Tordu, écrasé, l’iPad Pro 2024 d’Apple est-il trop fin ?

 

Le nouvel iPad Pro résiste-t-il à la pression ? C'est en prenant cette question au pied de la lettre que quelques youtubeurs ont mis la tablette d'Apple à l'épreuve en tentant de la tordre physiquement.

Apple iPad Pro 2024

C’est l’appareil le plus fin jamais créé par Apple. L’iPad Pro 2024 ne mesure que 5,3 mm d’épaisseur en 11 pouces et 5,1 mm en 13 pouces. C’est un millimètre de moins que les iPad Pro de 2022. Conçus en aluminium comme la génération précédente, on pourrait croire qu’ils sont donc bien plus fragiles. Et pourtant.

Pour accompagner la sortie de l’iPad Pro, Apple a diffusé une publicité dans laquelle étaient écrasés des objets de créativité pour accoucher du fameux iPad Pro M4. Une réclame controversée, mais qui était au moins factice.

Aujourd’hui, douloureux visionnage que celui des vidéos d’AppleTrack et MobileReviewsEh. Chacune de ces chaînes y martyrise réellement l’iPad Pro M4 dans des conditions différentes, de quoi avoir une belle idée d’ensemble de la résistance de cette tablette. C’est pour la science, pourrait-on dire.

L’iPad Pro 2024 est mis face à l’iPad Pro 2022. De son côté, AppleTrack exerce une pression manuelle sur les tablettes avec un protocole de test tout à fait relatif. MobileReviewsEh a une approche plus scientifique en exerçant une pression sur un même point à partir de poids et d’un appareil de mesure de la pression, en interface.

L’iPad Pro M4 plie, mais en rompt pas

Contre toute attente, le bilan est en faveur de l’iPad Pro 2024. S’il plie aussi facilement que son prédécesseur, son écran Oled est bien plus durable. Même soumis à plus de 40 kg de pression, il continue de fonctionner à merveille. Il est nettement tordu, mais opérationnel.

C’est une autre paire de manches pour l’iPad Pro de 2022. Lui, cède à partir de 30 kg de pression. Si son écran LCD demeure allumé, ses cristaux sont brisés et il devient compliqué de l’utiliser ainsi. Sous 40 kg, c’est la catastrophe. L’iPad ne tient plus et s’effondre sur lui-même. Il succombe entièrement.

Un écran Oled bien plus durable que le LCD

Bien entendu, il s’agit là d’un test extrême. AppleTrack, qui effectue manuellement ses tests, doit opposer toute sa force à l’iPad pour obtenir un résultat inférieur. Avec une pression moindre, mais conséquente tout de même, l’iPad Pro 2024 prend une légère courbure. C’est éventuellement le pire des cas que l’on pourrait avoir dans un usage normal. Et cette petite déformation est plus légère que sur l’iPad Pro 2022.

La grande finesse de l’iPad Pro 2024 pouvait poser question quant à sa fragilité. Finalement, il n’en est rien et l’on peut même dire que c’est l’inverse. De plus, outre les qualités intrinsèques de son écran Oled, celui-ci se révèle aussi être bien plus durable qu’un modèle LCD.


Utilisez-vous Google News (Actualités en France) ? Vous pouvez suivre vos médias favoris. Suivez Frandroid sur Google News (et Numerama).