrairement à Android Auto, Android Automotive permet de contrôler l’intégralité du véhicule

C’est en 2020 que le premier véhicule disposant de cette technologie est sorti sur le marché : la Polestar 2 (véhicule électrique, filiale de Volvo). Volvo a également commercialisé la XC40, un SUV également équipé d’Android Automotive. Jusqu’à présent, Ford s’était appuyé sur Blackberry QNX avec l’interface SYNC. Le constructeur automobile américain n’a pas révélé ce qui arrivera à son système d’infodivertissement actuel.

Au-delà de l’intégration d’Android, les deux groupes ont également annoncé que Ford avait choisi Google Cloud comme fournisseur de cloud. Ce partenariat en matière d’intelligence artificielle et d’apprentissage automatique devrait également être utilisé dans la production, la gestion de la chaîne d’approvisionnement et le support client.

Ford rejoint Volvo, General Motors et Renault-Nissan-Mitsubishi

Volvo, General Motors et Renault-Nissan-Mitsubishi se sont également associés à Google. De plus en plus de véhicules équipés d’Android Automotive seront annoncés, ce qui pose la question de comment les constructeurs vont pouvoir différencier l’expérience utilisateur entre eux. Une stratégie à l’opposé de celle de Tesla qui développe sa propre interface. Dernièrement, les dernières déclinaisons des Model X et Model S intègrent même une console de jeu avec la puissance de calcul d’une PS5.

Les derniers articles