Le Pixel 4 et l’iPhone 11 sont proposés avec 64 Go de stockage sans lecteur de microSD. En 2019, faut-il encore se plaindre du stockage de nos smartphones ?

Je me souviens qu’il y a seulement quelques années, Apple proposait encore des iPhone avec seulement 16 Go de stockage interne. À peine de quoi installer le système et quelques applications. La firme faisait pourtant payer son smartphone au prix fort, alors que ses concurrents sous Android proposaient au moins 32 ou 64 Go, avec la plupart du temps une carte microSD.

En 2019, plusieurs fabricants continuent de proposer des smartphones sans support extensible, les OnePlus, Google Pixel et iPhone d’Apple notamment, mais on trouve désormais des appareils avec 64 ou 128 Go de stockage, suffisant ?

De 46 à 30 Go utilisés

J’ai un iPhone X 64 Go depuis sa sortie en 2017, et je me souviens avoir longtemps hésité entre les versions 64 Go et 256 Go. Agissant toujours comme un diable du marketing, Apple ne proposait pas de version intermédiaire, avec l’idée évidente de pousser les clients vers la version 256 Go plus cher : « si je prends la version 64 Go, je risque de le regretter plus tard ».

Ce moment n’est jamais arrivé. Avec quelques astuces assez simples, je sauvegarde mes photos dans le cloud, j’écoute ma musique et je regarde Netflix en streaming, ce qui diminue énormément les besoins en stockage. Concrètement, j’utilisais 46 Go des 64 Go de mon iPhone, avant le nettoyage. Les deux coupables étaient évidents dans les relevés de stockage de mon iPhone : les applications et les photos.

Pour les clichés, il m’a suffi de les sauvegarder ailleurs (sur iCloud, Google Photos, chez moi ou encore NextCloud). Pour les applications, il s’agit en fait du stockage utilisé par chacun d’entre elles. Ici, j’avais par exemple beaucoup de vidéos Netflix téléchargées et de podcasts pour un voyage, que j’ai supprimés ensuite.

Google Photos est le service de stockage de photos de Google, il permet de stocker ses photographies de façon illimitée jusqu'à 16 mégapixels...

3 raisons de télécharger cette application

  • Service très complet de stockage de photos et vidéos en ligne
  • Stockage illimité jusqu'à 16 mégapixels et 1080p
  • IA qui identifie les objets, environnements et personnes

Dans tous les cas, je ne me suis jamais vraiment senti à l’étroit avec mes 64 Go de stockage. On souhaite toujours avoir un espace de stockage le plus grand possible, et un lecteur de microSD est toujours le bienvenu dans un smartphone, mais on est arrivé aujourd’hui à un palier qui semble convenir pour la majorité de la population.

Bien sûr, cela ne signifie pas que les marques vont arrêter de faire des smartphones avec des stockages de plus en plus grands, elles seront obligés pour s’adapter à de nouveaux usages.

Le cas de la vidéo 4K

L’un de ces usages, c’est l’enregistrement de vidéo en 4K. Si vous enregistrez une vidéo en 4K à 60 images par seconde avec l’iPhone, le smartphone va en fait enregistrer 400 Mo de données par minute en HEVC (le meilleur mode de compression possible). Autrement dit, un iPhone 64 Go peut enregistrer environ 2 heures et 30 minutes de vidéo avant d’arriver à saturation.

C’est à la fois très peu, et en même temps très élevé. Rares sont les moments où l’on a vraiment besoin d’enregistrer en 4K à 60 images par seconde sur une durée aussi longue et sans pouvoir faire de sauvegarde. Ça n’a jamais été mon cas depuis mon achat de l’iPhone. Là aussi, il faut bien admettre que c’est un usage très spécifique du smartphone.

Le cloud et le streaming remplissent enfin leurs promesses

Surtout, en parallèle de la montée en puissance de nos smartphones, et de leur espace de stockage, le cloud et le streaming sont devenus de plus en plus populaires. Aujourd’hui, il est beaucoup plus simple de stocker le moins de choses possible sur son smartphone grâce à des sauvegardes sur Google Photos par exemple.

Dans le même ordre d’idée les bien connus services comme Netflix et Spotify, permettent de regarder facilement films et séries ou d’écouter de la musique sans jamais prendre de place sur votre smartphone.

La guerre du stockage est une question du passé

Alors que le stockage pouvait être une vraie question lors de l’achat d’un smartphone il y a quelques années, aujourd’hui quasi tout le marché propose un smartphone avec au moins 64 Go, même le récent Redmi Note 8 Pro à 250 euros. Il est fini le temps où une mise à jour d’Android ou iOS ne pouvait pas être téléchargée parce que l’espace de stockage présent sur le smartphone était insuffisant.

Dans le cas du Pixel 4 qui a été vivement critiqué sur ce sujet, le problème vient du fait que Google a décidé de ne proposer qu’une version 64 Go en France. Le smartphone n’a pas de lecteur de microSD, et il est donc impossible d’avoir un Pixel 4 en France avec plus de stockage que 64 Go, même avec un plus grand budget.

C’est surtout cette absence de choix qui est à critiquer, plutôt que l’existence d’une version 64 Go.

Des configurations adaptées à tous

J’ai ici partagé mon avis sur la question, avec mon témoignage. Nous vous avons demandé de votre côté, de combien de stockage aviez-vous besoin sur votre smartphone. Vous avez été une large majorité à déclarer avoir besoin de 128 Go ou plus sur votre smartphone, plus de 63 % au moment où ces lignes sont écrites. Le reste pouvait en majorité se contenter de 64 Go, alors qu’une petite minorité n’avait besoin que de 32 Go.

De combien d’espace de stockage avez-vous besoin sur votre smartphone ? – Sondage de la semaine