On a visité l’Apple Park, le QG super moderne d’Apple

On vous emmène faire un tour !

 

Ce lundi se tenait la keynote d’ouverture de la WWDC, la conférence annuelle des développeurs d’Apple. Frandroid était présent à l’Apple Park pour l’occasion et nous avons pu faire un (petit) tour du propriétaire. Visite guidée.

Apple park ring
Le bâtiment central, surnommé le Ring ou le Donut // Source : FRANDROID — Melinda DAVAN-SOULAS

C’est un événement suffisamment rare pour être souligné. Lors de la WWDC 2022, pour le retour des conférences en public chez Apple, la marque californienne a laissé les journalistes, développeurs et autres invités de l’événement se balader dans l’Apple Park (de manière tout de même un peu cadrée). Pour la première fois en plusieurs visites, il nous a ainsi été possible de filmer, photographier les lieux pour vous les montrer. Suivez le guide !

70 hectares et 4 ans de travaux

L’Apple Park est un endroit assez impressionnant. Voulu par Steve Jobs qui avait compris que son campus d’Infinite Loop serait rapidement trop étroit pour les ambitions qu’il destinait à son entreprise, le site de 70 hectares en plein Cupertino (au sud-est de San Francisco) se veut un petit havre de paix au cœur de la Silicon Valley, à quelques encablures seulement de l’ancien site.

Un site qui a néanmoins coûté la bagatelle de 5 milliards de dollars à la firme qui, pour le construire, a racheté le campus de l’entreprise HP, lieu où Steve Jobs fit son premier stage et l’un des plus emblématiques de la Silicon Valley, et des terrains adjacents dans le plus grand secret en 2010.

Il aura nécessité quatre ans de travaux avant son ouverture officielle en 2017, lors de l’intronisation de l’iPhone X, celui des 10 ans. Cet écrin de verdure conçu par le cabinet Foster + Partners tourne autour du Ring, l’énorme bâtiment central qui abrite les bureaux, les laboratoires et tout ce qui fait le foisonnement créatif d’Apple.

apple park panneaux solaire
Vue aérienne du Ring de l’Apple Park et ses multiples panneaux solaires // Source : Daniel L. Lu

Ce qui frappe en entrant, c’est à quel point la verdure est omniprésente à l’Apple Park. Plus de 9000 abricotiers y ont été plantés en hommage à l’enfance de Steve Jobs et la volonté de préserver la nature est marquée à chaque coin de route du parc. L’environnement, un sujet définitivement clé chez Apple.

Dès la conception du projet, Steve Jobs avait ainsi voulu que les bâtiments soient couverts de panneaux solaires, qu’un système de recyclage et d’épuration des eaux soit réfléchi et introduit. De plus, aucune voiture ne peut circuler sur le site. Elles doivent toutes rester dans l’immense parking d’accueil (quelque 10 000 places). Le reste se parcourt à vélo (mis à disposition un peu partout) ou en voiturette électrique.

La nature au cœur de l’Apple Park

À l’occasion de la conférence des développeurs WWDC 2022, nous avons pu entrer dans le vaisseau central, ce Ring, surnommé aussi le « Donut » en raison de sa forme circulaire et du jardin situé en son centre. C’est d’ailleurs par un escalier extérieur en pierre blanche que nous arrivons à l’entrée du bâtiment central.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Les multiples étages en verre du Ring laissent passer la lumière absolument partout dans ses travées et halls. On comprend que Tim Cook et les siens aiment y filmer les vidéos qui servent désormais de keynotes. Tout est soigné et Apple applique à ses produits le même souci du design qu’entre ses murs. Une immense cantine à nulle autre pareille occupe une bonne partie du rez-de-chaussée. C’est par celle-ci que nous accéderons ce lundi à l’espace dédié à la keynote, sorte de cinéma en plein air avec transats pour les développeurs et écran géant (mais sièges en bois tout de même confortables à l’arrière pour les journalistes et invités).

Au centre de la pelouse, on aperçoit la fameuse arche arc-en-ciel érigée pour les 10 ans de la mort de Steve Jobs en 2021 et inaugurée aussi en présence de Lady Gaga. Nous l’apercevrons seulement de loin. Apple park ring rainbowL’arche arc-en-ciel installée pour les 10 ans de la mort de Steve Jobs en 2021 // Source : FRANDROID — Melinda DAVAN-SOULAS

Si les vidéos des keynotes ont pris l’habitude de montrer l’arche en survol, la prise de possession de la pelouse par les visiteurs du jour l’a laissée à distance et en libre accès pour les quelque 11 000 salariés de la marque à la pomme que le site accueillait avant le Covid quotidiennement. Le présentiel a repris en douceur chez Apple…

Apple Park WWDC exter
Un Apple Park encore plus peuplé que d’habitude pour la WWDC 22 // Source : FRANDROID — Melinda DAVAN-SOULAS

Le Steve Jobs Theater, l’hommage en marbre

En quittant le Ring, nous prenons la direction du Steve Jobs Theater, lieu de toutes les dernières keynotes hors WWDC avant le Covid. Un bâtiment à l’écart, positionné comme au sommet d’une petite butte qui brille par son architecture aux finitions somptueuses. Un espace très large accueille le visiteur du jour, sous un plafond en fibre de carbone rappelant une soucoupe volante posée. L’ascenseur, dont la particularité est de tourner sur lui-même en descendant vers la salle de conférence, trône dans un coin.

Apple park steve jobs theater
Le Steve Jobs Theater // Source : FRANDROID — Melinda DAVAN-SOULAS

Comme pour monter au Ring ou bien à la terrasse du Visitor Center, l’escalier (ici en marbre) se noie dans les murs blancs assortis et le tout est conçu d’un seul et même morceau, les murs cachant même impeccablement les rares portes menant à des espaces à l’abri des regards indiscrets.

L’auditorium porte le nom de l’ancien patron d’Apple. Il ne nous accueillera pas ce jour et nous n’aurons pas l’occasion de nous asseoir dans les larges sièges en bois et cuir qui coûterait la bagatelle de quelques milliers de dollars pièce. Mais sachez qu’ils sont particulièrement élégants et confortables. Pas grave, la visite des lieux a été l’occasion d’intercepter le nouveau maître de l’Apple Park pour une photo.

Et on n’est pas bien là avec @Tim_Cook ? #WWDC22 pic.twitter.com/Np2SNDTC7S

— Melinda Davan-Soulas (@Melinda_DS) June 6, 2022

Si nous avons eu la chance de pouvoir errer (relativement) dans l’Apple Park, c’est un privilège rare. Pour les simples curieux, la visite se limite généralement au vaste Visitor Center situé de l’autre côté de la grande rue. Le magnifique bâtiment en verre abrite un Apple Store avec quelques objets exclusifs (notamment des t-shirts), un Caffé Macs, une terrasse qui offre une vue à 180° sur l’Apple Park.

Apple store visitor center
L’Apple Store du visitor center // Source : FRANDROID – Melinda DAVAN-SOULAS
Apple park visitor center maquette
La maquette de l’Apple Park // Source : FRANDROID – Melinda DAVAN-SOULAS

Une énorme maquette occupe un espace au rez-de-chaussée. Armé d’un iPad, elle permet une visite en réalité augmentée tous les bâtiments du site, du parking à l’immense salle de fitness (10 000 m² et inspiration zen en pierre d’Italie et bois), en passant par les terrains de sport (multiples terrains de football et de basket) ou encore le Steve Jobs Theater dont on peut voir les entrailles. Une expérience qui vaut le coup d’œil.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Notre visite de l’Apple Park prend fin sous les oliviers qui décorent la place devant le Visitor Center, à l’ombre du soleil californien qui a illuminé la première journée de la WWDC 2022.

apple park visitor center exter oliviers
Source : FRANDROID — Melinda DAVAN-SOULAS

Aux abord de la ville de Shenzhen en Chine, Huawei a crée le gigantesque campus Ox Horn dont le style architectural s’inspire librement des villes européennes telles que Paris, Bruges, Grenade ou Bologne. Nous avons…
Lire la suite


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles