Une connexion satellite sur l’iPhone 13 ? Oui, mais pour une raison spécifique

 

L'iPhone 13 proposerait bel et bien de la téléphonie par satellite, mais pour une raison spécifique selon Ming-Chi Kuo.

Depuis les dernières révélations de Ming-Chi Kuo, un analyste spécialisé sur les questions autour d’Apple et qui prédit que l’iPhone 13 offrirait une connexion par satellite LEO… les esprits s’échauffent. En effet, il semble peu probable que l’iPhone 13 propose une connexion par satellite dans de bonnes conditions en gardant le form-factor qu’il a.

Un matériel spécifique et un abonnement onéreux

La téléphonie par satellite nécessite un matériel adapté, très souvent un appareil avec une très grosse antenne, ce qui est incompatible avec le design fin de l’iPhone. L’antenne extérieure est imposante, cela semble nécessaire pour les bandes de fréquences utilisées pour une connexion satellite en orbite terrestre basse.

Comme le souligne iGen, il existe même des accessoires pour transformer un smartphone traditionnel. Comme vous pouvez le constater, c’est toujours un dispositif relativement imposant.

Thuraya Satsleeve+ vendu environ 500 euros

Thuraya Satsleeve+ vendu environ 500 euros

Il faut également un forfait dédié, les tarifs sont très différents des forfaits mobiles classiques. Si vous voulez vous connecter au réseau Inmarsat, par exemple, cela coûte environ 1 dollar par minute pour un appel vers un mobile ou encore 45 centimes de dollars pour un SMS sortant. Il y a un abonnement à 860 euros HT / an qui permet d’obtenir 60 minutes de communications voix par mois. Il semble donc, en effet, délicat d’imaginer un iPhone 13 qui propose une connexion par satellite comme alternative à une connexion cellulaire ou Wi-Fi.

Une utilisation spécifique sur l’iPhone 13

Bloomberg est revenu sur les déclarations de Ming-Chi Kuo et fournit de plus amples détails sur les communications par satellite. L’iPhone 13 ne deviendrait pas un téléphone satellite classique en raison de son design. Apple prévoirait une fonction d’urgence pour envoyer des SMS aux secouristes ou pour signaler des accidents dans des zones sans couverture mobile.

Ce service devrait fonctionner via les satellites de Globalstar, la première fonction s’appellerait « Message d’urgence par satellite » et le troisième protocole sera intégré à l’application de messagerie aux côtés d’iMessage et des SMS afin de contacter les secouristes comme les pompiers ou les urgences.

Des bulles grises au lieu de bleues (iMessage) ou vertes (SMS) indiqueraient une communication via des satellites. Une deuxième fonction est destinée à signaler les catastrophes majeures telles que les accidents d’avion ou le naufrage de navires. A priori, longueur des SMS serait limitée, ce message contiendrait surtout des détails spécifiques sur l’accident comme l’emplacement de l’utilisateur et les données de santé de l’application Santé.

Pour le moment, c’est toujours une rumeur même si cette dernière provient d’une source sûre, il faudra attendre la conférence de la rentrée… qui n’a pas encore été datée ni annoncée.

iPhone 13 : design, photo, disponibilité, prix, date de sortie… le point sur les rumeurs

Les derniers articles