Apple Pay a écrasé Samsung Pay et Google Pay aux États-Unis en 2020

Apple se taille la part du lion...

 

Porté par la situation sanitaire, les paiements réalisés par l'intermédiaire d'un portefeuille mobile (Wallet) ont explosé l'année dernière aux États-Unis. On apprend d'une étude qu'outre-Atlantique, 92% des transactions réalisées par ce biais se sont faites avec Apple Pay. Une victoire écrasante pour Apple et son service de paiement.

Le service de paiement d’Apple a littéralement éclipsé ses concurrents l’année dernière aux États-Unis

Le service de paiement d’Apple a littéralement éclipsé ses concurrents l’année dernière aux États-Unis // Source : naipo.de – Unsplash

Une étude publiée annuellement par Pulse, société de transfert de fonds électroniques et filiale de Discover Financial Services, un spécialiste américain des cartes de crédit, nous renseigne sur la performance d’Apple et de son Apple Pay aux États-Unis en 2020. On y apprend notamment que les paiements effectués par l’intermédiaire d’un portefeuille mobile (mode de transaction sur lequel porte l’étude) ont bondi de 51 % par rapport à 2019 outre-Atlantique, et que 2 milliards de ces transactions ont été menés à bien en 2020 tous services confondus.

Aidé par la prépondérance de ses iPhone sur le marché américain, Apple peut toutefois se frotter les mains. Car d’après les chiffres partagés par Pulse, 92 % de ces paiements ont été effectués par le biais d’Apple Pay. À côté, Samsung Pay et Google Pay font peine à voir : ils totalisent respectivement 5 % et 3 % des transactions en débit par portefeuille mobile enregistré aux États-Unis.

Un succès expliqué par une adoption plus large du sans-contact par les commerçants

L’étude révèle par ailleurs que les consommateurs américains ont utilisé Apple Pay et consorts pour effectuer des achats plus importants que par le passé. Les montants moyens réglés par l’intermédiaire d’un mobile étaient ainsi de 15 dollars en 2019, contre 23 dollars en 2020, souligne Apple Insider.

Tim Cook lors d’une keynote où il évoque Apple Pay

Tim Cook lors d’une keynote où il évoque Apple Pay

Le succès d’Apple Pay en 2020 s’explique en partie par l’adoption plus large des modes de paiement sans contact par les commerçants. L’année dernière, 74 des 100 plus grandes enseignes aux États-Unis acceptaient les paiements via Apple Pay ou ses concurrents. Un chiffre qui passe à 65 % si l’on se réfère cette fois à l’ensemble les magasins du pays.

La bonne intégration d’Apple Pay pour les paiements in-app porte aussi ses fruits, note Apple Insider. On découvre en effet qu’au total, 57 % des transactions mobiles ont été effectuées depuis une application. Un chiffre qui colle aussi aux nouvelles habitudes de consommation prises au cours de la crise sanitaire, durant laquelle les achats en ligne ont fortement augmenté.

L’étude précise enfin que payer avec son smartphone entre de plus en plus dans les mœurs américaines, avec des inscriptions à la hausse sur les services de paiements par mobile. Il sera dans ces conditions très intéressant d’observer l’année prochaine les données de cette même étude pour l’année 2021.

Les derniers articles