Comment Google Assistant sait reconnaître un demi-million de chansons fredonnées

 

Les équipes de Google Assistant expliquent comment elles ont réussi à faire en sorte que l'assistant personnel soit capable de reconnaître des musiques fredonnées par l'utilisateur.

Google Assistant

Google Assistant sait reconnaître 500 000 chansons fredonnées // Source : Frandroid

Depuis octobre, Google Assistant sait reconnaître les chansons que vous fredonnez. Un moyen très pratique pour retrouver ce morceau ou cet artiste qui vous a beaucoup plu, mais dont le nom vous échappe. Cette belle prouesse technique s’appuie, sans grande surprise, sur les avancées de Google en termes de machine learning.

La firme de Mountain View semble en être particulièrement fière et a récemment dédié un article de blog à l’explication de cette technologie. C’est l’occasion d’apprendre que Google Assistant sait déjà reconnaître 500 000 morceaux quand on les fredonne. Ce nombre est impressionnant en soi, mais la marge de progression est encore très grande au vu des centaines de millions de chansons qui existent à travers le monde. La base de données utilisée pour cette fonction est donc amenée à s’élargir.

Une histoire de chiffres

En outre, les équipes de Google expliquent également ce que les algorithmes qu’elles ont mis au point effectuent en coulisses. D’une part, il faut savoir qu’elles se sont basées sur le travail déjà réalisé pour concevoir la fonctionnalité « En écoute » introduite en 2017 sur les smartphones Pixel. Cette option permet d’indiquer quelle musique est en train d’être diffusée à proximité de l’utilisateur, même sans connexion internet.

À partir de là, Google a utilisé des techniques de machine learning pour que son Assistant soit capable de se concentrer uniquement sur la mélodie fredonnée, sans prendre en considération les instruments ou la qualité de la voix. De cette manière, Google Assistant peut générer une suite de chiffres représentant ladite mélodie et la comparer ensuite avec les morceaux enregistrés dans sa base de données.

L’aide des employés de Google

Quand la suite de chiffres générée par la mélodie du fredonnement correspond suffisamment avec un des morceaux enregistrés, Google Assistant affiche alors le résultat correspondant. Pour les 500 000 morceaux évoqués plus haut, le géant du web se targue de fournir un « haut niveau de précision ».

Enfin, pour la petite anecdote, certains employés de Google ont envoyé des enregistrements d’eux-mêmes en train de fredonner pour entraîner les algorithmes de la firme.

L’intelligence artificielle telle qu’elle existe dans l’imaginaire collectif est un fantasme de science-fiction. Oubliez HAL 9000, oubliez les robots d’Asimov, oubliez le T800 de Terminator, nos intelligences artificielles sont encore très loin du compte. Fin 2018, Yann…
Lire la suite

Les derniers articles