Le ray tracing pourrait arriver sur smartphones dès 2021

Imaginez en VR....

 

Imagination Technologies travaille actuellement pour apporter le support du ray tracing sur mobiles. Les premiers smartphones compatibles pourrait sortir dès l'année prochaine.

Démonstration du ray tracing sur Battlefield V // Crédit image : Nvidia

En 2018, Nvidia a bousculé le monde du jeu vidéo en annonçant le support du ray tracing grand public par ses cartes graphiques (GeForce RTX 20xx). En 2020, c’est au tour d’Imagination Technologies de bousculer le monde du jeu vidéo en annonçant l’arrivée de cette même technologie sur smartphones.

Une nouvelle façon de créer des jeux

Le ray tracing est une nouvelle façon de créer la partie visuelle des jeux en rajoutant une gestion de la trajectoire de la lumière. Cela permet notamment de créer des reflets de bien meilleure qualité et de se rapprocher d’un rendu photo réaliste.

Jusqu’à présent, pour créer des reflets, les développeurs devaient utiliser la rasterisation, un procédé se basant sur des matrices de points situés dans l’espace. Le ray tracing « reconstruit » quant à lui le trajet du rayon lumineux et permet ainsi de simuler des effets d’éclairage. Tous les effets de lumière, d’ombre et de reflets sont ainsi plus simples à créer une fois les outils disponibles.

Le ray tracing nécessite cependant une très grande puissance de calcul et Nvidia ne l’a apporté dans le domaine du grand public que depuis peu, grâce à une astuce consistant à réduire la définition de l’image afin de réduire les calculs nécessaires, puis de la recréer à taille normale grâce à de l’intelligence artificielle.

Possible sur ordinateurs, le ray tracing devrait être disponible d’ici la fin d’année sur la nouvelle génération de consoles, à savoir les PS5 et Xbox Series X. Et un peu plus tard sur mobiles donc.

Un travail de plusieurs années

Imagination Technologies a publié un billet de blog pour annoncer vouloir apporter le ray tracing en temps réel sur nos smartphones et indique travailler dessus depuis 2016. Déjà à l’époque, la firme britannique avait obtenu des résultats convaincants à partir d’un simple SoC mobile.

La société précise que le ray tracing est désormais solidement ancré dans sa feuille de route et devrait être disponible fin 2020, début 2021. Par disponible, Imagination Technologies entend « pour ses clients ». Les premiers smartphones à en profiter ne seront donc pas commercialisés avant la fin d’année 2021, voire le début d’année 2022.

La firme a travaillé sur des API fonctionnant sur OpenGL et Vulkan afin de faciliter la tâche aux développeurs et permettre rapidement le déploiement et le support de la technologie une fois celle-ci disponible.

Une guerre commerciale

Imagination Technologies est surtout connu pour ses GPU PowerVR, qui équipaient de nombreux smartphones Android à une époque (comme le Samsung Galaxy SII par exemple), puis plusieurs générations d’iPhone. Avec la croissance de Qualcomm (et ses GPU Adreno) et la volonté d’Apple de tout gérer en interne, Imagination Technologies a disparu du paysage médiatique ces dernières années.

Pourtant, voilà l’entreprise britannique sur le retour. Non seulement un nouvel accord a été signé avec Apple, mais on commence de nouveau à revoir des GPU PowerVR sur Android, comme sur l’Oppo Reno 2Z par exemple.

En outre, Imagination Technologies vient tout juste d’annoncer ses nouveaux GPU IMG A-Series pour 2020. Le plus puissant serait capable de déployer une puissance de 2 TFlops (soit un peu plus que les 1,8 TFlops de puissance d’une PS4 classique) pour un maximum de 2 trillions d’opérations par seconde. C’est le double de l’Apple A13 de l’iPhone 11 Pro.

Autant dire que le futur du jeu sur mobile s’annonce particulièrement excitant, surtout si l’on transpose cela à la VR sur smartphones.

Les derniers articles

  • Google publie accidentellement un rendu du Pixel 4a

    Google

    Google publie accidentellement un rendu du Pixel 4a

    13 juillet 202013/07/2020 • 17:05