En mars dernier, lors de la conférence Apple dédiée aux services, le constructeur américain a annoncé une nouveauté inattendue : une nouvelle carte de crédit. Baptisée Apple Card, celle-ci sera finalement disponible dans le courant du mois d’août.

Le 25 mars, Apple organisait une conférence afin de dévoiler une flopée de nouveaux services. Outre Apple TV, Apple TV+, Apple News+ ou Apple Arcade, ça a également été l’occasion pour la firme de dévoiler sa propre carte de crédit, baptisée Apple Card. Prévue pour un lancement dans le courant de l’été, elle sera finalement disponible au mois d’août comme l’a annoncé Tim Cook.

À l’occasion d’une conférence téléphonique aux investisseurs, le CEO d’Apple a par ailleurs annoncé que la phase d’expérimentation était déjà en cours, comme le rapporte le site TechCrunch : « Des milliers d’employés d’Apple utilisent l’Apple Card tous les jours pour notre bêta test, et nous prévoyons de commencer le déploiement de l’Apple Card en août ».

Une carte disponible physique et sur smartphone

Pour rappel, l’Apple Card est une carte de crédit bancaire qu’Apple a voulu intégrée directement au smartphone en plus de la carte physique. Il est ainsi possible d’avoir rapidement accès aux dépenses de votre compte depuis l’application en fonction de votre budget, de localiser les lieux où vous avez utilisé votre carte et d’utiliser le système de paiement aussi bien avec la carte physique qu’avec le smartphone sans contact grâce à Apple Pay.

Par ailleurs, Apple Card intègre également un système de récompense pour vous proposer de l’argent lorsque vous achetez des produits chez Apple, que vous utilisez Apple Pay ou que vous payez avec votre carte physique.

Pour l’heure, on ignore si le lancement prévu le mois prochain concerne à la fois l’application et la carte ou seulement l’application. Il est cependant fortement probable que les deux services arrivent en même temps puisque la promesse d’Apple réside dans l’utilisation simplifiée des deux formats en toute transparence. Surtout, pour l’heure Apple n’a annoncé une disponibilité de son service qu’aux États-Unis.

Apple lance sa propre carte bancaire pour devenir une banque à part entière