Comment les cycles de charge altèrent la batterie de votre iPhone 15 : voici ce que montre notre mini étude

80 % jusqu'à 1000 cycles ?

 

Sur mon iPhone 15 Pro, j'ai observé une capacité maximale de batterie de 92 % après 258 cycles de charge. Et j'ai partagé la capture d'écran. Ce simple tweet a généré une réaction massive, il a atteint 340 000 vues en deux jours. Intrigué par l'ampleur des échanges, j'ai décidé d'explorer comment les cycles de charge affectent la santé des batteries des iPhone 15.

Apple iPhone 15 et 15 Plus // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

Lors d’un partage d’écran récent de mon iPhone 15 Pro, j’ai remarqué que ma batterie avait une capacité maximale de 92 % après 258 cycles de charge. Ce tweet a déclenché une conversation massive, il a atteint 340 000 vues en deux jours. Cela m’a incité à explorer plus en détail comment les cycles de charge affectent la santé de la batterie des iPhone 15.

Source : Frandroid

Qu’est-ce qu’un cycle de charge ?

Un cycle de charge correspond à l’utilisation de 100 % de la capacité de la batterie, mais pas nécessairement en une seule fois. Par exemple, utiliser 50 % de la batterie aujourd’hui et la recharger, puis utiliser à nouveau 50 % le lendemain, correspond à un cycle de charge. Cette mesure permet de comprendre combien de fois une batterie a été utilisée et rechargée complètement.

Sur les iOS, ces données sont accessibles via Réglages > Batterie, mais le nombre de cycles n’apparaît que sur cette génération d’iPhone. Cela permet aux utilisateurs de mieux suivre la santé de leur batterie au fil du temps. Vous pouvez néanmoins utiliser coconutBattery sur macOS pour récupérer toutes ces données, même sur les iPhone plus vieux.

Logique : plus le nombre de cycles est élevé, plus la capacité maximale de la batterie tend à diminuer

Suite à mon tweet, j’ai rassemblé les données partagées par d’autres utilisateurs sous forme de captures d’écran. En analysant ces informations, j’ai généré un graphique montrant la relation entre la capacité maximale de la batterie (en %) et le nombre de cycles de charge. Une tendance générale apparaît : plus le nombre de cycles est élevé, plus la capacité maximale de la batterie tend à diminuer.

Le coefficient de corrélation entre les deux variables est de -0.636, indiquant une corrélation négative modérée à forte. Cela signifie que, de manière générale, la capacité de la batterie diminue à mesure que les cycles de charge augmentent. Sachez d’ailleurs que l’état de la batterie ne stagne pas à 100 %, il part de plus haut en fonction de plusieurs critères (jusqu’à plus de 105 %) en fonction des lots de batteries ou des versions de l’iPhone de la batterie.

Source : Frandroid

En observant de plus près, on remarque que la capacité de la batterie baisse fortement une fois sous les 100 %. J’ai donc filtré les données pour ne conserver que celles ayant une capacité maximale inférieure à 100 %. Cette analyse a révélé un coefficient de corrélation de -0.845 pour ces données filtrées. Cela indique une forte corrélation négative entre la capacité maximale de la batterie et le nombre de cycles de charge.

Un graphique de dispersion et une courbe de régression illustrent cette relation :

Source : Frandroid

Ce résultat montre que la dégradation de la batterie est plus prononcée lorsque la capacité initiale n’est plus à son maximum. En d’autres termes, une fois que la batterie commence à se dégrader, le processus s’accélère avec chaque cycle de charge supplémentaire.

Et la promesse d’Apple ? 80 % de capacité jusqu’à 1000 cycles

Apple, depuis les iPhone 15, promet 80 % de capacité maximale jusqu’à 1000 cycles, soit deux fois plus que les iPhone de précédentes générations.

Bien que nos données actuelles ne couvrent pas 1000 cycles, l’extrapolation de la tendance actuelle suggère que la capacité maximale de la batterie pourrait être bien en dessous de 80 % après 1000 cycles. En effet, même pour des nombres de cycles autour de 300-400, la capacité tombe déjà en dessous de 90 %.

Source : Frandroid

Cela met en doute la promesse d’Apple dans des conditions d’utilisation normale. Néanmoins, rien n’indique, pour le moment, que la dégradation ne va pas stagner au bout d’un moment.

Outre le vieillissement lié aux cycles de charge, il est important de mentionner le vieillissement calendaire des batteries. Même sans utilisation intensive, les batteries se dégradent naturellement avec le temps. Le vieillissement calendaire est influencé par des facteurs tels que la température ambiante et l’état de charge moyen. Ainsi, une batterie conservée à pleine charge dans un environnement chaud se détériorera plus rapidement qu’une batterie stockée à une charge partielle dans un environnement frais.

Le comportement de vieillissement des batteries suit généralement une courbe qui n’est pas exponentielle mais plutôt inversement exponentielle. Cela signifie que la dégradation est plus rapide au début, puis ralentit au fil du temps. Les premières phases d’utilisation voient une perte de capacité plus importante, qui tend à se stabiliser à mesure que la batterie vieillit. Cela explique pourquoi certains utilisateurs constatent une baisse rapide de la capacité de leur batterie dans les premiers mois, suivie d’une période plus stable.

Les limites de cette mini étude

Notez que notre mini-étude présente plusieurs biais importants. Tout d’abord, nous ne connaissons pas les modèles spécifiques d’iPhone 15 utilisés. Il est évident qu’un iPhone 15 Pro Max, avec une plus grande capacité de batterie, nécessitera moins de cycles pour une utilisation comparable par rapport à un modèle standard. Cette différence pourrait influencer les résultats observés.

Ensuite, nous n’avons pas d’informations sur les pratiques de charge des utilisateurs. Utiliser des chargeurs rapides, recourir à la charge sans fil (qui peut chauffer davantage en fonction des chargeurs), charger complètement la batterie de 0 à 100 %, la fréquence d’utilisation, et laisser l’appareil en charge toute la nuit sont autant de facteurs qui peuvent nuire à la santé de la batterie. Ces variables affectent grandement la dégradation observée.

Nous n’avons pas non plus d’informations sur l’environnement, surtout que la température extérieure, le taux d’humidité et même l’altitude ont un impact fort.

Les pratiques recommandées pour prolonger la durée de vie de la batterie

Pour prolonger la durée de vie de leur batterie, on devrait adopter certaines pratiques de charge. Une des recommandations clés est de ne pas laisser l’iPhone à 0 % ou 100 % de charge pendant de longues périodes. Laisser la batterie se décharger complètement ou la maintenir constamment à pleine charge peut accélérer sa dégradation. Il est préférable de garder la charge de la batterie entre 20 % et 80 % pour minimiser le stress sur les cellules de la batterie.

Favoriser la charge lente filaire plutôt que la charge rapide ou sans fil est une autre pratique bénéfique. La charge rapide peut générer plus de chaleur, ce qui peut affecter négativement la longévité de la batterie.

De même, la charge sans fil peut également provoquer une augmentation de la température si le chargeur n’est pas de bonne qualité. Utiliser un chargeur filaire standard, de préférence celui fourni par Apple ou certifié par MFi (Made for iPhone), peut aider à prolonger la durée de vie de la batterie.

Il est également crucial de protéger l’iPhone des températures extrêmes. Les batteries lithium-ion, comme celles utilisées dans les iPhone, sont sensibles aux températures très hautes ou très basses. Une exposition prolongée à des températures extrêmes peut réduire la capacité de la batterie plus rapidement. Les utilisateurs devraient éviter de laisser leur iPhone dans une voiture chaude en été ou de l’utiliser dans des environnements très froids.

Enfin, activer l’option d’optimisation de la batterie dans les réglages de l’iPhone est une mesure simple mais efficace. Cette fonctionnalité, disponible dans iOS, aide à gérer intelligemment les cycles de charge en retardant la charge complète à 100 % jusqu’à ce que vous ayez besoin d’utiliser l’appareil.

Source : Frandroid

Par exemple, si vous chargez votre iPhone pendant la nuit, il ne complètera la charge à 100 % que juste avant que vous ne vous réveilliez, réduisant ainsi le temps passé à pleine charge et minimisant le stress sur la batterie.

Vous pouvez aussi choisir de limiter la charge à 80 % maximum, quitte à désactiver cette option quand vous êtes vraiment en déplacement.

Comment remplacer  la batterie de son iPhone ?

Si jamais votre batterie est trop dégradée, plusieurs possibilités existent. Déjà, sachez que tout iPhone acheté neuf bénéficie d’une garantie limitée d’un an, qui couvre les défauts de fabrication, y compris les problèmes de batterie. Si votre batterie présente des défauts de fabrication et tombe en dessous de sa capacité optimale durant cette période, Apple remplacera la batterie sans frais.

Si vous avez souscrit à AppleCare+, la couverture est étendue à deux ans à partir de la date d’achat de votre iPhone. AppleCare+ inclut également deux interventions pour dommages accidentels, moyennant des frais de service réduits.

En ce qui concerne la batterie, AppleCare+ garantit un remplacement gratuit si la capacité de la batterie tombe en dessous de 80 % de sa capacité d’origine pendant la période de couverture.

Si votre iPhone n’est plus couvert par la garantie d’un an ou par AppleCare+, Apple propose tout de même un service de remplacement de la batterie moyennant des frais. Les coûts varient en fonction du modèle d’iPhone. Les prix sont souvent mis à jour, et ils seront proposés après une étape de diagnostic de votre batterie : que l’on peut faire avec l’application Assistance Apple ou directement en Apple Store.


Retrouvez un résumé du meilleur de l’actu tech tous les matins sur WhatsApp, c’est notre nouveau canal de discussion Frandroid que vous pouvez rejoindre dès maintenant !