iPhone 12 5G : Apple développerait déjà ses propres antennes 5G

 

Apple préparerait le passage à la 5G pour les iPhone dès 2020. La marque s'occuperait elle-même de la conception des antennes des smartphones.

Un rendu imaginé par un fan à titre d’illustration

Le passage à la 5G est l’un des tournants technologiques cruciaux de cette nouvelle décennie et il est évidemment stratégique pour tous les fabricants de smartphones. La question de l’adoption des nouvelles générations de réseau mobile par Apple est toujours importante.

La marque a pris l’habitude de suivre son propre calendrier, on se souvient que le premier iPhone n’était pas compatible 3G, et la 4G n’était apparu que partiellement avec l’iPhone 5 (uniquement sur une fréquence, utilisée par Bouygues Telecom en France).

Le passage à la 5G chez Apple est donc particulièrement attendu. D’après une nouvelle fuite, la firme travaillerait à ce passage pour l’iPhone 12, dès cette année.

Modem Qualcomm et antennes Apple

D’après le site Fast Company, qui a pu interroger une source anonyme, Apple ne serait pas satisfait des antennes mobiles conçues par Qualcomm pour la 5G, et chercherait à concevoir ses propres antennes.

Plus précisément, la nouvelle génération d’antenne Qualcom QTM 525 5G n’aurait pas la finesse attendue par Apple pour l’intégrer au design de l’iPhone 12. Toutefois, Apple utiliserait bien le modem 5G Snapdragon X55 de Qualcomm pour l’iPhone 12.

Un module antenne 5G Qualcomm

Pour rappel, Apple et Qualcomm ont enterré la hache de guerre en 2019, après que Apple eut décidé de lâcher les modems Intel, tout cela avant le rachat de l’activité modem d’Intel par Apple, qui portera ses fruits dans les années à venir.

Toujours d’après la source, Apple travaille également sur un nouveau design d’iPhone qui intègre la solution modem et antennes 5G de Qualcomm. L’idée est de ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier : si la marque n’arrive pas à concevoir ses propres antennes, elle pourra rebondir et utiliser ce design.

Le développement de ses propres antennes serait également une première étape important avant la conception de ses antennes, et permettrait de minimiser l’intégration de pièces Qualcomm dans l’iPhone, et donc la dépendance au fabricant américain et son système de royalties très juteux.

Alors que Free et Orange ont écarté Huawei dans leur stratégie de déploiement de la 5G, l’ambassade de Chine en France met en garde contre d’éventuelles « mesures restrictives ».
Lire la suite

Les derniers articles